mercredi 26 juin 2019

Les galeries hurlantes de Jean-Marc Dhainaut

Éditions Taurnada, 4 juillet 2019, 235 pages, 
disponible au format papier et numérique


Karine, dix ans, joue avec un ami imaginaire. Tout ce qu'elle sait, c'est son âge et qu'il n'aime pas Alan Lambin, le spécialiste en paranormal que son père, désemparé et dépassé par une succession de phénomènes étranges, a appelé à l'aide.Et si l'origine de tout cela se trouvait dans les anciennes galeries minières existant toujours sous ce village du Nord ? Le seul moyen d'accéder à ce dédale oublié de tous serait les sous-sols d'un hôpital abandonné et hanté par le souvenir de tous ceux qui y laissèrent leur vie, un matin d'hiver, treize ans plus tôt. 

Nous retrouvons Alan Lambin pour une troisième enquête de l'étrange.

Pour rappel, Alan est un spécialiste du paranormal, un enquêteur en phénomènes de hantises.

Enfin en couple avec Mina, la médium qu'il a rencontrée lors de sa première enquête, ils se sont installés dans une routine de travail, oeuvrant conjointement dans les différentes affaires qui leur sont proposées.
Un nouvel appel au secours arrive, provenant d'un dénommé Etienne qui témoigne de faits étranges qui surviennent dans sa maison, de la présence de l'ami imaginaire de sa fille, Karine et de l'angoise qui le mine peu à peu face à ces phénomènes.

Au départ, Alan ne croit pas vraiment en des manifestations de l'au-delà mais son instinct lui souffle autre chose.
Il part donc seul, car Mina, malade, ne peut le suivre, dans cette ancienne région minière pour venir en aide à ce père dépassait par les événements.

Il est très rapidement témoin de faits troublants et l'ami imaginaire de Karine ne l'est pas tant que ça !

Au cours de l'enquête, Alan s'aperçoit que tout serait lié d'une part au suicide, pour une raison inconnue, de Sarah, l'épouse d'Etienne, et d'une autre part, à l'accident qui a eu lieu, 13 ans plus tôt, au coeur de la mine, dévastée par un coup de grisou et qui a entrainé l'émanation de gaz toxiques qui se sont propagés dans un hôpital, proche de la mine.

Une terrible catastrophe qui avait coûté la vie à de nombreux mineurs ainsi qu'aux infirmières, médecins et patients victimes des gaz toxiques.

Et tous ces défunts hantent aujourd'hui l'ancien hôpital abandonné et les mines ravagées.

Alan Lambin sait que c'est au coeur de cet hôpital et des anciennes galeries minières que se cachent les causes du malheur qui frappe Etienne et sa famille.

Alan a toujours eu un esprit cartésien, rationnel, abordant ses enquêtes avec recul et discernement et cherchant une explication logique aux phénomènes auxquels il est confronté depuis plus de 20 ans.

Mais au fil de ses enquêtes et encore plus depuis qu'il collabore avec Mina, il s'aperçoit que certains phénomènes ne peuvent être expliqués par la science et que les fantômes existent non seulement bel et bien mais qu'il peuvent se révéler violents et aptes à faire du mal.

Il a acquis au contact de la jeune femme, de nouvelles aptitudes, des sens plus affinés, une intuition plus aiguisée qui prennent parfois même le dessus sur son cher matériel électronique.

Dans ce récit, l'auteur nous offre une intrigue avec un suspense qui va crescendo.
L'angoisse nous étreint un peu plus à chaque page tournée jusqu'à devenir insoutenable.
Mon palpitant ne s'en est pas encore remis !




Et puis, cette intelligence d'écriture de placer à la fin de certains chapitres, une petite phrase, une petite accroche qui nous pousse à vouloir continuer :

- ... Ce qu'il n'avait pas prévu, c'était la suite des événements ...
- ... L'affaire aller se révéler plus bouleversante encore ...  

Et puis, il y a ces cauchemars, plus vrai que la réalité et cette réalité qui est le prolongement de ces cauchemars.

Une affaire qui risque bien d'être la dernière pour Alan car une sombre silhouette rôde autour de lui, menaçante, angoissante, dangereuse et qui risque bien de s'en prendre à ceux qu'il aime.

En bref, dans ce roman, nous sommes, cette fois, confrontés à des faits plus inexplicables, moins de concret, de rationnel. De nombreux lieux hantés, des fantômes qui n'ont pas trouvé le repos, des manifestations surnaturelles font d'Alan Lambin, l'enquêteur le plus à même de résoudre l'affaire mais à quel prix ?




https://www.taurnada.fr/catalogue/fantastique/lgh/



https://amzn.to/2X9GFCN


Découvrez le trailer du roman 


Et pour les chroniques précédentes, cliquez sur les covers
  https://www.lesreinesdelanuit.com/2017/08/la-maison-bleu-horizon-de-jean-marc.htmlhttps://www.lesreinesdelanuit.com/2018/07/les-prieres-de-sang-de-jean-marc.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire