mardi 19 novembre 2019

Sous le charme du Highlander de Ava Król

Harlequin éditions, HQN, 14 août 2019, 370 pages, disponible au format numérique







Elle ne peut se résoudre à l’aimer. Car elle doit se venger.

James MacKenzye, Ellia n’oubliera jamais ce nom. Celui de l’être abject et sans pitié qui a assassiné ses sœurs, les brûlant sur un bûcher comme des sorcières. Depuis ce jour, en proie chaque nuit à des cauchemars terribles, elle s’est fait une promesse  : celle de retrouver ce barbare et de venger sa famille. Devenue membre d’une communauté de femmes au service de ceux qui en ont besoin, elle rencontre par hasard lors de sa première mission un homme blessé. Lorsqu’elle comprend qu’il s’agit d’Edward MacKenzye, le fils de son pire ennemi, Ellia y voit le signe que l’heure de la vengeance a sonné… Mais Edward est bien différent de la brute cruelle qu’est son père, et un combat intérieur fait bientôt rage en elle. Doit-elle rendre justice au passé ou accepter de se tourner vers l’avenir  ?
 





Il y a bien longtemps que je n’avais pas lu de romance historique, il faut dire que ce n’est pas mon genre de prédilection. Mais celui-ci était tentant, je trouvais la couverture jolie et le résumé sympathique.

Ellia était une jeune femme heureuse avec ses sœurs jusqu’à ce jour funeste où elle a tout perdu. Ses sœurs ont été assassinées par James MacKenzye, le laird d’Eilan Donan, sa maison brûlée il ne lui reste rien ni personne. 
Elle est sauvée par Arthur, un ami qui a sans aucun doute des sentiments envers elle, et qui lui propose de rester avec lui pour l’épouser et qu’il prendra soin d’elle.

Cependant, sa soif de vengeance est plus forte et son coeur est meurtri. 

Elle quitte donc son sauveur, pour rejoindre le manoir de la confrérie des sœurs courage. Elle y retrouvera la-bas, une ancienne amie de sa mère qui est aussi sa marraine. Bien qu’elle ne l’ait pas revue depuis de longues années, elles tombent dans les bras l'une de l'autre.
Mère Josépha va lui faire intégrer la confrérie et lui assigner sa première mission. Mais elle garde bien dans un coin de sa tête la vengeance contre le meurtrier de ses sœurs et se promet qu’elle arrivera  à ses fins.

Pendant sa mission, elle trouvera un homme blessé au gré d’une promenade. Elle le soignera, lui sauvera la vie sans connaître son identité. Elle va ressentir pour cet inconnu une attirance irrésistible qui va presque la faire céder.
Elle apprendra au moment du départ de cet homme qu’il s’agit en fait du fils aîné de James MacKenzie. Ils ne se reverront que quelques temps plus tard, quand Edward MacKenzie viendra la chercher à la confrérie des sœurs courage pour lui faire signer un contrat.

Le temps de la vengeance a sonné pour Ellia. 
Elle est enfin parvenue à être introduite chez les MacKenzie. Mais si elle pense toujours à se venger, le désir qu’elle ressent pour Edward va devenir un problème. De plus Edward n’est pas l’homme sanguinaire qu’elle s’imaginait. C’est un homme bon, gentil, attentionné et humain. 

Comment va-t-elle pouvoir mener à bien son projet de vengeance ?

C’est une jolie romance historique qui m’a fait passer un moment très sympathique. La plume de l’auteure est fluide, rythmée. On ne s’ennuie à un aucun moment, de nombreux rebondissements s’enchaînent et aucune lourdeur ne vient altérer la lecture. Le suspense est aussi bien présent, et les questionnements arrivent rapidement à savoir qui veut du mal à la pauvre Elllia et à Edward. 
J’ai beaucoup aimé Ellia et son grand courage, son empathie envers autrui même quand c’est une personne qu’elle déteste, elle met de côté ses sentiments et n’hésite pas à la soigner et la sauver. 
Et puis Edward est un grand guerrier, charmant mais aussi un brin dominateur, avec de beaux sentiments et de fulgurants désirs. A peine il aperçoit son ange, qu’il la voudra pour lui. Il ne cessera sans cesse, de la désirer à en devenir fou.

En bref, une romance historique avec des personnages attachants, de l’action, du suspens, des sentiments, une histoire qui débute mal mais qui se termine merveilleusement bien.
 




https://www.harlequin.fr/livre/12234/hqn/sous-le-charme-du-highlander



https://amzn.to/2XysLrb
 

lundi 18 novembre 2019

Forgive me T1 Alter ego de Ari Augustin

Auto éditions, 16 juillet 2019, 354 pages, disponible au format numérique






« — Seulement, rappelle-toi que tu ne trouveras jamais une femme plus parfaite que moi, Adam.
Il ricana, amusé.
— Tu es narcissique, ma Beauté.
Vexée, je tapai mon index sur son torse en répétant chaque syllabe pour qu’il enregistre :
— Jamais. »


Lya Emilie James n'est nulle autre que la magnifique épouse du richissime duc anglais, Adam Larry James. Créatrice de mode renommée, femme de caractère, attitude de garce hautaine et un brin folle, on peut très bien croire qu'elle mène une vie de reine.

