mardi 27 octobre 2020

Avis : Blood type T1 Compagne de sang de K.A. Linde


 Milady éditions,  19 août 2020, 360 pages, disponible 

au format papier et numérique

 

 

 

 


Pour Reyna, vendre son corps n'est pas un choix mais une question de survie.

Dans un monde dévasté par la pauvreté et le désespoir, le seul moyen d'échapper à la misère est de servir l'élite vampire, aussi assoiffée de pouvoir que de sang. En acceptant de devenir la compagne de sang de Beckham Anderson, Reyna ne mesure guère dans quoi elle s'engage. Car celui-ci, froid, autoritaire et séduisant, ressemble en tout point à ses attentes... mais refuse de se nourrir d'elle. Derrière le masque se cache un homme bien plus complexe et retors qu'elle ne le croyait, et elle-même découvre bientôt que sa position est aussi enviable que dangereuse. Chaque nuit qui passe semble confirmer ses soupçons : Beckham la craint autant qu'il la désire...

 

 


Je ne compte pas beaucoup de bit-lit à mon actif, ce n’est pas mon genre de prédilection première. Mais il est vrai que j’ai découvert de belles pépites, et  cela faisait un moment que je n’en avais pas lu et surtout aucun résumé qui m’avait particulièrement attirée.

Alors quand je suis tombée sur cette série proposée par Milady, un monde post-apocalyptique où les vampires règnent en maître, j’ai eu envie de m’y plonger.

Mais alors je suis plus que mitigée par cette lecture qui m’est devenue, au final, pénible. Je me suis accrochée de toutes mes forces, car l’abandon n’était pas loin.

L’histoire en elle-même est somme toute intéressante. 

Reyna a posé sa candidature chez Visage, afin de devenir compagne de sang. Elle espère ainsi contribuer à sa manière,  ne plus être une charge pour ses frères qui triment comme des esclaves pour pas grand-chose et se sortir de la misère.

Reyna a été sélectionnée pour un nouveau programme qui consiste à être la  compagne unique et définitive d’un vampire membre de l’élite, Beckham.

Reyna va plonger dans un monde totalement inconnu et cruel, mais aussi fascinant, bien loin de tout ce qu’elle a connu. L’opulence et l’argent bien entendu qui vont lui faciliter la vie et celle de ses frères, mais sans garantie de sécurité.

SI j’ai trouvé Reyna courageuse et déterminée au départ, elle m’a vite saoulée… qui ne flipperait pas de servir de poche à sang sur pattes à un vampire, quand en plus celui-ci se révèle froid, antipathique, autoritaire au possible. 

Alors oui elle a peur c’est normal, mais cette peur va vite s’envoler pour faire place à d’autres sentiments que j’ai bien du mal à croire.   

Mais je me dis pourquoi pas ?

Ensuite, Beckham est un mystère à lui tout seul. Il a besoin d’une compagne de sang mais pourtant on sent bien qu’il n’est pas ravi de cette situation. Il souffle le chaud et le froid, sans que l’on comprenne pourquoi, c’est à devenir chèvre.

Plusieurs incohérences m’ont fortement gênées, la romance n’est pas vraiment présente alors que je l’attendais. On ne sait pas comment les vampires ont conquis le monde… enfin bref pleins de questions dont je n’ai pas les réponses…

Si je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, j’ai tout de même poursuivi ma lecture, et je dois dire que si je ne suis pas satisfaite dans la globalité, la deuxième partie a retenu quand même  mon attention. Bon même si cette fin n’était pas une surprise pour moi…

 

En bref, une lecture plus que mitigée pour ma part, en espérant que la suite soit à la hauteur de mes attentes.





 

 

 



 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire