jeudi 26 novembre 2020

Avis : Dark Protectors Tome 1 : Talen de Rebecca Zanetti

 

Editions Milady//Poche 336 pages//20 janvier2020
Disponible en eBook




Mère célibataire et scientifique accomplie, Cara est habituée à se battre pour se faire respecter. Une chose compte par-dessus tout pour elle : protéger sa fille, Jane, et pour cela elle est prête à tout. Y compris épouser un inconnu dangereux et désagréable ? Certes, le mystérieux Talen lui promet que sa seule ambition est de protéger Cara et Jane. Mais il prétend également être un vampire vieux de plus de trois siècles. Cela dit, étant donné la façon dont le simple contact de ses mains suffit à faire frémir Cara de désir, il est bien possible qu'il dise la vérité...




Alors je suis quelques peu mitigée, parce que je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé mais quelques petites choses m’ont chiffonné…

Tout commence par l’enlèvement de Cara et de sa petite fille Jane, un soir, par un mystérieux inconnu. L’homme est plus qu’impressionnant de part sa stature, il lui fait peur. Pourtant contre toute attente, il lui fait comprendre qu’il n’est pas là pour leur faire du mal mais plutôt pour les sauver. Bien sûr la jeune femme n’en croit rien et essaye tant bien que mal de protéger sa fille. 

Cara est une scientifique qui est passionnée par son métier, mais elle a aussi un don psychique, c’est une empathe. Elle peut bloquer ou ressentir les émotions des personnes en face d’elle. La petite Jeanie, a elle aussi des pouvoirs psychiques d’une autre nature. A quatre ans, cette petite fille est adorable et très mature pour son âge. Et elle attendait Talen, parce qu’elle l’a vu dans ses rêves. Elle rassure sa mère quand à la confiance qu’elle peut donner à cet homme mystérieux.

Talen est un vampire !! Vieux de plus de 300 ans, il est venu sauver Cara et Jane d’un terrible danger. Mais en agrippant la jeune femme par le bras, il va voir apparaître une marque dans sa paume. Ce marquage signifie qu’ils sont destinés à être ensemble, d’être compagnons. 

Il va les mettre en sécurité un temps en lui expliquant le danger qu’elle et sa fille courent. Si au début, elle n’y croit pas au fait qu’il soit un vampire et qu’un danger rôde, il va lui raconter en bref, laissant de côtés certains aspects, qu’il est là pour les protéger et qu’ils vont devoir s’unir ! Bien qu’elle réfute cette idée, elle ne peut s’empêcher de penser qu’il peut vraiment les protéger. Elle accepte tout en se disant qu’elle cherchera à s’échapper avec Jane.



Alors j’ai aimé l’histoire en général, les vampires, les kurjans (ennemis des vampires et des humains), les métamorphes, tout cela est super bien expliqué, et j’ai franchement adhéré à ce que l’auteure nous propose. Par contre, en ce qui concerne les personnages, j’ai eu, là, un peu de mal.

Je m’explique : Cara, qui a l’air d’avoir un fort caractère, cède assez facilement à Talen quand il lui ordonne quelque chose, parce que bien sûr il ne demande pas gentiment, il impose. Bien entendu, c’est pour sa sécurité ainsi que celle de sa fille, mais franchement, c’est l’homme (vampire) macho de base et j’ai détesté cela. Il ne lui laisse aucun choix, jamais, elle ne doit prendre aucun risque et rester sagement à la maison pendant qu’il part combattre les méchants. En gros, l’homme de cro-magnon dans toute sa splendeur : tais-toi femme, je parle !! Très peu pour moi. Et puis Cara a tendance à vite oublier ses griefs contre le vampire, tellement elle se pâme devant lui, limite à lui sauter sur le paf qui est ENORME… ben voyons !

Ensuite, la petite Jeanie, qui est adorable et a un don extraordinaire, ce que je ne remets pas en cause. Mais alors, quand elle parle et exprime ses pensées, on a plutôt l’impression d’avoir affaire à une adolescente voire une jeune adulte. Je n’ai pas trouvé cela très cohérent, après c’est peut-être dû au fait qu’elle ait ce don psychique si particulier. 

Alors oui, Talen et Cara m’ont saoûlé au fur et à mesure de ma lecture, la romance entre eux avance trop rapidement, enfin le sexe prime surtout entre eux au départ, évoluant vers des sentiments. 

Par contre, j’ai adoré découvrir les frères de Talen, qui seront je l’espère beaucoup moins dominateurs que lui parce que je n’ai pas envie d’en souper à chaque tome…

Le plus pour moi, c’est vraiment ces deux races de vampires. Les gentils d’un côté, dont font partie Talen, ses frères, accompagnés par des métamorphes et les méchants, les kurjans, qui sont des vampires monstrueux et cruels. Ils sont vraiment barbares et ne considèrent pas les femmes comme des compagnes éventuelles. 

La guerre approche, elle est là toute proche. A suivre dans le second tome avec ce que nous réserve Dage, le frère aîné des Kayrs. Lui il m’a inspiré d’emblée, et j’espère ne pas être déçue.


3.5/5






Aucun commentaire:

Publier un commentaire