Seulement, quand on y fait bien attention, on constate qu'elle vit dans les bris du scandale qui emporte peu à peu son mariage vers la dérive. En froid avec son mari qui enchaine les maîtresses et qui refuse le divorce, elle essaye par tous les moyens de retrouver grâce à ses yeux pour se faire pardonner. Jusqu'au prochain coup bas d'Adam...

Mais alors qu'elle lui déclare la guerre, revendiquant ainsi son respect, son trône et ses droits, les choses prennent une tournure différente qui sème le doute dans son esprit.

Qui disait qu'être parfaite rimait à être une bonne épouse ? 





Je ne connaissais pas cette auteure, mais la curiosité m’a emportée au vu du résumé que je trouvais assez intrigant. J’ai su plus tard, qu’elle avait écrit cette histoire et d’autres sur Wattpad, mais je ne lis pas sur cette application.

Donc, j’étais partante lorsque l’on me l’a proposé.

Nous faisons la connaissance d’un couple, Adam et Lya, mariés depuis 10 ans.

Au vu du prologue, on se doute déjà de la tournure que va prendre l’histoire. 

C’est un couple qui traverse une grande crise suite à la tromperie de Lya. En effet, son mari prend apparemment un plaisir malsain à la tromper à tout va à son tour, sans le lui cacher et surtout en emmenant ses maîtresses sous leur propre toit. 
Déjà, là pour moi il y a un problème. 
Mais quel homme exécrable !! 

Qu’il se venge à la rigueur, je peux le comprendre même si je ne cautionne ce qu’ils ont fait ni l’un ni l’autre, mais faire autant de mal à sa femme pour se venger, je trouve ça assez petit et mesquin. Mais bon, à la rigueur pourquoi pas, ça peut donner une dynamique différente dans une romance.
Mais pour moi, je ne trouve pas du tout cohérent qu’il s’affiche devant elle et qu’il lui refuse le divorce… Il dit l’aimer et pourtant il la fait tellement souffrir. Qu’il accepte le divorce et tout le monde se portera bien, c’est le souhait de Lya.

Mais alors, ils m’ont fatiguée. 



Ils s’attaquent, se confrontent, se lancent des piques, ils sont hautains et prétentieux, je n’ai pas pu m’attacher à ces personnages, impossible. 
C’est une guerre psychologique à celui qui la gagnera ! Les revirements d’Adam m’ont fortement énervée, il promet puis recommence ses trahisons. c’est plus qu’assez ! Et Lya malheureuse comme les pierres, qui lui tombe assez facilement dans les bras, se met en rage contre lui (enfin une réaction normale) quand elle le surprend et pourtant ils retombent dans les bras de l’un de l’autre.

Je vous avoue que j’avais envie d’arrêter ma lecture… mais je voulais comprendre où voulait nous emmener l’auteure. Alors, ou je suis passée à côté de cette lecture ou bien je n’ai pas du tout compris cette histoire.

Je n’ai pas eu le sentiment d’avoir face à moi un couple amoureux malgré cette crise grave. Plutôt un homme qui ne veut pas divorcer pour ne pas montrer la réalité de son couple en échec et faire bonne apparence. Et Lya, j’avais l’impression d’avoir affaire à une folle parfois…

C’est un avis plus que mitigé que je vous écris, pourtant le thème et l’aspect psychologique étaient intéressants mais je ne me suis pas retrouvée. Je finirai sur une touche positive cependant, l’auteure a une jolie plume et si je n’avais pas eu autant de mal avec les personnages et leurs réactions, j’aurai pu apprécié beaucoup plus cette lecture.

 


https://amzn.to/37hfYgY
 

Nora Jacobs, 1 : Démasquée de Jackie May

Milady, 18 septembre 2019 - Poche 312 pages
Disponible en eBook

La plupart des humains ignorent qu'un monde dangereux les entoure, regorgeant de magie et de monstres. Nora Jacobs n'a pas cette chance. Elle sait parfaitement quelles créatures démoniaques rôdent dans les rues de Détroit. Grâce à ses étonnants dons psychiques, elle a su se tenir à l'écart de cette communauté surnaturelle jusqu'à présent. Malheureusement, tout bascule le soir où le vampire le plus puissant de la ville découvre ses pouvoirs et décide de se servir d'elle pour retrouver un membre disparu de son clan.
Pour couronner le tout, Nora est certaine d'être maudite. Depuis toujours, les gens sont irrésistiblement attirés par elle, une attirance qui vire souvent à l'obsession et à la violence. Les êtres occultes ne font pas exception à la règle, et Nora a éveillé l'intérêt de certains des monstres les plus dangereux de la ville...

