mardi 28 mai 2024

Skandar T3 Skandar et les épreuves du chaos de A.F. Steadman

 

Éditions Hachette Romans, 15 mai 2024, 496 pages, disponible

 au format papier et numérique.

 

 

 

 






Pour survivre à leur troisième année de formation, Skandar et ses amis doivent réussir une série d’Épreuves effrayantes dans les quatre zones élémentaires de l’Île. Ces examens mettront à mal les amitiés, les allégeances, mais aussi les liens
entre les licornes et leurs cavaliers… Seuls les plus forts réussiront.
De son côté, la sœur de Skandar, Kenna, a enfin rejoint le Nid. Mais elle est unie à sa licorne sauvage par un lien factice, qui l’isole et l’éloigne des autres. Lorsqu’une terrible découverte met l’avenir de l’Île en danger, tous les regards se tournent vers elle… Alors que des forces obscures s’unissent, Skandar va devoir décider
jusqu’où il est prêt à aller, pour Kenna et pour le Nid…
 
L’épopée continue… L’Île gagne toujours… Retrouvez des héros surprenants, de la magie, des batailles, des secrets ancestraux et des licornes féroces dans cette aventure qui fera battre votre cœur  !

 

Skandar et ses amis Flo, Bobby et Mitchell doivent absolument réussir les épreuves du Chaos s'ils veulent passer du statut d'Alouette à celui d'Épervier.

Épreuves redoutables et au cours desquelles, certains sont prêt à tout pour réussir. 

Skandar devra bien surveiller ses arrières tant ses ennemis sont nombreux.

En effet, peu de personnes apprécient le fait qu'il soit le seul à pouvoir manipuler le cinquième élément.

Mais comme toujours, il pourra compter sur ses amis pour réussir tous ensembles. 

Kenna, la sœur de Skandar a vu son plus cher désir exaucé : intégrer le nid.

Bien sûr, la situation est loin d'être parfaite car l'Arachné a lié Kenna à l'aide d'un faux lien à une licorne sauvage, ce qui retarde sa formation au sein des poussins car nul ne sait si l'on peut faire confiance à une licorne sauvage. 

Mais un événement plus grave s'est produit : tous les œufs de licornes ont disparu de la couveuse ! 

Une véritable catastrophe ! 

Treize années sans aucun nouveau cavalier et des licornes privées de leur lien avec ceux qui devaient devenir leur cavalier. 

Le coupable ? 

Je vous laisse réfléchir ...

 

Bingo ! L'Arachné en personne ! 

Mais dans quel but ? 

Nos amis ont très peu de temps pour tenter de retrouver les œufs disparus et empêcher L'Arachné de commettre l'irréparable. 

 

 

Je commencerai avant tout par une petite danse de la joie :



je ne me suis pas trompée sur l'identité de la personne qui trahirait Skandar !

Dans ce troisième tome, Skandar se montre particulièrement obtus et son entêtement à vouloir absolument lier sa sœur à la licorne qui lui était destinée, m'a, je l'avoue plus d'une fois agacée. 

Il ne tient pas compte de l'avis de sa sœur et prendra des risques inconsidérés pour tenter d'y parvenir.

Kenna se sent rejetée (et ce n'est pas qu'une impression) de par son lien contre nature avec sa licorne sauvage et ne sait plus vraiment où est sa place. 

Elle se sent abandonnée par son frère et se laisse envahir par la noirceur de Fureur de l'Atour, sa licorne.

Comme dans les tomes précédents, l'amitié va être d'une importance cruciale mais les cachoteries que fait Skandar risquent d'entrainer plus de problèmes que de solutions.

Une fois de plus, nous n'avons aucun temps mort, aucun répit tant l'action est intense.

Joie, tristesse, trahison, complot, mort, blessure, ... autant de choses auxquelles nos amis vont être confrontés.

Et finalement, Skandar va se retrouver avec un nouvel ennemi encore plus redoutable que l'Arachné. (si, si, c'est possible !!!)

Je voudrais tant vous en dire plus sur L'Arachné et ce nouvel ennemi mais je ne peuuuuuux pas !!!!! 



Ce que je peux vous dire est que ce troisième tome est tout aussi excellent que les précédents, que les masques tombent et que j'attends la suite avec beaucoup, beaucoup d'impatience !

Si vous ne connaissez pas encore cette série, n'hésitez pas, Skandar  plaira aux jeunes comme au moins jeunes amateurs de romans épiques à l'action trépidante, aux intrigues palpitantes et aux rebondissements plus que nombreux !





Pour découvrir mon avis sur les tomes précédents, cliquez sur les covers

        

jeudi 16 mai 2024

L'Engrange-Temps T2 Les heures obscures de Nell Pfeiffer

 

Éditions Hachette romans, 24 avril 2024, 480 pages, disponible

 au format papier et numérique

 

 

 

 

 

Installée dans la ville de Kelvi, au coeur du royaume de Fréhenne, Sophie Delapointe s’efforce de reprendre le contrôle de sa vie depuis les tragiques événements qu’elle a dû fuir à Aigleport, sa contrée natale. Surtout, elle tente d’oublier le prince Dimitri et les sentiments nouveaux, grisants mais dangereux, qu’il a fait naître en elle.
À l’aide de Farandole, sa fidèle Horanima, et d’Élias, son nouvel ami
horloger, la jeune femme s’entraîne sans relâche pour intégrer la prestigieuse Académie Horolurgique dont elle a toujours rêvé.
Le temps en décide autrement lorsque Sophie se retrouve malgré elle mêlée à une série de meurtres de Tisseurs de Temps, qui menace de faire éclater une sombre vérité…

 

A trop vouloir jouer avec le temps, on finit par s'y perdre et Sophie l'a appris à ses dépens.

Contrainte de fuir Aigleport, elle s'est exilée à Kelvi sous une nouvelle identité.

Dimitri lui manque mais grâce à la présence de Farandole, sa fidèle et espiègle Horanima et d'Elias, un nouvel ami, l'exil lui semble moins insupportable.

Alors que des Tisseurs de Temps se font assassiner, Dimitri fait sa réapparition dans la vie de la jeune fille.

Sophie est partagée entre la joie de le revoir et son sentiment de culpabilité pour le mal qu'elle a causé.

Elle va se rapprocher, après maintes péripéties, d'une personne proche - dont je ne peux rien vous dire - et va commencer une enquête pour tenter de démasquer le tueur de Tisseurs de Temps !

Un temps qui, justement, leur fait défaut !


 

Si j'avais eu un coup de coeur pour le premier tome malgré une fugace impression de tourner en rond, celui-ci est tout simplement PARFAIT !!!


 

L'intrigue, les péripéties, les retournements de situation, les révélations et autres découvertes, le suspense, la tension qui monte, les joies, la tristesse, l'amour, l'amitié, la trahison ... 

Tout est présent pour faire de cette lecture un moment inoubliable !


 

Certaines situations m'ont faite frémir, d'autres m'ont émue, m'ont amusée, m'ont horrifiée ...mais à aucun moment, je n'ai pu rester indifférente à ce déferlement d'événements et d'émotions.

De par sa plume, l'auteure nous entraine dans une aventure où le Temps, les trames temporelles ont toutes leur importance et où il ne fait pas bon de vouloir jouer avec le Temps !

Et c'est avec plaisir que j'ai retrouvé Sophie, toujours aussi téméraire et impétueuse, Dimitri qui, malgré la menace qui pèse sur lui, n'hésite pas à rejoindre Sophie à Kelvi et Farandole ... Je l'adore : ses répliques percutantes, sarcastiques mais néanmoins bienveillantes font d'elle un personnage à part entière.

C'est d'ailleurs avec la larme à l'oeil que je les ai quittés !


 

 

En bref, vous l'aurez compris, cette duologie a été un véritable coup de coeur que je ne peux que vous recommander.

De plus, j'ai eu la chance de la découvrir dans sa version reliée de toute beauté !

 

Mais ... Que faites vous là, encore à lire mon avis ?

Foncez vous la procurer !!!!



 






 Découvrez la chronique du tome 1 en cliquant sur la cover

lundi 29 avril 2024

The Cursebreakers T2 Un coeur si loyal et solitaire de Brigid Kemmerer


 Éditions Le Livre de Poche Jeunesse, 27 mars 2024, 599 pages, disponible

au format papier et numérique 

 

 

 

 

 

Dans le royaume, des rumeurs circulent : le prince Rhen ne serait pas l’héritier légitime. Seul Grey, le commandant de la garde, connaît la dangereuse vérité. Pour rester fidèle à son prince, il doit la taire et rester caché. Même si, ce faisant, tout le monde le pense coupable de trahison. Tandis que le trône vacille, Karis Luran, la reine ennemie, prépare son heure pour mettre main basse sur les terres de Rhen. Seule sa fille, Lia Mara, espère pouvoir empêcher un nouveau bain de sang. Mais pour cela, elle doit conclure un pacte avec Emberfall. Et si Rhen ne veut pas de cette alliance, elle se tournera vers l’autre héritier : le commandant Grey lui-même.

 

Rhen est devenu un prince, libéré de sa malédiction,mais qui n'inspire plus vraiment la sympathie.

Harper est loin de la jeune fille téméraire du premier tome. 

Grey se cache mais fait difficilement profil bas.

Karis Luran, la reine ennemie et sa cadette et héritière, Nolla Verin sont aussi impitoyables et détestables l'une que l'autre.

Lia Mara, la première fille de la reine, est tout l'opposé de sa mère et de sa sœur  et a été évincée de la succession au trône de par son désir de vouloir éviter la violence.

Prenez tout ce petit monde, secouez bien et vous obtiendrez un récit certes moins passionnant que le premier mais néanmoins intéressant et non insipide comme j'ai pu le lire dans certains avis. 

Rhen est très peu présent et du peu qu'il l'est, il a su se rendre détestable. 

Harper aussi est très en retrait. 

Quant à Jacob et Noah, comme ils accompagnent Grey, ils sont un peu plus présents. 

Tout est axé, vous l'aurez compris sur Grey et Lia Mara.

Lia Mara, pleine de bonne volonté, décide de se rendre seule au château de Rhen. Mal lui en prend car la voilà prisonnière !

Grey qui se cache pour ne pas porter préjudice à Rhen va se retrouver, lui aussi, prisonnier de ce dernier mais moins bien traité que Lia Mara.

Suite à divers événements dont je ne dirai rien, les deux jeunes gens vont se rencontrer et poursuivront leur périple ensemble.

Drames, trahisons, violences vont se dresser sur leur chemin et un fantôme du passé va s'inviter à la fête et tout bouleverser.

Et le final nous laisse pleins de questions et une envie de connaitre la suite de ce que nous pouvons qualifier de guerre fratricide !




 
Découvrez la chronique du premier tome en cliquant sur la cover
 
 

lundi 22 avril 2024

Militaire de mon coeur T1 L'iceberg de Pauline Libersart


 Audélo éditions, 21 février 2024, 224 pages, disponible

au format papier et numérique

 

 

 

 

 

Elle a été trahie, il est solitaire et peu sociable. Leur rencontre est explosive....

