lundi 1 juillet 2019

Addict lover d'Iris Hellen

 
Collection City-Eden//Broché 368 pages//29 mai 2019
Disponible en eBook 


 

Engluée dans les problèmes personnels, Cheyenne, une jeune chanteuse au début de carrière fulgurant, s'est réfugiée dans l'alcool. Pour soigner sa dépendance, elle accepte de partir en cure de désintoxication. Elle y rencontre Creed, un prodige de l'informatique qui a fait fortune dans les jeux vidéos et qui essaie de guérir son addiction aux médicaments. L'homme est exaspéré par le côté un peu trop provincial de la jeune femme... mais aussi irrésistiblement attiré. Malgré leurs différences, une passion se noue. Intense et exaltante. Mais quand Creed est rattrapé par son passé tumultueux, la jeune femme s'enfuit à des milliers de kilomètres, loin des trahisons et de la jalousie. Mais l'amour est une addiction dont on ne décroche pas si facilement...


 


Addict lover est un spin-off du roman « Tell me you love me » que je n’ai pas lu mais ça ne m‘a aucunement gênée pour ma lecture.

Cheyenne Winter est une chanteuse de country de 21 ans surnommée «  la vierge du Mississippi ». Malgré une enfance difficile entourée de ses quatre frères et sœurs, sa vie prenait enfin une belle direction. Malheureusement, il y a trois mois, son mariage n’a pas eu lieu. Vous ajoutez à cela un frère gravement malade qui lui demande de garder le secret, et pour gérer son stress et tenir le coup elle se met à boire. Suite à un concert catastrophique, elle accepte de partir dans la clinique White Meadows pour vaincre son addiction à l’alcool.

Dans cette fameuse clinique spécialisée dans les addictions, elle va faire la connaissance de Creed Taylor. Cet homme a le don de la mettre en rogne et de la rendre dingue en lui lançant des piques bien senties. Si on le pense insupportable de premier abord et « connard » sur les bords avec Cheyenne, c’est qu’il déteste les mensonges. Et il est persuadé que la jeune femme lui ment.

Creed Taylor 29 ans, a fait fortune dans la réalité virtuelle et multimédia. Il dirige son entreprise avec son meilleur ami Roscoe. Il a un frère aîné, Irving, qui est autiste. Depuis environ trois ans, ils vivent ensemble. Ce geek multimillionnaire n’est pas un homme patient de nature, il est arrogant mais en même temps, très attendrissant.
C’est suite à un accident de voiture qui l’a laissé indemne qu’il est entré dans la clinique pour addiction aux médicaments.

C’est un homme solitaire qui ne cherche pas la compagnie des autres et qui préfère se plonger dans son travail. Pourtant, à l’arrivée de Cheyenne, il se mêle aux ateliers divers afin de la côtoyer. A partir de là, ils vont se chercher, se chamailler, se rencontrer et se découvrir mutuellement.

Cette cure de désintoxication va être comme une bulle les protégeant et les coupant du monde extérieur. Mais quand sera-t-il une fois que celle-ci sera finie ? Vont-ils poursuivre chacun leur chemin ou se promettre de se revoir ?


Alors je dois dire que j’ai adoré cette histoire. Addict Lover est le premier roman que je lis de cette auteure et je ne regrette pas de mettre arrêtée sur cette lecture. Iris Hellen aborde plusieurs thèmes, que ce soit l’addiction, l’autisme, l’homosexualité mais aussi la famille. Et que dire de l’univers musical que j’affectionne particulièrement.

Les personnages sont touchants ! Cheyenne est une jeune femme franche, courageuse et forte qui a eu son lot de malheurs mais qui essaye de se construire une belle vie et de faire carrière dans la musique. Et que dire de ses quatre frères et sœurs ? C’est une fratrie qui se serre les coudes chacun à leur manière mais qui n’enlève en rien l’affection et l’amour qu’ils se portent.

Et puis Creed bien différent de Cheyenne. Si elle est très entourée, lui est un solitaire. Dû à une enfance où il s’est construit tout seul, ses parents s’occupant plus de son frère autiste auquel il ne tient pas rigueur. L’isolement lui a permis de se bâtir un empire. Il est l’exemple type du bad boy et pourtant derrière cette façade, c’est un homme qui souffre, mais qui au contact de Cheyenne va se révéler être charmant et attendrissant.

Les personnages secondaires sont importants aussi. Et certaines scènes m’ont bien fait rire ! Shirley, Irving, Terrence, Roscoe, les frères et sœurs de Cheyenne et d’autres encore.
La plume de l’auteure est fluide, l’intrigue bien menée. Cette histoire m’a attendrie et m’a fait souvent sourire que ce soit par les interactions ou les joutes verbales des personnages.

En bref, Iris Hellen a réussi à me faire passer un superbe moment avec sa romance toute en émotions. Je n’hésiterai pas à lire un autre roman de cette auteure !



https://amzn.to/2RoHemp


Aucun commentaire:

Publier un commentaire