mardi 22 décembre 2020

Avis : Lieutenant Eve Dallas T48 Les dessous du crime de Nora Roberts

 

 

Éditions J'ai Lu, 11 novembre 2020, 474 pages, disponible 

au format papier et numérique

 

En vente sur le site J'ai Lu pour Elle

 

 

 

 


Nouvelle énigme, des plus effroyables, pour le lieutenant Dallas : Lyle Pickering, dont la soeur s'apprête à travailler pour la société de Connors, est retrouvé mort chez lui. Eve découvre rapidement que l'overdose de cet ex-membre de gang n'est qu'une mise en scène: il a bel et bien été assassiné ! 

Son enquête la mène à dénouer, lentement mais sûrement, les connexions et les secrets qui relient des chefs de réseaux, un avocat véreux, une strip-teaseuse, une policière des Stups, une prostituée toxicomane et les tueurs eux-mêmes... 


Le lieutenant Eve Dallas doit enquêter sur la mort d'un ancien toxico, ex-membre d'un gang, mort d'une overdose !

Tout du moins, c'est ce que l'on voudrait faire croire !

Mais Dallas est loin d'être une novice et elle a tôt fait de deviner que cette overdose n'en est pas une !

 

Il s'agit en fait d'une mise en scène et le décès n'est ni plus ni moins qu'un homicide !

Pourquoi se donner autant de mal pour faire croire à une overdose alors que la victime avait quitté ce milieu et s'était rachetée - comme on dit - une conduite ?

C'est donc une enquête au sein du milieu de la drogue, de la corruption, du commerce du sexe et du crime que notre lieutenant va devoir investiguer.

Elle n'aura pas de trop de son équipe ainsi que de l'équipe des stups pour dénouer ce sac de noeud et découvrir les coupables car une guerre des gangs risque bien de se déclarer et de causer d'autres victimes.

Dallas va donc plonger dans un univers où la violence, la luxure et le crime sont monnaie courante.

Le danger rôde partout et encore plus lorsque les suspects, sous l'influence de différentes drogues, n'hésitent pas  à affronter les forces de l'ordre sans états d'âmes.

Connors, toujours là pour épauler son épouse, aura bien du mal à la protéger d'elle-même et de sa témérité.

Dallas éprouve une certaine empathie pour la victime qui, alors qu'elle était parvenue à remonter la pente, à renoncer à ses addictions, à recommencer à vivre, s'est vue éliminée par des toxicomanes violents, débiles et lâches.

Ce qui la motive d'autant plus pour coincer les coupables.

Et quel talent, quelle minutie, quelle organisation, quel timing pour peaufiner son enquête et la mener à terme !

En bref, une enquête menée - comme d'habitude - avec brio, une collaboration interne qui va permettre de faire un beau coup de filet, la justice rendue pour la victime, les coupables enfermés pour de très, très longues années... 

Tels sont les ingrédients de ce nouveau tome qui m'a certes plu mais qui ne restera pas, pour ma part, l'un des meilleurs de la série.

Mais qu'importe ! Dallas reste Dallas !





Aucun commentaire:

Publier un commentaire