mercredi 26 décembre 2018

Et tu embrasseras mes larmes de Fleur Hana

Harlequin &H, 24 octobre 2018 - Grand Format 320 pages
Disponible en eBook


Il va lui apprendre à pleurer.
Elle va lui apprendre à aimer.
Depuis le drame qui a bouleversé sa vie quelques semaines plus tôt, Angie est perdue. Elle en est convaincue, son cœur est détraqué : elle réagit au quart de tour pour des broutilles, mais est incapable de verser les larmes qui la rongent de l’intérieur.
Depuis qu’il a compris qu’aimer quelqu’un, c’est prendre le risque de souffrir, Valentin a décidé de verrouiller ses sentiments. Les potes, il les garde à distance  ; les filles, il les consomme à la chaîne, sans jamais s’attacher. Parce que c’est bien plus simple de ne rien ressentir.
Lorsque Angie et Valentin se croisent ce soir-là, chacun reconnaît sa propre douleur dans le regard de l’autre. Et si, en dépit des apparences, ils étaient très exactement ce dont ils ont besoin  ?


Et tu embrasseras mes larmes est une réédition de Les Bottes Rouges, dont vous pourrez retrouver l'avis de Fatima en cliquant sur l'image du livre, ci-dessous ↓

Ce roman était le seul de Fleur Hana que je n'avais pas encore lu. J'ai enfin rectifié le tir et, sans surprise,  j'ai beaucoup aimé !
Je dois dire que ce nouveau titre et cette nouvelle couverture sont beaucoup plus accrocheurs que la première édition. Même si, après la lecture, je comprends la signification de ces bottes rouges et de ce parapluie à pois. Une scène, que dis-je, LA scène phare du récit, car elle est en même temps l'aboutissement et le début d'un renouveau. Mais bref. 

Concernant l'histoire en elle-même, j'avoue avoir mis un petit temps avant de rentrer dans celle-ci. La raison principale est due au rythme, un peu lent à mon goût. 
Ne vous attendez pas à de l'action ou des rebondissements à gogo. Il n'y a rien de tel ici. 
L'auteure a tout misé sur ses personnages et leurs émotions. Sans surjouer ou tomber dans le pathos, elle arrive avec beaucoup d'humilité et de justesse à parler du deuil, de la reconstruction et des sentiments confus que cela implique. C'est intense, sans jamais être mièvre. Les personnages, hauts en couleur et riche en réparties, font que le récit possède également beaucoup d'humour. On reconnaît bien là la patte de l'auteure. 
J'ai adoré Valentin et Angie. Leur relation ambiguë, leurs échanges, parfois (souvent) caustiques. Ainsi que leurs moments de tendresse. 

Mais celui qui a capturé mon cœur est en réalité un personnage secondaire : Joss. Je suis fan, fan, fan de lui. J'aimerais tellement en savoir plus sur lui, connaître son histoire (message subliminal à l'auteure). 

En bref ? Encore une fois, je suis séduite par la plume de Fleur Hana, et j'ai hâte de lire son prochain roman. 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire