lundi 2 novembre 2020

Avis : Campus drivers - tome 2 Book boyfriend de S.C. Quill

 

Hugo Roman//Broché 425 pages//1 octobre 2020
Disponible en eBook




Lorsque Donovan, Campus Drivers adulé et bourreau des coeurs avéré, prend conscience des séquelles que peut causer son comportement, il décide de devenir LE petit ami parfait.

Pour cela, il a besoin du meilleur coach dans le domaine: Carrie. Mais, même s'ils ne se sont jamais fréquentés, celle-ci sait qu'elle ne veut rien avoir à faire avec lui. Les tombeurs d'un soir en quête de repentir, elle n'y croit pas une seconde dans la vraie vie. Elle préfère collectionner les héros des romances qu'elle dévore, c'est bien moins compliqué !

S'il parvient à la convaincre, c'est un programme intensif en romantisme que va devoir suivre Donovan. Mais n'est pas un héros de New Romance qui veut, surtout quand la réalité essaie de jouer avec la fiction !





Après nous avoir fait découvrir le couple Lane/Loïs, C.S. Quill, dans ce 2ème opus, nous emmène sur la banquette de Donovan Wolinski, un autre des Campus Drivers, ces chauffeurs pour étudiant(e)s aux voitures anciennes de luxe...
Souvenez-vous, le tome 1 se terminait sur un suspense terrible… Quelque chose de terrible arrivait à Donovan... (oui oui, "C'est une honte !" de terminer un roman sur une telle angoisse ;-) )
Et donc, nous voilà sur ce nouveau roman qui fait immédiatement suite au précédent...

Donovan Wolinski, bientôt 22 ans, d'habitude si insouciant, basketteur talentueux à OSU, coureur de jupons (enfin plutôt de culottes) se prend une grosse claque. 
Après avoir pris conscience que la vie ne tient qu'à peu de choses, il se met en tête de renouer les liens familiaux, ou en tout cas, de se rapprocher de sa sœur Amélia de trois ans sa cadette qui semble le détester depuis son adolescence sans qu'il comprenne pourquoi. Après une difficile explication avec elle, Donovan décide de changer : terminé de prendre les filles pour de simples objets de plaisir, fini l'attitude de tombeur, il veut devenir le stéréotype du "parfait petit ami"! 
Mais il ne sait comment s'y prendre... Alors qui de mieux que Carrie, l'ex coloc de Becca (et de Loïs), qui enchaîne les lectures de romance et ne supporte pas le basketteur, pour lui donner des conseils en la matière ? Elle qui connaît par cœur les héros de romance peut lui indiquer le comportement à tenir pour devenir un mec bien auprès des femmes ! Sauf que la jeune femme ne l'entend pas ainsi ! Elle déteste Donovan et les "Donnies" qui lui courent après en permanence, la simple perspective de passer du temps en sa présence lui donne la nausée ^^ 
Mais Donovan sait se montrer persuasif… Enfin insistant, très insistant :-D 
La collaboration du trop populaire Donovan et de l'asociale Carrie va être mouvementée ;-)



Youhouuuuu ! Quel plaisir de retrouver la bande des Campus Drivers ^^ je m'en faisais une joie et trépignais d'impatience ! Déjà pour savoir ce que Donovan a vécu de si terrible, mais aussi parce que je me demandais bien qui arriverait à dompter le Don Juan égocentrique du terrain de basket :-)

Et je dois dire que ce tome 2 a surpassé mes attentes ! Je suis absolument fan du couple Donovan/Carrie <3

Ralalala, ce jeu amoureux entre eux, cette longue phase de séduction qui commence sans même qu'ils ne s'en rendent compte, ses échanges de joutes verbales entre eux, cette tension sexuelle... Tout y est pour que je sois complètement addicte !

Donovan, qui pourtant n'attirait pas vraiment ma sympathie dans le tome 1, a su me faire littéralement fondre. Au final, il n'est pas du tout le cliché du sportif qui ne réfléchit pas, au contraire, il sait tirer des leçons des épreuves de la vie et j'ai tant aimé son désir de rédemption <3 J'ai adoré les deux facettes de sa personnalité qu'il nous a offert : d'un côté le fêtard sûr de lui, surtout auprès de la gente féminine ; et d'un autre, le mec bien, mature, sentimental et soucieux des autres... Sa façon d'être avec Amélia mais aussi Carrie démontre bien que ce garçon sait être respectueux des femmes ;-) Heureusement qu'il a eu son déclic pour se révéler, et qu'il a trouvé en Carrie le bon outil pour apprendre à faire ressortir ses bons côtés ;-)

Carrie… Ah Carrie, quelle patience elle possède ! En même temps, Donovan doit être sacrément divertissant ;-) Car son vécu, le poids qu'elle porte sans cesse sur ses épaules l'empêche de vivre pleinement la pauvre. Et pourtant, elle ne se porte pas pour autant en victime : sans cesse combative, piquante, ne semblant avoir peur de rien, elle n'hésite pas à rembarrer le beau basketteur (qui le lui rend bien) ;-) J'ai vraiment accroché sur son personnage, même si les infos la concernant n'arrivent qu'au compte-goutte. De toute façon, son caractère et sa répartie m'ont conquise dés le début :-)

L'histoire tourne beaucoup autour de ces deux héros, la bande des Campus Drivers est quasi absente sur une bonne partie du roman, mais cela ne m'a pas dérangé le moins du monde, au contraire. Même si la présence de Lane, d'Adam et de Lewis est plus discrète que dans le premier tome, cette sorte de huis clos entre Carrie et Donovan est si puissante que l'on ne tourne pas en rond et on n'a pas le temps de s'ennuyer ;-)

Bref, encore une fois, j'ai été complètement emportée par la plume de C.S. Quill, qui sait faire en sorte que l'on se pose en témoin d'une histoire qui se construit, tout doucement, mais avec une passion qui prend le lecteur complètement en otage... J'en redemande !!! Vivement que je puisse me lancer dans la suite, quelque chose me dit que Lewis va me surprendre ;-)




Pour lire la chronique précédente, cliquez sur l'image


Aucun commentaire:

Publier un commentaire