mardi 22 décembre 2020

Avis : Campus drivers - tome 3 Crash test de C.S. Quill

 

Hugo Roman//Broché 443 pages//5 novembre 2020
Disponible en eBook




Lorsque Lewis se retrouve avec trois meilleurs amis en couple et une stagiaire à former pour la relève des Campus Drivers, son dernier semestre à la fac prend une allure de cauchemar. Sans compter que la stagiaire en question n'a rien de l'élève parfaite !
En débarquant dans une nouvelle université, Amy a promis à sa soeur de se tenir aussi loin que possible des ennuis. Alors, quand Lewis Conley lui propose une période d'essai en tant que chauffeur, c'est l'occasion rêvée de se ranger... Et de passer du temps avec celui pour qui elle craque malgré elle.
Mécanicienne hors pair, elle va devoir apprendre à ses dépends que la mécanique du coeur est encore plus complexe qu'il n'y paraît.
Quant à Lewis, la course sauvage dans laquelle Amy va l'entraîner risque de le faire dévier de sa trajectoire toute tracée.



Cette fois-ci, C.S. Quill nous emmène dans le monde de Lewis Conley, le fou-fou de la bande des chauffeurs du Campus. 

Ces trois comparses sont donc tous en couple à présent, et lui reste l'éternel célibataire et compte bien le rester ! Tous ces couples autour de lui, "c'est une honte !" 😉 De toute façon, Lewis n'a pas de temps à consacrer à une petite amie, entre les Campus Drivers, ses exams à l'Université, son désir de sélection à la NBA... Et d'ailleurs, il faut envisager la relève des Campus Drivers, chacun des chauffeurs doit former un stagiaire pour l'année suivante. Cela n'enchante guère Lewis… Laisser derrière lui cette petite entreprise qu'ils ont monté à quatre, ça le rend nostalgique ! Et donc, il ne fait aucun effort en ce sens. Mais ces trois amis vont l'obliger à se lancer, en lui collant la jeune fille, nouvelle arrivée sur le campus, qui conduit une magnifique Pontiac de collection. 
Surnommée "Firebird" en référence au modèle de voiture qu'elle conduit, Amy Hitman, 20 ans, est loin d'être une groupie des Campus Drivers. Passionnée de voitures, bien sûr elle trouve Lewis craquant… mais elle est dotée d'un caractère plutôt… difficile ! et c'est peu de le dire ! Lewis va devoir sortir ses rames pour former cette nouvelle recrue et percer sa carapace. Heureusement, le destin va rapidement l'aider en ce sens...



Encore une fois, l'auteure a réussi à m'embarquer dans la folie d'un des Campus Drivers 💗 


Clairement, ce 3ème opus n'est pas mon préféré de la série, même si je l'ai adoré et que Lewis restera mon chouchou 😍 J'ai énormément apprécié la personnalité d'Amy aussi. C'est plutôt l'univers dans lequel l'histoire évolue qui m'a moins embarqué tout simplement. Les courses de voitures, les trafics etc, ce n'est pas ma came, mais heureusement, ce tome 3 ne se limite pas à ça.

Lewis, et j'avoue, c'est une honte, est mon préféré du groupe depuis le début. Son côté super volubile qui côtoie un certain sérieux en ce qui concerne ses projets futurs, sa sensibilité (bien cachée), ses réflexions à mourir de rire... Bref tout me plaît chez lui ! J'étais conquise avant même de commencer ma lecture 💙

Au tout début, Amy ne m'a pas emballé plus que ça… Et puis au fil des pages, j'ai appris à la connaître et à l'apprécier, et je dois dire, que son caractère est un pur kiff ! "C'est dingue" non? 

Sérieusement, entre les deux personnages, ça ne pouvait qu'être une construction jonchées d'étincelles, même si Lewis a su remballer sa fierté parfois, Amy n'est pas du style à se laisser approcher facilement : sauvage, brute de décoffrage, et pourtant le cœur sur la main et avec une envie d'avancer, de changer… Son désir de rédemption est palpable et plaisant, on assiste à une chrysalide qui devient papillon, tout en gardant son caractère bien trempé bien sûr, il n'en faudrait de toute façon pas moins pour supporter Lewis ^^ .

L'histoire en soi ne m'a pas fait rêver, mais c'est là un point de vue tout à fait personnel, et tout ce qu'il y a autour a su me convaincre sans aucun souci. La plume de C.S. Quill est de toute façon irrésistible et nous emporte loin, très loin... 
J'en profite d'ailleurs pour saluer son talent pour avoir tenu son lectorat en haleine, sans déception, sur trois tomes et je comprends tout à fait ses raisons de ne pas avoir consacré un tome supplémentaire à Adam. Soit, c'est un tout petit peu frustrant de ne pas en savoir davantage sur lui, mais les nouvelles le concernant étant disséminées au long des trois opus, je pense que la boucle est bouclée. D'ailleurs, j'ai été ravie de retrouver tous les autres Campus Drivers et leurs compagnes lors de cette lecture. 
Vivre avec eux sur autant de pages a été une expérience au top !


Voilà, je suis déjà nostalgique de devoir quitter cette joyeuse bande de chauffeurs tous aussi différents les uns que les autres... on s'y attache à ces beaux gosses et leurs histoires rocambolesques ! C'est une honte ! 



Cliquez sur l'image pour lire les précédentes chroniques




Aucun commentaire:

Publier un commentaire