vendredi 5 mars 2021

Avis : Dark Protectors Tome 3 : Conn de Rebecca Zanetti

 

Editions Milady//Poche 384 pages//20 janvier 2021
Disponible en eBook




Chaque guerrier a son âme sœur.
Moira est une sorcière en physique quantique - manipuler l'espace et le temps est pour elle un jeu d'enfant. Ce qui peut conduire à des situations embarrassantes... Comme lorsque son amant d'un soir, cent ans plus tôt, réapparaît pour réclamer son aide dans la guerre qu'il prépare. Conn a patienté un siècle avant de pouvoir retrouver celle qu'il a su être sa compagne dès le premier instant, sans jamais réussir à l'oublier. Pas question qu'elle lui échappe, à présent...





J’attendais le tome 3 des Dark Protectors avec impatience, car l’histoire de Conn et de Moira on en avait entendu parler depuis le départ. Et puis un vampire qui prend pour compagne une sorcière, cela m’interpelle encore plus qu’avec une humaine. Et franchement, je suis contente de ne pas avoir laissé tomber cette saga  car ce troisième tome est mon préféré de tous et surtout un joli petit coup de cœur. 


Nous partons avec Conn, accompagné d’un vieil ami, Kellach, en Irlande. Il va enfin récupérer sa compagne Moira ! Il lui a laissé un siècle pour se perfectionner dans son art en physique quantique. Il faut dire aussi que Moira n’est pas n’importe quelle sorcière, c’est la 7ème fille d’une 7ème fille, ce qui veut dire qu’elle est la puissance incarnée mais surtout la plus puissante en devenir de son clan. 

Mais Moira ne l’entend pas ainsi. En effet, ils se sont unis il y a de cela un siècle puis Conn est reparti à New York poursuivre sa vie. Elle pense qu’il ne revient pas pour elle mais pour ses pouvoirs qui pourraient les aider contre la guerre qui fait rage entre les vampires et les Kurjans. 

Mais Conn, tout comme ses frères, est un vampire dominant (bien moins tout de même que Talen) et il compte bien ramener sa compagne à New York et lui faire bien comprendre que même s'ils ont besoin des sorcières pour la guerre, il est revenu d’abord pour elle, pour retrouver sa compagne. Ils sont têtus tous les deux et vont s’affronter à plusieurs reprises. Ce qu'ignorait Moira par contre, c’est qu’en s’unissant l’un à l’autre, ils ont partagé leur pouvoir. Certes, Conn ne maîtrise pas la physique quantique comme Moira mais il se débrouille. 

Conn Kayrs est le soldat ultime, le chef des armées du Royaume. C’est un guerrier aguerri, qui n’a peur de rien. Et ce n’est certainement pas les pouvoirs de Moira qui vont l’effrayer. Moira n’aurait jamais pensé s’unir, encore moins à un vampire car elle est promise à une grande destinée. 



Ce tome pour moi est le meilleur pour l’instant de la saga. Si j’ai bien aimé les personnages du tome 2, ici je les adore vraiment ! Mais vraiment beaucoup. Moira a autant de caractère que Conn, ils sont vraiment fait pour être ensemble. Elle le canalise et le calme quand il est sur le point de bouillir de colère et inversement. Sans compter leur alchimie sexuelle qui est plus qu’intense. Ce couple est vraiment explosif dans tous les sens du terme, ils ne se font pas complètement confiance au début mais ils se fient l’un à l’autre sans problème et sont super protecteurs entre eux. Moira veut garder quelques secrets de son clan qui ne doivent pas être dévoilés aux vampires mais Conn va réussir à lui prouver qu’elle peut tout lui dire et lui faire confiance les yeux fermés. On est vraiment dans une relation équilibrée ou l’un ne domine pas l’autre mais font front commun. 

Il est aussi addictif par rapport à l’intrigue qui est plus présente. Entre les Kurjans qui sont les ennemis jurés des vampires mais aussi du Royaume. Ce virus qui s’en prend aux compagnes mais aussi aux femelles métamorphes. Les dissentions dans les différents clans, des mésalliances et des alliances pas forcément bonnes pour les vampires, la guerre est vraiment déclarée.

Une chose encore qui se rajoute à leurs ennuis, ce champ magnétique qui aspire les sorcières et dont personne ne sait rien ! Qui, pourquoi, comment ?

Je me suis posée beaucoup de questions durant cette lecture qui m’a vraiment happée.

Et que dire du futur héritier des Kurjans, le fameux Kalin qui du haut de ses 15 ans donne vraiment froid dans le dos mais qui l’espace d’un instant était simplement devenu un adolescent presque comme les autres au contact d’une jeune fille qui lui a mis les sens en émoi alors qu’il n’est que froideur et horreur.

Sans oublier les autres couples que l’on retrouve, parce que finalement ils sont tous liés d’une façon ou d’une autre. Il y a aussi la petite Jeanie avec ses rêves oniriques qui me laisse toujours aussi perplexe avec son ami dont on ne sait rien, ennemi en devenir ou vraiment ami ??


Ce tome est vraiment riche,  il y a plus de profondeur, il est beaucoup plus développé, avec une intrigue très prenante et des personnages principaux très intéressants. Moi qui m’étais dit que je donnais une dernière chance à cette saga, je peux vous dire que je vais attendre avec impatience la suite !! Je suis plus que convaincue !



Pour lire les chroniques précédentes, cliquez sur les images





Aucun commentaire:

Publier un commentaire