mardi 18 février 2020

Les chroniques de St Mary T5 Hier ou jamais de Jodi Taylor

Éditions Hervé Chopin, 20 février 2020, 331 pages, disponible au format papier et numérique






À l'institut St Mary, les historiens n'étudient pas seulement le passé, ils le visitent. 

La jeune historienne docteur Madeleine Maxwell et son équipe ont finalement récupéré de leurs blessures et la vie reprend tranquillement son cours à l'institut... jusqu'aux prochaines catastrophes.
Prise au piège dans le grand incendie de Londres, puis piégée aux Thermopyles, Max doit lutter pour remettre l'Histoire sur les rails. Et éviter de voir le monde occidental bouleversé.
Mais il va d'abord falloir passer la " fête de St Mary ", qui promet de très mal finir pour tout le monde.
Une seule chose est certaine, rien n'est jamais " tranquille " à St Mary !



Dans le tome précédent et après moult péripéties, nous avions laissé St Mary et ses locataires panser leurs - nombreuses - blessures et pleurer les disparus.

Mais le temps passe et les missions reprennent !

La première est un voyage dans le passé de St Mary  avant qu'elle ne devienne ce qu'elle est aujourd'hui et avant qu'un premier incendie la détruise. 

Pourquoi ? 
À cause d'un fantôme que seul Markham - pour une obscure raison - voit chuter du toit. 

Il n'en faut pas plus pour que nos historiens fassent un bond dans le passé au 17ème siècle.

Un saut dans le temps dont ils reviendront - comme  presque à chaque fois - contusionnés, blessés et avec des  membres brisés. 

Ensuite, départ pour l'Exposition universelle de 1851 dans le but de ramener des photos de l'époque. 

Une mission sans risque, ennuyeuse à mourir pour se remettre de la précédente. 

Mais ça, c'est en théorie et la pratique va se révéler tout autre !

Car une fois les historiens lâchés en mission, c'est un fait : les catastrophes et les ennuis ne sont jamais loin !

De vrais aimants à poisse !



Suite aux nombreux dégâts occasionnés à St Mary, l'argent fourni par l'université de Thirsk est indispensable, c'est donc pour cela que Mary propose un nouveau projet qui pourrait rapporter une grande notoriété à Thirsk et assurer l'attribution de nouveaux fonds :  sauver des artefacts, insignes royaux, documents provenant de la première cathédrale Saint Paul de Londres, les enterrer et les "découvrir" par hasard à notre époque.

Max aurait mieux fait de réfléchir à deux fois, de tourner 7 fois sa langue dans sa bouche, de peser le pour et le contre, en un mot : s'abstenir. 



Car la mission va tourner au fiasco le plus total ! 12 membres de St Mary à bord de 4 capsules vont partir et rien ne va revenir !!!

Que s'est il donc passé ? 

C'est ce que va devoir comprendre Max mais le temps lui est compté car si deux versions d'elle-même se retrouvent dans le même espace temps... Autant dire que les répercussions risquent d'être terribles non seulement pour la ligne temporelle mais surtout pour Max.

Ronan, leur ennemi de toujours rôde aussi dans l'espace temps ainsi que cette s... Heu ... Peste d'Isabella Barclay, leur mettant de nombreux bâtons dans les roues ! 

Entretemps, Max organise une journée portes ouvertes, toujours dans le but de renflouer les caisses mais même là, les choses vont tourner au drame pour certains ! 

Après cette journée qu'ils vont tenter d'oublier au plus vite, ils organisent une nouvelle mission spectaculaire pour essayer de rattraper le fiasco (doux euphémisme) des deux précédentes. 

C'est donc à Florence, le 7 février 1497, le jour du Bûcher des Vanités, que partent nos aventuriers et tenter de récupérer des toiles de Botticelli avant qu'elles ne soient détruites sur le bûcher.

Pour terminer, il nous reste  deux missions à accomplir : se rendre sur les lieux de la bataille des Thermopyles où, sans surprise, la situation va tourner très rapidement à la catastrophe, ce qui risque de provoquer un bouleversement dans le cours de l'histoire et la dernière qui attend Max à son retour risque d'être la plus angoissante, la plus redoutable de son existence.

Mon résumé semble être long et j'avais peur d'en avoir trop dit mais, s'il est vrai que je vous ai parlé de chaque mission, je n'ai rien révélé de leur contenu, de leurs rebondissements ahurissants, des événements parfois rocambolesques, parfois dramatiques qui font que l'on ne s'ennuie pas une seconde !

On pourrait croire que l'on finirait par se lasser de ces déplacements temporels mais il n'en est rien ! Nous vivons à chaque fois des aventures incroyables. 
  
En bref, une série qui reste toujours aussi passionnante au fil des tomes, des sauts dans le temps qui nous font découvrir l'Histoire avec un grand H et nous apprend énormément de choses.
Des aventures palpitantes, sans aucun temps mort, qui s'enchainent à une vitesse folle et qui nous entrainent jusqu'au bout avec passion et humour !

Que dire d'autre mis à part que j'attends avec impatience octobre 2020 et la sortie du T6 ?


Et pour celles qui comme moi, suivent ces aventures, je n'ai qu'une chose à dire : "Et le monde est devenu blanc."


 







http://www.hc-editions.com/livre/les-chroniques-de-st-mary-livre-5-hier-ou-jamais/




https://amzn.to/2T3RFgv


Découvrez les chroniques précédentes en cliquant sur les covers
 https://www.lesreinesdelanuit.com/2018/02/les-chroniques-de-st-marys-t1-un-monde.htmlhttps://www.lesreinesdelanuit.com/2018/11/les-chroniques-de-st-mary-livre-2-decho.htmlhttps://www.lesreinesdelanuit.com/2019/03/les-chroniques-de-st-mary-livre-3-une.htmlhttps://www.lesreinesdelanuit.com/2019/10/les-chroniques-de-st-mary-t4-une-trace.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire