jeudi 21 février 2019

No love no limits de Mag Maury

Éditions Addictives, 3 janvier 2019 - Broché 404 pages
Disponible en eBook




Pas d'attaches ni de complications ? Ben voyons... Accro à l'adrénaline, Lucas n'obéit qu'à une règle : ne jamais s'attacher, toujours rester libre. Douce et sensible, Marie refuse de tomber amoureuse. Mais son chien provoque un accident qui bousille la moto de Lucas ! Et elle n'a pas les moyens de payer les réparations. Qu'à cela ne tienne, Lucas a une idée lumineuse : elle se fait passer pour sa copine, et il éponge sa dette. Simple, non ? Sauf quand chacun est la plus grande tentation de l'autre... Un univers impitoyable, une romance interdite !


Lucas Boyle est barman au Green Country où il travaille avec ses amis, sa famille de cœur. Il reçoit un coup de fil de ses parents. Ces derniers lui annoncent qu'ils viennent le voir et lui demandent de les héberger. Pour Lucas, avoir ses parents chez lui : très peu pour lui, et sous une impulsion grotesque (il s'en rendra compte après coup) il leur ment en annonçant que c'est impossible car il a une petite amie. Le problème bien sûr est qu'il n'a pas de copine ! On peut dire qu'il se met tout seul dans la panade. Pour évacuer son stress, il part faire un tour en moto (la seule chose qui le temporise, autre que le sexe). Car cet homme est accro à l'adrénaline ! Il a un problème pour gérer ses émotions, surtout la colère et la tristesse ; il a besoin de les canaliser, et rien de tel qu'un pic d'adrénaline pour faire baisser la pression. Mais ce tour en moto ne va pas se passer comme prévu. Un chien (de son nom Pétard lol tout est dit) sorti de nulle part l'oblige à coucher sa moto, évitant ainsi le pire. Si lui n'a rien, il n'en va pas de même de sa précieuse cylindrée. Il demande donc réparation à la maîtresse du chien. Marie (c'est son nom) va lui avouer qu'elle est dans l'impossibilité de payer les frais de cet accident.
Et c'est là qu'il va avoir une idée lumineuse ! Il va lui proposer un marché : se faire passer pour sa petite amie le temps que ses parents sont là et il effacera sa dette ! Improbable quand même non ? Et pourtant la jeune et jolie Marie va accepter en imposant certaines conditions.
Vous pensez bien que cette situation ne va pas être simple à gérer et bien vous avez raison !
Déjà, ils sont différents, n'ont rien en commun. Lui est un adepte des relations d'un soir, sa devise étant « pas d'amour, pas de limites ». Vous voyez un peu le mec ? La sexy attitude, le beau gosse charmeur à faire fondre les petites culottes. Et puis il y a Marie, la douce, la fragile mais qui derrière ça cache aussi un petit caractère qui n'est pas pour déplaire à Lucas. C'est deux là vont faire des étincelles !

Alors, j'ai adoré ! Que dis-je :  j'ai surkiffé ! Un pur régal, une pépite ! C'est vraiment le mot je me suis régalée. Cela faisait un moment que je n'avais pas autant ri pendant une de mes lectures que mon entourage m'a pris parfois pour une folle à m'entendre pouffer de rire.
L'auteure m'a vraiment embarquée dans son histoire. L'histoire est bien écrite, c'est fluide, on se laisse vite prendre au jeu. Il y a tous les ingrédients pour passer plus qu'un bon moment, des personnages haut en couleurs, des répliques piquantes, des situations cocasses, de la tension sexuelle (il a fait plus que chaud pendant cette lecture:p) et beaucoup d'humour.
Les personnages principaux je les ai tout de suite adorés. Lui, l'homme inflexible qui ne veut aucune attache n'a pas eu une enfance facile, va connaître les affres de la jalousie et de la possessivité à l'encontre de Marie. Elle qui a connu un ex abusif, et qui par choix et peur aussi a décidé de ne plus avoir de vie sentimentale, de ne plus tomber amoureuse, se voit fantasmer sur Lucas.
C'est un jeu dangereux qu'ils vont jouer à se chercher, se tourner autour. Surtout Lucas qui, malgré sa position, ne peut s'empêcher de la faire réagir pour son plus grand plaisir.

C'est une lecture plaisir que j'ai lu d'une seule traite. Un petit condensé d'émotions à l'état brut. C 'est une petite bombe ! Ce n'est pas un coup de cœur mais un énorme coup de cœur !




Wild & Rebel T2, Wild love de Oly TL

BMR, 4 janvier 2019 - eBook 385 pages



En partant en Nouvelle-Zélande interviewer l'énigmatique Tom Wilde, surnommé La Bête, Natasha ne s’attendait pas à tomber dans ses filets. Encore moins à rester sur l’île avec lui.
Mais vivre isolée du monde avec un homme aussi insaisissable que torturé commence à faire douter la Parisienne  rebelle. Son sacrifice en valait-il la peine  ? Que ressent Tom pour elle en dehors d'un désir brûlant  ? Est-il seulement capable d'aimer  ?
Perdus dans cette relation qui vacille, tous deux ignorent qu'une ombre plane au-dessus d’eux, prête à exploiter la moindre de leurs faiblesses…



Malgré un premier tome quelque peu mitigé de ma part, j'étais toutefois curieuse de découvrir la suite et surtout de connaître enfin le dénouement de cette histoire.

Souvenez-vous, la fin du tome 1 les laissait face à une menace, un ennemi tapi dans l'ombre. 
Donc, nous les retrouvons en couple fragile. Ils doivent essayer de composer ensemble. Entre eux, c'est toujours aussi torride, intense, animal. Nous sommes d'accord que le sexe  ne résout pas tous les problèmes au sein d'un couple. Tom, dont les démons refont surface, se referme totalement face à Natasha qui se prend la tête, essayant d'analyser les moindres réflexions et actions de Tom. 
Il a du mal à s'adapter à une vie de couple, avec tout ce que cela comporte, alors qu'il n'y a pas si longtemps il vivait en autarcie. Quant à Natasha, elle est blessée par les réactions de Tom et ne sait quoi faire. Il est peut-être une bête sauvage, complexe et torturé, mais il reste fragile. J'ai aimé le découvrir au fur et à mesure de ma lecture, c'est constant, il évolue tranquillement dans l'histoire. Natasha, c'est toujours la femme au caractère bien trempé, je l'adore. Une vraie nana qui en a dans la culotte (ou le pantalon, au choix), une femme qui ne se laisse pas faire.

Les difficultés s'enchaînent, la menace est là ! L'auteure m'a bien baladée, sur ce coup-là ! Je n'ai rien vu venir. Jamais, mais jamais, je ne me serais doutée un instant qui était cette fameuse menace. Une vraie surprise !
Cependant, j'émettrais un bémol. Les disputes, trop nombreuses à mon goût (qui ont mené, certes, à des réconciliations soooo caliente), m'ont fatiguée. Un peu trop de longueurs et de descriptions au début de l'histoire, également. J'ai eu un peu de mal à rentrer dedans. Mais ensuite, tout s'enchaîne et, hop, je me suis prise dans l'histoire qui est devenue haletante. 

Ce n'est pas un coup de cœur, mais cela reste une belle histoire à lire. L'auteure a su nous faire découvrir les personnages, nous les dévoilant petit à petit. Tom est toujours aussi sauvage et d'une grande intensité, Natasha toujours aussi combative. C'est une passion sauvage sans commune mesure, ajoutée à beaucoup de scènes de sexes hautement torrides qui vous donneront plus que chaud. 



Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente : 

mercredi 20 février 2019

Orion T2, Les étoiles ne meurent jamais de Battista Tarantini

Hugo Roman, 7 février 2019 - Broché 340 pages
Disponible en eBook




Entre Orion Atlay, chorégraphe réputé pour son irrévérence, et Leo Kats, talentueuse première danseuse de l'Opéra de Sydney, ce fut une collision, un intense pas de deux entre ténèbres et lumière. Un nouveau ballet est né : Perséphone consacrera l'envol de la jeune artiste et achèvera en apothéose l'œuvre du chorégraphe français. 
Désormais libre et amoureuse, Leo part avec Orion en résidence artistique à Tokyo. L'antre de Hiro Neruji, maître de ballet japonais, abrite l'envol sensuel et amoureux des deux Étoiles. Entre souvenirs et espoirs, désir et passion, Orion et Leo s'enlacent et créent pour la scène l'histoire de leurs propres âmes qui se cherchent et s'attisent. 
De Tokyo à Barcelone, de New York à Paris, Perséphone et Hadès grandissent avant la représentation finale. Au point qu'on ne sait plus lequel soutient l'autre... Orion renoncera-t-il pour autant à ses funestes projets ? Dans ce ballet de l'amour et de la mort, à l'heure où le rideau tombe, c'est encore la danse qui gagne, envers et contre tout.




Avant de lire cette chronique, je tiens à vous informer qu’il y aura deux spoilers (vous serez prévenus au moment où ils arriveront) et j’invite les personnes qui n’ont pas encore lu le roman, à découvrir ces spoilers après lecture afin de préserver tout le suspens du livre.

Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre avec la suite d’Orion ; Les étoiles ne meurent jamais, même si certains éléments en tenant le livre en main m’avaient déjà mis la puce à l’oreille.
J’ai adoré retrouver l’ambiance de la danse et l’histoire de Leo et Orion. Nous reprenons l’histoire en atterrissant au Japon, dans l’antre du Japonais et ami d’Orion, Hiro Neruji, maître de ballet qui pratique le butō, « danse du corps obscur », une danse japonaise.
Alors qu’Orion a pour objectif de libérer Leo, il n’a toujours pas renoncé à ses projets. Au début du roman, le couple est des plus fusionnels et nous avons plaisir à voir Orion se dévoiler. Mais très vite, un événement va chambouler cette courte harmonie et Léo, pour se protéger, décide de quitter Orion.

En parlant d’Orion on peut dire que dans ce second tome, il se dévoile à nous, contrairement au premier qui est plus axé sur Leo. J’ai découvert des facettes d’Orion qui m’ont beaucoup surprise, son besoin de liberté et d’indépendance, ses secrets et aussi, malgré son égoïsme, une certaine forme de générosité. Ce personnage complexe a su me toucher tout au long du récit, j’ai compris sa souffrance et j’ai également compris pourquoi il voulait y remédier de cette façon. Garder son indépendance. Sa liberté. À jamais.
Leo quant à elle est beaucoup plus mûre dans ce second tome. Elle est un subtil mélange de force et de faiblesse. Par ailleurs, à travers les personnages, on retrouve beaucoup ces thèmes d’opposition. Au départ Leo est prisonnière de la danse, grâce à Orion elle s’affranchit en dansant. Leo est une danseuse qui évolue vers la lumière, qui grandit ; Orion est une étoile qui se retire dans l’ombre, qui cherche à s’éteindre. SPOlLER Leo veut vivre... Orion veut mourir. FIN SPOILER

Ce roman m’a énormément plu, j’ai voyagé avec les personnages au Japon, à Paris, en Espagne... J’ai aussi voyagé émotionnellement, en me demandant qu’elle serait l’issue de cette histoire, une étoile qui s’éteint ou qui continue de briller ?

Le seul point qui m’a moins plu dans ce roman est la fin. Je l’ai trouvée un peu abrupte, mais également ATTENTION SPOILER j’avais espéré qu’elle soit triste afin de donner davantage de puissance à ce roman très riche. En fait, même si je me suis doutée que la fin serait heureuse, j’ai été perturbée par le fait qu’Orion change d’avis si brutalement alors qu’il martèle tout au long du texte que sa décision est prise et qu’elle est irrévocable. Il va jusqu’à dire que nous ne sommes pas dans un livre où tout est bien qui finit pour ensuite faire l’inverse. Alors certes, on comprend ce qui l’a fait revenir sur sa décision ; mais malheureusement, pour moi, le personnage a perdu en crédibilité sur ce point, alors que j’ai été ravie de découvrir toutes ses facettes tout au long de cet opus. FIN SPOILER. Malgré ce point, j’ai passé un excellent moment avec ce second tome qui, comme le premier, est d’une grande addictivité. Battista Tarantini est douée pour écrire sur le sport, l’art ou encore le domaine militaire. J’ai vraiment hâte découvrir le thème de son prochain projet.

En conclusion, Battista Tarantini est une des très rares auteurs de romance que je suis assidûment (la romance n’étant pas le genre que je lis le plus) et je suis très impatiente de tenir son prochain roman entre mes mains.




Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente

Single daddy : Try me if you can de Phoebe Campbell

Éditions Addictives, 17 janvier 2019 - Grand Format 356 pages
Disponible en eBook





Mauvais timing, sexy conséquences... Mary Jane, que tout le monde appelle MJ, croque la vie et les hommes à pleines dents. Elle ne s'embarrasse pas des conventions, tout lui sourit, et c'est très bien comme ça ! Jusqu'au jour où elle se demande si le sexe n'est pas une addiction chez elle et décide d'entamer une thérapie. Alors que MJ doit se sevrer et renoncer quelque temps aux hommes, le destin met le beau Heath sur son chemin. Heath est musicien, mystérieux, irrésistible... et père d'un petit garçon. MJ n'a pas le droit de craquer. Heath, de son côté, a bien trop souffert pour laisser entrer quelqu'un dans sa vie et celle de son fils. Mais le désir se transforme bien vite en obsession... Quand la tentation est trop forte, le meilleur moyen d'y résister, c'est d'y céder, pas vrai ? L'essayer, c'est l'adopter !