Ma vie s'est effondrée, il y a deux heures, lorsque j'ai découvert mon fiancé et ma demi-soeur s'envoyant en l'air.
Prendre la fuite et me réfugier dans un bar n'était peut-être pas la réaction la plus intelligente, mais j'ai désespérément besoin de me changer les idées, de me prouver que je peux encore plaire. Dans une ville comme Tarbes, où est stationné un régiment parachutiste, des mecs disposés à consoler une pauvre fille pas trop vilaine dans mon genre ne doivent pas être difficile à trouver.
N'importe quel gars musclé et sexy fera l'affaire... sauf ce type glacial qui m'a bousculée tout à l'heure devant le comptoir. Depuis, chaque fois que nos regards se croisent, j'ai des envies de meurtre.

 

Victoria Dalmaso s’apprête à épouser son fiancé Arthur, et hésite même à laisser tomber son emploi dans une agence immobilière pour satisfaire son futur mari qui semble vouloir une épouse à temps complet.

Mais alors qu’elle rentre plus tôt chez elle, à Pau, après une journée de travail, elle surprend Arthur dans une position sans équivoque avec une autre… 

Qu’est ce qui pourrait être pire comme situation ? 

Et bien découvrir que la maîtresse de son fiancé n’est autre que sa demi-sœur par alliance, une bimbo superficielle qui se prend pour une princesse.

Pilule difficile à avaler pour Victoria, d’autant plus qu’elle est assez solitaire : pas d’amis à qui se confier, un père alcoolique sous le joug d’une femme horrible qui passe tout à sa fille (la fameuse maîtresse)

Pour se consoler et certainement aussi pour se prouver qu’elle peut plaire, Victoria décide donc de partir à l’aventure dans les bars de Tarbes, repaires préférés des militaires de la caserne d’à côté. 

Une aventure d’une nuit, alors que l’on est fraichement célibataire, ça ne fait de mal à personne après tout. 

Enfin ça, c’était avant qu’elle ne se réveille le lendemain, avec une gueule de bois terrible, sans même se souvenir de l’identité de son partenaire nocturne…

 

 Ce qu’il y a de bien avec Pauline Libersart, c’est que je sais d’avance que je ne vais pas être déçue par sa plume : cela fait longtemps qu’elle m’a conquise et que je lui accorde mon entière confiance.

 Maintenant, cela ne suffit pas toujours, l’histoire en elle-même compte pour beaucoup.

Mais, une fois de plus, la magie a opéré, sans difficulté.

Ce qui m’a plu dans ce roman ? 

TOUT ! Absolument tout !

En priorité, il s’agit d’une histoire que l’on pourrait trouver « banale » tant elle est réaliste et cohérente. 

Mais c’est ce que j’aime, pas de monde des bisounours, pas de milliardaire qui sauve la pauvre fille ruinée, pas de beau prince sur son cheval blanc… 

Juste Eric Schoenberg, sergent dans un régiment de parachutiste, avec plein de défauts mais aussi des qualités à découvrir, et juste Victoria, une jeune femme à qui la vie ne fait pas de cadeau mais qui a une sacrée force de caractère et ne compte pas se laisser abattre.

Autant Victoria est plutôt ouverte aux autres, essaie d’exprimer et de transmettre sa joie de vivre et sa pugnacité, autant Eric est mystérieux, un peu taciturne et renfermé.

Quelque part, ils sont complémentaires et en apprenant à se connaître, à se découvrir, ils vont devenir un antidote l’un pour l’autre.

Pauline Libersart ne nous laisse pas de temps morts dans cette histoire, on est plongé directement dans la vie de Victoria et ses désillusions et les évènements s’enchainent, rapidement mais de façon linéaire. 

Pas le temps de s’ennuyer car de toute façon, il est impensable de ne pas vouloir découvrir un peu plus qui est cet intrigant militaire blond qu’est « l’Iceberg ».

 J’avoue m’être laissée facilement emporter par cette douce romance qui, bien des fois, fait frissonner.

J’ai hâte de découvrir le 2ème opus !!!

 

En bref, si vous aimez la romance admirablement écrite, qui peut sembler simple mais fichtrement efficace, réaliste à souhait… Vous savez sur quelle histoire sauter.