lundi 25 février 2019

Famous Love T3 : Will de Rachel Van Dyken

Milady Romance, 23 janvier 2019 - Grand Format 351 pages
Disponible en eBook




Will Sutherland, ancien chanteur du groupe Adrenaline, ne s’est jamais vraiment remis de sa rupture avec l’actrice Angelica Greene. Désormais agent, il accepte malgré tout d’aider la jeune femme à relancer sa carrière et lui obtient un rôle dans un film. Will est déterminé : il conservera une relation strictement professionnelle avec celle qui a détruit leur relation à cause de son addiction à la drogue. Mais lorsque leurs amis les forcent à confronter leur passé tumultueux, Will se rend bientôt compte qu’Angelica pourrait une nouvelle fois lui voler son cœur, celui-là même qu’elle a si cruellement brisé des années plus tôt…


Si j'adore toujours autant la plume de Rachel Van Dyken, qui est une de mes auteures préférées, je suis un peu déçue par ce volet. Que je trouve bien en dessous des autres. 
Les personnages sont toujours aussi charismatiques, le ton léger et l'humour bien présent. L'interaction entre les protagonistes est ce qui me plaît le plus. Ça se chambre gentiment, les réparties sont parfois même tordantes, et j'ai gloussé à de nombreuses reprises.

Le souci ne vient pas de là, mais de l'histoire en elle-même. Cette romance ne m'a pas charmée. J'ai trouvé que cela manquait de logique. Will et Angelica ont un lourd passif en commun. Ils se sont aimés, puis l'un a brisé le cœur de l'autre. Depuis, Will voue à Angelica une haine profonde.  Jusque là tout va bien. Sauf que pour une raison obscure, qui n'est clairement pas justifiée, Will accepte non seulement de devenir son agent, mais en plus supplie son ami Jaymerson pour qu'il lui donne un rôle dans son film. Déjà, là, j'ai tiqué. Will est-il maso ? Généralement, lorsqu'on déteste une personne, on ne lui tend pas la main pour l'aider. Mais bon, bref. Soit. Seulement, comme si cela ne suffisait pas, au lieu de laisser Angelica à l'hôtel, il préfère l'héberger chez lui (pour mieux la surveiller, selon lui). Personnellement, je trouve ça tiré par les cheveux. Surtout que : d'un côté Will l'aide, mais de l'autre il reste extrêmement méchant (et méfiant) envers elle. Du coup, j'ai eu du mal à saisir leur relation. 

S'ensuit un jeu de "je te veux, mais je te hais". Que j'ai trouvé bof. Puisque dès le départ, je n'étais pas dans leur romance. Ce qui pour moi a sauvé ma lecture c'est la plume formidable de l'auteure et tous les autres personnages, notamment Zane, qui m'a beaucoup fait rire. Même Will et Angelica m'ont beaucoup plu, c'est juste leur relation qui ne m'a pas transcendée. D'ailleurs, le soi-disant rebondissement final m'a laissé de marbre. Je l'ai trouvé inutile, car je n'ai pas compris sa finalité. Cela n'a rien apporté de plus au récit.

En bref ? Un petit flop pour ce troisième tome, qui ne m'aura pas séduite autant que les premiers. Néanmoins Rachel Van Dycken reste pour moi une auteure incontournable.  



Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes


Aucun commentaire:

Publier un commentaire