Marie-Jeanne, appelée M.J., est une jeune femme libérée. Elle profite de la vie, ne s'attache pas. Elle aime les hommes et ne voit pas pourquoi elle devrait s'arrêter à un seul. Ce qu'elle aime, c'est la nouveauté, la découverte, le frisson.  Pourtant, un soir de Saint-Valentin, cette croqueuse d'hommes va commencer à réfléchir à ce qu'est sa vie. Bien que libérée, elle est néanmoins très seule.
Elle va faire un constat : elle est dépendante au sexe.  Comme c'est une femme d'action, elle décide de consulter un thérapeute afin qu'il puisse l'aider à soigner son addiction. Décision prise d'entamer cette thérapie, elle va rencontrer un homme.

Aïe aïe aïe ! Au moment de commencer sa thérapie, elle fait la connaissance de Heath. Cela ne va pas l'aider dans ses bonnes résolutions, car cet homme intriguant va lui faire ressentir des émotions qu'elle n'a jamais connu. Comment être raisonnable quand cet homme ne la laisse pas indifférente ? 
Heath est un musicien, compositeur de musiques pour films.  C'est un inconnu du public, un homme de l'ombre mais reconnu par le milieu. C'est un homme maussade, très secret, avec un passé tellement douloureux qu'il préfère rester seul.  Il ne veut plus souffrir. La rencontre avec M.J. va autant lui plaire que lui faire peur. Elle est différente des autres femmes, il la trouve drôle et ne cesse de penser à elle.
Cette rencontre fortuite va-t-elle les amener plus loin ?
Vont-ils se revoir ? 
La thérapie que va entamer M.J. Portera-t-elle ses fruits ? 
Est-ce juste un problème d'addiction au sexe ou cela cache quelques choses de plus profond ?
Heath osera-t-il prendre le risque pour un avenir serein ?

Tant de questions pour cette histoire ! J'ai beaucoup aimé ma lecture. Les personnages évoluent au fil des chapitres, on apprend leurs histoires, on apprend à les aimer, s'attacher. Ils sont touchants, essayant de trouver le bonheur malgré les difficultés.

Une jolie leçon de vie que nous fait découvrir l'auteure. Prendre des risques pour aimer l'autre. De belles émotions ressortent de ma lecture que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire.



Je veux ! Et toi ? [20/02/2019]




Ils sortent aujourd'hui !







Couverture du livre : Company of Killers, tome 3 : A la recherche de Seraphina 

Fredrik Gustavsson a follement aimé la démoniaque Seraphina, une femme qui partageait sa passion pour le meurtre et le vice. Mais cela fait des années qu’elle l’a abandonné et que Fredrik la cherche. Il espère la retrouver avec l’aide de Cassia, une jeune femme aux airs angéliques. Malheureusement, Cassia souffre d’amnésie et ne peut pas l’aider. En attendant que la mémoire lui revienne, il la garde prisonnière chez lui. Peu à peu, la jeune femme devient pour lui une lumière dans les ténèbres et il se sent vite déchiré entre les sentiments qu’elle lui inspire et son amour pour Seraphina. Car il sait que pour aimer l’une, il faut que l’autre meure…

https://amzn.to/2GtlWRP



Couverture du livre : Pure corruption, Tome 2 : Crime et expiation 

 Arthur Killian, président du gang Pure Corruption, a enfin retrouvé Cleo, l’amour d’enfance qu’il n’était jamais parvenu à oublier. Elle l’a extirpé des ténèbres et lui a montré que la vie valait la peine d’être vécue. Mais à peine réunis, les amants sont violemment séparés. Arrachée à lui, Cleo est désormais captive de son pire ennemi. Arthur usera de tous les moyens pour se venger et sauver celle qu’il aime. La guerre est déclarée et elle sera sans merci…

https://amzn.to/2TOnCbA


 Couverture du livre : Hybrides, Tome 5 : Brute 

Ils ont été créés. Emprisonnés. Mais jamais brisés.
Brute a fait le serment de ne jamais coucher avec des humaines, car elles sont trop fragiles pour les étreintes brutales qu’il préfère. Mais la simple vue de Becca lui enflamme les sens, et le désir est réciproque. En apprenant qu’il doit vivre sous le même toit qu’elle, Brute se dit que ce sera l’occasion idéale d’approfondir ce qu’il sait des humains, si seulement il parvient à se contenir. Ses bonnes intentions sont réduites à néant lorsque tous deux sont enlevés et enfermés dans une cage. Brute replonge alors dans son pire cauchemar : ses ennemis le forcent à participer à des expériences d’accouplement et se servent de Becca pour obtenir ce qu’ils veulent de lui. Ils ne pourront compter que sur eux-mêmes pour survivre...


