mercredi 20 janvier 2021

Avis : Blood Type, T3 : Jusqu'au sang de K.A. Linde

 

Editions Milady//Format Poche 384 pages
25 novembre 2020//Disponible en eBook



Le prix du sang
Le monde a basculé dans le chaos. Reyna n'avait que vingt et un ans quand elle a accepté de devenir la compagne de sang du séduisant Beckham, pensant que ce n'était qu'un modeste prix à payer pour nourrir ses frères. Mais rien ne s'est déroulé comme prévu, à commencer par sa relation avec Beckham. À présent, prise dans le tourbillon d'une rébellion en déroute, Reyna doit fuir la cité conquise par l'élite vampire avec ses amis. Malgré les pertes subies, malgré leurs plans réduits à néant, Reyna devra trouver la force nécessaire pour enfin mener sa mission à bien et mettre un terme au conflit.




La fin du tome 2 m’avait laissée très perplexe quand à la suite et fin de cette trilogie. En effet, un évènement plus qu’inattendu et tragique s’est passé, laissant Reyna abasourdie et meurtrie. Mais pas le temps de s’épancher sur ce qu’il vient de se passer et dont elle a assistée impuissante, il est temps pour elle de prendre ses jambes à son cou, accompagnée de quelques membres de ELLE (l’organisation de la rébellion) car le danger est très proche. Ils échapperont de peu à l’ennemi et doivent vite trouver une solution de repli pour se mettre en sécurité. 

Leur planque principale a été attaquée, qui compte de nombreuses victimes malheureusement. Ils vont trouver refuge quelques temps dans le manoir d’un vampire médecin allié à leur cause depuis le début. 

Mais Reyna veut retrouver d’autres membres de la rébellion et surtout retrouver ses frères et sa belle-sœur. Il est vrai qu’elle aurait pu se morfondre et pleurer toutes les larmes de son corps, elle est dévastée mais contre toute attente va se reprendre très vite. Car s'il y eu de nombreuses pertes, il n’est pas question pour autant de cesser le combat contre l’élite des vampires.



Alors contre toute attente, j’ai beaucoup aimé ce dernier tome qui clôture les aventures de Reyna et Beckham. J’ai trouvé l’histoire passionnante comparée aux deux premiers tomes et je ressors vraiment ravie de ma lecture. 

Moi qui n’avait pas vraiment accroché avec les personnages principaux, j’ai trouvé dans ce tome qu’ils avaient fortement évolué et dans le bon sens. Rappelez-vous, je trouvais Reyna trop prompte à sauter sur les gens et gaffeuse, irritable aussi. Et là, je l’ai trouvé endurcie mais dans le bons sens, et surtout elle ne s’est pas laissée aller après ce qu’elle a vécu. Elle va mener ce groupe amoindri à bras le corps, ne se décourageant nullement, dans l’optique de cesser la boucherie et la montée en puissance des vampires élites.

Quand à Beckham, même si je ne suis pas vraiment emballée par ce personnage, je l’ai trouvé un peu plus humain. On les sent plus proches que jamais même si le vampire reste froid en apparence. Le fait qu’ils soient âmes-sœurs va être une arme non négligeable contre cette guerre de sang.

Mais j’ai vraiment été passionnée par cette guerre, ce virus, l’antidote. Beaucoup d’actions ont jalonné ce récit qui, du coup, a fait que je ne me suis pas ennuyée. Pas mal de rebondissements, beaucoup d’atrocités et de pertes… mais c’est le nerf de la guerre ! 
Je partais vraiment négative sur cette trilogie mais ce tome a comblé mes espérances. Alors cela rattrape un peu mes regrets de m’être plongée dans cette histoire où j’ai failli vraiment lâcher l’affaire. Et je suis contente finalement d’avoir persévérée.

Pour les fans de bit-lit, de vampires, de fin du monde, de guerre, il se pourrait que cette histoire vous plaise.


Pour lire les chroniques précédentes, cliquez sur l'image








Aucun commentaire:

Publier un commentaire