vendredi 17 mai 2019

Ash princess T2, Lady smoke de Laura Sebastian

Albin Michel Wiz, 24 avril 2019 - Grand Format 640 pages
Disponible en eBook



Le Kaiser a tué la mère de Theodosia quand celle-ci n'était encore qu'une enfant. Après dix ans de torture et de privations, Theodosia s'est relevée, décidée à reprendre sa place de reine. Alors qu'elle vient de fuir la cour du Kaiser, emmenant en otage le prince héritier, la jeune reine du feu fait face à son destin de femme de pouvoir : évitant les pièges de ses ennemis, elle va devoir fédérer autour d'elle un royaume moribond et éclaté.
Pour renverser définitivement le Kaiser, Theodosia devra faire appel à sa meilleure arme : son intelligence.



Ce deuxième volet reprend l'histoire là où nous l'avions laissée à la fin du tome un. Pour ne pas spoiler, j'éviterai donc d'en parler, en me concentrant uniquement sur mon ressenti. 
Et quel ressenti ! 

Encore une fois, je suis plus que séduite par cette série qui possède un univers propre, riche et recherché. Mais ce que je préfère avant tout, ce sont les personnages créés par Laura Sebastian.
Elle a réussi à les rendre si crédibles qu'ils en sont tangibles. Tous les protagonistes possèdent leur lot de qualités et de faiblesses. Leur défauts, leurs aspérités, leurs failles contre-balancent à la perfection leur force singulière, leur courage sans faille. Loin d'être lisses, ils ont tous été élaborés avec soin. De ce fait, l'attachement est inévitable, évident.  Alors même si j'aurais aimé que la romance dans ce tome soit un peu plus prononcée, j'ai pris un plaisir non feint à les suivre. J'espère juste que la suite sera un chouia plus basée sur mon couple chouchou et que l'évolution de leurs sentiments sera plus prononcée. Je croise les doigts pour, en tout cas.

Du côté de l'histoire, celle-ci pourrait se diviser en deux parties. 

La première étant comme une zone de transit où l'on attend dans l'expectative. Cela pourrait être ennuyeux, mais ce n'est absolument pas le cas. Même si les rebondissements tardent à venir, le suspense, lui, reste entier. L'auteure parvient à nous maintenir sur le qui vive. De plus, sa plume est addictive. Je ne saurais dire pourquoi, mais c'est comme ça. 

Dans la seconde partie, tout s'accélère. Les 200 dernières pages nous en mettent plein la vue. C'est le cœur tambourinant que l'on suit (ou subit) les rebondissements, révélations et autres joyeusetés que nous réserve l'auteure. Alors que sans action, je trouvais déjà le récit addictif, imaginez mon état lorsque celle-ci arrive tel un bulldozer en dégommant tout sur son passage ! Ça vous prend à la gorge, ça vous rend fébrile, et vous en redemandez encore et encore ! 

En bref ? Sans être un coup de cœur cette fois-ci (le manque de romance m'a chagrinée), cette série reste incontournable ! Absolument géniale !



Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente

Aucun commentaire:

Publier un commentaire