https://amzn.to/2Xa43ga





 Couverture du livre : Le dernier voyage de Monsieur Baxter





M. Baxter a quatre-vingt-quatorze ans lorsqu’une chute dans son escalier le condamne à la maison de retraite. Cet homme qui a vécu mille vies s’accommode mal de la routine de Melrose Gardens. Ses vieux jours, il veut en profiter à tout prix, et troquer la télévision, le thé, et les antidouleurs contre du bon vin, de la bonne musique et des divertissements dignes de ce nom.
Accompagné d’un jeune infirmier qui traverse une période sombre, Baxter se lance dans une folle équipée pour rendre hommage à son amour perdu. À mesure que le vieillard lui raconte ses souvenirs, son compagnon de route comprend que la vie n’est pas destinée à être subie ; que le monde est vaste et magnifique ; que la gentillesse est une force. Et que la meilleure façon d’honorer les morts est de vivre pleinement.


https://amzn.to/2Ijl18k


L’image contient peut-être : une personne ou plus, gros plan et texte





Si don juan avait un double féminin, ce serait Emerson. Véritable tentatrice, elle a toujours choisi ses amants avec soin en respectant trois règles : ne jamais se dévoiler ni tomber amoureuse et toujours les faire espérer. Un cocktail des plus efficaces sauf avec Shawn, un biker sexy en diable qu’elle rencontre un soir dans un bar. Face à lui, les tentatives de séduction d’Emerson sont vaines. Incapable de résister au défi, elle se promet de le faire succomber. Mais telle est prise qui croyait prendre car elle tombe dangereusement dans ses filets…

https://amzn.to/2Ig2I3F


Couverture du livre : Aberrations, Tome 01: Le réveil des monstres 

Le Shole, un monstrueux brouillard, a englouti des régions entières de l'Angleterre et continue son expansion vers le nord. Ceux qui s'y trouvent piégés meurent ou sont transformés en créature immondes : les aberrations.
Dans le duché de Lancaster, Crafty, treize ans, est l'un des rares survivants qui peut traverser ces étendues maudites. Recruté pour servir au château, il devient l'apprenti d'une mystérieuse guilde qui l'envoie effectuer des missions dans les zones dangereuses. Mais bientôt, le garçon devine que les aberrations ne représentent peut-être pas le plus grand danger...

https://amzn.to/2BGJMFC



Couverture du livre : Chasseuse de Vampires - Intégrale 2 

Vampires décapités, runes oubliées, meurtre d’un affilié, intrigues de cour, vengeances, poisons et anges déchus : en théorie, rien d’insurmontable pour Dmitri, Honor, Jason et Elena. Depuis qu’elle est pourvue d’ailes, la meilleure chasseuse de vampires de New York côtoie personnages de haut vol et Archanges redoutables, toujours prête à se mesurer au danger. Et mieux vaut garder l’œil ouvert, car nombreux sont ceux qui attendent une preuve de faiblesse de Raphael pour agir…  


https://amzn.to/2GsAWzz


 Couverture du livre : Baskerville : Une étude en soie - Première partie


 Londres, 1888. Evelina Cooper, la nièce de Sherlock Holmes, s’apprête à vivre sa première saison dans la haute société londonienne. Mais quand de terribles meurtres secouent le manoir de son amie, la jeune femme se retrouve plongée au cœur d’un complot remettant en question le monopole des barons de la vapeur sur la ville. Une enquête risquée, car Evelina cache un dangereux secret et elle ignore auquel de ses compagnons elle peut vraiment se fier : le beau et brillant aristocrate débauché, ou son meilleur ami forain, qui ferait n’importe quoi pour elle… 

https://amzn.to/2EeCkDg



Couverture du livre : Baskerville : Une étude en soie - Deuxième partie





Londres, 1888. Les barons de la vapeur contrôlent l’Angleterre d’une main de fer. Mais si quiconque découvre qu’une jeune fille a réussi à allier les forces de la magie et de la mécanique, ses talents uniques pourraient lui valoir une condamnation à mort ou l’emprisonnement à vie dans les laboratoires secrets de Sa Majesté. Et ce n’est pas le seul danger qu’elle court : Evelina Cooper s’est lancée sur les traces d’un meurtrier pour protéger son amie. Après tout, qui de plus approprié pour mener l’enquête que la nièce de Sherlock Holmes ?

https://amzn.to/2X1f2Z0