mardi 18 février 2020

Pas nés sous la même étoile d'Adèle Ninay

 
Éditions Hugo Roman//New Romance//Broché 270 pages
13 février 2020//Disponible en eBook


 De part et d'autre du périphérique, deux façons de vivre et d'aimer.
Nouvelle auteure française, Adèle Ninay casse les codes de la romance avec sa plume âpre et urbaine.

Mike et Camille n'avaient aucune raison de se plaire. Sa vie à lui c'est le rap avant tout et les potes du quartier. Son monde à elle est fait de danse, de littérature, d'une vie confortable dans le centre de Paris. Il a découvert la violence et la rébellion depuis déjà de nombreuses années, elle est délicate et solaire. Il l'insupporte dans son rôle de macho à deux balles, elle l'agace avec ses airs de princesse.
Pour l'un et pour l'autre, aucun mot n'a la même définition : violence, plaisir, avenir... fidélité. Pourtant leur rencontre doit avoir lieu, et elle les prend par surprise comme un coup de poing en plein cœur.
Mais quand on est si différents, comment avancer ? Balancés l'un contre l'autre par la vie, ils devront résister au choc. Ou exploser en plein vol.




Lui, c'est Mike, 20 ans, rappeur. Il vit dans la tour B d'une cité d'Alfortville dans le 94. Après quelques ennuis avec les flics à cause de bagarres, il essaie de se tenir à carreau. 
Il bosse dans un Franprix pour payer le loyer d'un petit studio d'enregistrement où, avec quelques copains, il essaie de se faire un nom dans le milieu du rap.









Elle c'est Camille, 24 ans, danseuse de ballet à l'Opéra de Paris. Elle vit Rue de Hauteville dans le 10è arrondissement de Paris. Elle habite chez papa/maman et se consacre entièrement à la danse. Elle est consciente qu'elle ne sera jamais une danseuse étoile mais elle prépare le concours pour devenir "sujet". 






Quel est le pourcentage de chances que ces deux êtres, totalement à l'opposé, se rencontrent ? 

Et pourtant, c'est, non pas le destin (quoi que...) mais Sylvain, le nouveau petit ami de Camille qui va être, bien malgré lui, la cause de leur histoire. Et leur histoire a vraiment très mal démarré...


Si vous aimez la "Romance" avec tous les codes que ça implique, passez votre chemin, cette histoire n'est pas faite pour vous.
Par contre, si vous aimez être surprise, malmenée, bousculée, sortie de votre zone de confort, je vous conseille fortement ce roman. 
Pour ma part, j'en suis ressortie la tête à l'envers et je vous le dis tout net : la fin m'a laissée très en colère. 
"Comment ça ? Je lis un livre genré "Romance" et l'auteure ose un final comme ça ? Non, ce n'est pas juste !" Bref, j'ai été plus virulente que ça, je vous le garantis ;)

Ma lecture a mal commencé. J'ai peiné à entrer dans l'histoire. Les personnages ne m'ont pas été particulièrement sympathiques et Camille m'a agacée dès le début. A son âge, je m'attendais à un comportement plus mature et plus "bonne famille".
Quant à Mike, trop colèrique à mon goût, j'ai mis du temps à le comprendre et à l'apprécier. C'est pourtant de lui que je vais me sentir le plus proche.
Et puis, j'ai toujours habité en banlieue et si je lis des romances c'est bien pour m'évader et être "transportée" ailleurs, un truc qui me fasse rêver, vibrer, imaginer...
Pas nés sous la même étoile est bien trop "réaliste" et trop près de moi pour me plaire, non ? 

Mais voilà, au fur et à mesure de ma lecture, je me suis laissée entraîner pas cette histoire d'amour impossible de deux mondes tellement différents qui se télescopent. 


Ce livre a remué des souvenirs, m'a procuré des émotions diverses :

Pas les papillons dans le ventre et la mine attendrie du genre :


Mais plutôt : mais pourquoi ?



Alors oui, c'est une histoire d'amour, mais pas de celles dont on a l'habitude, c'est aussi une romance qui oscille entre Young Adult (si les héros couchent, ne vous attendez pas à des scènes explicites, cela reste sage, même trop sage à mon goût) et New Adult (on est quand même dans le milieu du rap, avec le langage cru, les joints etc.)
Et même si ce n'est pas un coup de coeur, cette lecture a été intense et palpitante et l'histoire reste dans la tête pendant des jours et des jours. Peut-être dû au fait de cette fin. 
La seule façon de  pardonner à Adèle Ninay, serait qu'elle écrive une suite pour apaiser mon coeur. 





https://amzn.to/2P6tRr4

https://www.facebook.com/HugoNewRomance/



Aucun commentaire:

Publier un commentaire