mercredi 23 décembre 2020

Avis : Les enfants tombés du nid de Jane Devreaux

 

Auto-édition//Broché 421 pages//14 octobre 2020
Disponible en eBook



Lucie Muller croyait son passé derrière elle. Elle est enfin heureuse avec Gauthier et compte bien profiter du voyage au bout du monde qu’ils s’apprêtent à réaliser. Mais quand ses valises explosent en plein aéroport, c’est un brutal aller simple pour l’enfer. Lucie n’a plus le choix : fuir ou se rendre et servir d’exemple. Raphaël Delaunay a rejoint la police, d’abord pour retrouver le coupable du meurtre de son frère, puis pour réparer les injustices. Des années plus tard, les questions demeurent sans réponses et l’espoir s’est envolé. Leur rencontre va tout changer.



Lucie Muller, 24 ans, géomètre à Paris, a tout pour être heureuse. Vivant en colocation avec sa meilleure amie Bénédicte, elle s'apprête à partir en voyage à l'autre bout du monde avec son petit ami Gauthier. Certes, sur leur huit mois de relation, Lucie a bien remarqué que son amoureux cultivait un côté mystérieux qui l'intrigue, mais elle respecte son jardin secret, ayant elle-même des souvenirs qu'elle garde pour elle. 

Seulement, avant même l'embarquement à l'aéroport d'Orly, la vie de Lucie va se retrouver chamboulée par un attentat... Une bombe va exploser. Une bombe qui était dans SA valise. Une bombe qu'elle clame n'avoir jamais mis dans ses bagages. Lucie est-elle une menteuse de première ? Une femme atteinte de folie ? Une manipulatrice froide et machiavélique ? C'est ce que va devoir éclaircir Raphaël qui travaille au GIGN et qui se charge de l'enquête. Une enquête qui va l'emmener loin dans le passé.




Je suis vraiment embêtée pour donner mon avis sur ce roman... mais vraiment. 


Car d'un côté, j'ai adoré la trame de fond de l'histoire et la plume de l'auteure, mais d'un autre, tout m'a semblé aller trop vite, un peu comme s'il fallait retravailler un chouïa le récit.


Je m'explique :


L'histoire est passionnante, innovante, captivante dans tous ses rebondissements. On apprend au fil des pages à connaître Lucie, les fantômes de son passé, sa personnalité bien à elle... 

Raph est tout aussi plaisant à découvrir en dehors de sa froideur apparente. Le point de départ du roman m'a tout de suite amené à m'interroger, me poser ce millier de questions pour me permettre de comprendre le "pourquoi du comment"... 

Mais la vitesse des dénouements et révélations m'a quelque peu gênée 😔

Certaines questions restent sans réponse (d'accord ce ne sont que des questions secondaires au déroulement du récit, mais cela m'a turlupiné quand même), comme "comment et pourquoi Lucie se retrouve dans cette voiture?" ou encore "mais au final, pourquoi s'en prend t-il à elle?" .

Bref c'est assez frustrant de ne pas pouvoir poser plus clairement ces questions, mais cela reviendrait à en dévoiler un peu trop sur l'intrigue... alors je m'abstiens !


La vitesse dans l'avancée de la narration empêche parfois de bien comprendre les liens entre les personnages. J'ai même relu une deuxième fois le roman pour savoir si parfois, je n'étais pas passée à côté d'une révélation, mais non. Si on prend la globalité de l'histoire, ok, ça se tient. Mais si on regarde au plus prés, si on veut se montrer tatillon, il manque certains liens dans le dénouement.

C'est dommage 😕


Voilà, je ne suis pas déçue, loin de là, car Jane Devreaux a eu une idée géniale avec ce roman et son style est plus qu’entraînant ! Mais je suis plutôt frustrée car je pense que cette histoire aurait mérité quelques longueurs supplémentaires afin qu'elle soit un tout petit peu plus limpide et cohérente dans tous ses rebondissements.


Je ne sais pas si je dois conseiller de le lire de façon passionnée, d'une traite pour ne pas se perdre dans toutes les révélations, ou bien de prendre son temps sur la lecture, afin de mieux analyser les rebondissements multiples... Alors je conseillerai de le lire au moins deux fois 😊


Bref, voilà, frustrée par la vitesse, j'aurai préféré une histoire plus étoffée avec des liens de cohérence plus explicites… mais ça n'enlève en rien l'histoire passionnante qui se cache derrière ce titre énigmatique...






Aucun commentaire:

Publier un commentaire