Même si ce n'est pas un coup de cœur, cette nouvelle série de Milady vient de me réconcilier avec la Bit-lit ! Après plusieurs déceptions, je commençais à désespérer ; aucune lecture du genre ne m'a convaincue depuis Charley Davidson. 

Pourtant, au départ, ce n'était pas gagné non plus. Si j'ai de suite accroché au style d'écriture (simple et fluide), j'ai aussi immédiatement levé les yeux au ciel devant les clichés employés. Car, oui, cette série comporte presque tous les clichés du genre. Néanmoins la magie opère. C'est difficile à expliquer, pourquoi telles séries aux innombrables clichés fonctionnent, et une autre ayant les mêmes critères, te fait soupirer de dépit. 
Ici, point de dépit. 
Peut-être parce que l'auteure a réussi d'entrée de jeu à me faire aimer ses personnages. Je me suis prise d'affection pour Nora. Elle est gentille, vaillante et trimbale des casseroles qui font que sa vie sociale et sa vie sentimentale sont un désastre. Jusqu'au jour où elle plonge dans l'univers des occultes, et que, bien malgré elle, elle tisse des liens avec des êtres qui la terrifient. Nous voilà alors projeté dans un monde fait de Trolls, de vampires, de magiciens, de succubes, de loups-garous, de Brownies et bien d'autres espèces encore ! Nora va devoir utilisé ses dons de télépathe pour résoudre une enquête sur de mystérieuses disparitions d'occultes. Cette intrigue est bien menée, on est vite captivé par l'histoire et même si l'on devine assez vite le dénouement, on est curieux de connaître la façon de celui-ci va être abordé. 

La romance est, pour l'instant, très peu présente, en raison du passé de l'héroïne qui la freine dans ses pulsions et ses désirs. Cependant, elle se dessine doucement et j'ai hâte de découvrir son évolution. 

De plus, j'ai beaucoup aimé l'interaction entre les personnages. J'ai eu l'impression, tout comme l'héroïne, d'avoir trouvé une famille. C'était tellement agréable d'être en leurs compagnie que je n'aurais pas été contre un peu de rab ! Moi qui lis peu en ce moment, c'est un signe assez révélateur, je trouve ! 

En bref ? Une nouvelle série qui m'a conquise ^^ Je suis ravie ! 



Les ombres de la nuit : L'amant du prince vampire [Les Daces T2] de Kresley Cole

Editions J'ai Lu, 18 septembre 2019 - Semi poche 317 pages
Disponible en eBook

Le prince Mirceo Daciano et son nouvel ami Caspion le Traqueur arpentent les rues, ivres et en quête de plaisir. Au cours de ce qui aurait dû être une nuit banale, ils attirent un essaim de nymphes dans leur lit. Et pour impressionner les femelles, le vampire et le démon s'embrassent, sur un pari. En rompant leur baiser torride, ils se retrouvent seuls... et troublés. Auraient-ils pu imaginer une telle alchimie entre eux ? Les obstacles menacent de détruire leurs vies et la fragile promesse contenue dans cet instant unique. Alors que Mirceo accepte l'évidence, il lui faut convaincre son ami, terriblement obstiné, que leur lien est éternel...

 J'étais hyper impatiente de découvrir cette romance, le résumé et les avis élogieux m'ont convaincue de le lire rapidement. 
Toutefois, dès les premières pages, j'ai grimacé. Ce qui m'a gênée (et je n'ai d'ailleurs pas réussi à passer outre) : la vitesse à laquelle tout se déroule. 
Premier chapitre, Mirceo et Caspion se rencontrent. Mirceo est sous le charme, Caspion, lui, est méfiant. 
Deuxième chapitre : Ils sont copains comme cochons. Parce qu'entre le chapitre 1 et le 2, il s'est écoulé des années ! Et on les découvre donc meilleurs amis. 
Ces sauts dans le temps (car ce n'est pas le seul) m'ont fortement déplu. J'étais totalement dépassé. 

Ce que je reproche au récit, c'est que je n'ai pas vu/senti l'évolution des personnages, ni d'alchimie se créer entre eux.
Du coup, la romance m'a laissée de marbre. C'est une romance qui se déroule sur des années, pourtant j'ai eu le sentiment que tout s'était jouer en deux minutes. 

L'action ne m'a pas non plus satisfaite. Rapide, facile et inutile. On plonge dans une mini intrigue qui n'en est pas vraiment une, simplement pour justifier l'attachement des héros et leur permettre d'ouvrir leur cœur. Mouais...

Contrairement au premier volet des Daces que j'avais beaucoup aimé, celui-ci est un flop. Ni la romance ni l'intrigue ne m'ont captivée. J'ai fini l'histoire en diagonale, pressée d'en finir avec eux. Néanmoins, je lirai la suite, car je suis intriguée par la sœur de Mirceo et je veux découvrir ce qu'il lui est arrivé. 

En bref ? Une romance M/M paranormale qui ne m'a pas convaincue, malgré la plume toujours aussi géniale de Kresley Cole. 


#murder, Tome 01 de Gretchen McNeil

Milan éditions, 16 octobre 2019 - Grand format 408 pages 
Disponible en eBook


Et si la peine de mort devenait un jeu de télé-réalité ?
Grâce à une application, les honnêtes citoyens peuvent désormais visionner, commenter et partager les exécutions des criminels envoyés sur l'île d'Alcatraz 2.0. Tout y est orchestré pour que leur mise à mort soit du grand spectacle.
Dee, lycéenne, se réveille dans cet enfer, accusée d'un crime qu'elle n'a pas commis.
Des millions de personnes vont-elles assister à son #massacre ?



Dès que j'ai lu le résumé de cette histoire, j'ai été emballée. J'ai une sorte de fascination pour les jeux de télé-réalité morbides. Peut-être parce que je me dis, vu le monde dans lequel on évolue, ce genre de programmes est pour bientôt... Du moins, ça ne m'étonnera pas outre mesure. 
Bref. 

Nous voici plongés dans un univers dystopique où les criminels font le show. Comment ? On les élimine en direct ! Plus la façon est gore, plus il y aura de buzz. Ainsi des scénarios sont créés, mettant en scène les bourreaux et les accusés. Si par chance pour l'incriminé, l'exécution n'aboutit pas, il aura alors un sursis sur l'île d'Alcatraz, spécialement conçue pour suivre les condamnés par le biais de multiples caméras et qu'ils ne puissent pas en réchapper.  Car, oui, la seule destination possible pour eux : c'est la mort. 
Dee, notre héroïne, est une jeune adolescente accusée à tort du meurtre de sa demi-sœur. Le cauchemar pour elle commence alors. Comment prouver son innocence quand tu es coupée du monde, jugée et condamnée ? 

Je m'attendais à lire une histoire de télé-réalité avec une sorte de course contre la montre pour l'héroïne puisqu'elle doit prouver son innocence. En fait, j'étais bien loin du compte. Peu importe les scénarios que vous imaginerez à la lecture de ce récit, vous serez à côté de la plaque. L'intrigue va bien au-delà du jeu et de la survie. On plonge dans un thriller haletant. Et vraiment passionnant ! C'est un de ces romans qui nous captive du début à la fin. 

Néanmoins, là où je suis plus sceptique, c'est dans la crédibilité. Alors que j'imagine sans mal un monde où l'on exécute des prisonniers en direct via une application, l'auteur a pris une trajectoire hasardeuse. Certes fascinante, mais peu probable. Pour ne pas dire surréaliste. Du coup, cela m'a un peu "éjectée" du roman. 
J'ai aimé, oui. Seulement ce manque de crédibilité m'a contrariée. J'aurais préféré une intrigue moins farfelue et plus réaliste. 

En bref ? Un roman à l'intrigue passionnante, mais dont je regrette le manque de réalisme. 


Cliquez sur l'image pour acheter ce titre. 

dimanche 17 novembre 2019

Récapitulatif [du 11 au 17 novembre 2019]


Voici les articles publiés cette semaine : 
(chaque titre est associé à son article, il suffit de cliquer dessus pour y accéder)



Petit ours brun : mes puzzles aimantés de Danièle Bour (chroniqueuse Rosalie)

Sentiments toxiques de Anna Wayne (chroniqueuse Isabel)

Forbidden stepbrother de Lise Robin (chroniqueuse Isabel)

After our ashes de Amélie C. Astier (chroniqueuse Cyndie)

Tous tes secrets de Lisa Jewell (chroniqueuse Maud)

Pamphlet contre un vampire de Sophie Jomain (chroniqueuse Rosalie)

Dangerous love T2 Seduced by danger de Mady Flynn (chroniqueuse Cyndie)

Je te ferai aimer Noël de Caro M. Leene (chroniqueuse Rosalie)

Les oubliées de K.R. Alexander (chroniqueuse Rosalie)

La loi du millénaire T1 Magie volée de Trudi Canavan (chroniqueuse Rosalie)
Le Gardien des tempêtes de Catherie Doyle (chroniqueuse Rosalie)





➥ Notre sélection de la semaine [du 18 au 24 novembre]