mardi 9 février 2021

Avis : Unwanted love de Nina Loren

 

 

Éditions Addictives, 4 janvier 2021, disponible au

 format papier et numérique

 

 

 

 

 


Elle n’est pas pour lui. Il n’est pas pour elle. Et alors ?

Quand Logan sort de prison, il ne demande pas grand-chose : un job, une moto, et surtout pouvoir savourer sa liberté. Mais ce n’est pas si facile quand on est un Amérindien rebelle et ex-taulard !
Heureusement, il peut compter sur son agent de probation et ami qui lui trouve rapidement une bonne place dans le haras dirigé par Murray Thornton, un homme dur mais juste. Si Logan ne fait pas ses preuves, Murray n’hésitera pas à le virer, mais s’il se montre à la hauteur, tout ira bien. Alors, hors de question que ça dérape !
Sauf qu’il y a Mary, la fille de son patron. Beaucoup plus jeune que Logan, aussi désirable qu’intouchable, elle semble attirée par cet homme qui n’est vraiment pas pour elle. S’ils cèdent à leur attirance mutuelle, les conséquences seront dramatiques !
Compte tenu d’une société qui le rejette, l’a déjà condamné plusieurs fois et s’opposera à sa relation avec la jeune femme, Logan a tout à perdre. Mais peut-être qu’il a aussi tout à gagner avec Mary, s’ils osent tous deux défier les règles.

 


Unwanted Love est ce que je qualifierais de magnifique histoire d’amour, d’un amour interdit. 

J’ai eu vrai coup de coeur pour cette histoire et surtout pour nos deux héros. Dès les premiers mots j’ai été tout de suite emballée et par la suite complètement conquise et je n’ai pas pu décrocher un seul instant de ma lecture. 

Cette histoire d’amour interdit est très atypique et originale de par les thèmes évoqués par l’auteure, comme la différence d’âge de nos personnages ou les origines de Logan, la réinsertion, le racisme, la différence, le jugement.

La société va être vraiment dure envers Logan et Mary et ils vont passer par pas mal de difficultés mais leur amour est tellement fort, profond qu’ils vont tout supporter pour que cet amour soit, enfin,  accepté.

Logan vient de sortir de prison après avoir fait une peine de 15 ans. Son agent de probation et ami Bob, lui a trouvé le job parfait, travailler dans un haras. Cela tombe très bien pour ce passionné de chevaux. En effet, Logan est un indien Mohawk et avant d’aller en prison il vivait dans une réserve avec toute sa famille. Ce quarantenaire a tout perdu une fois emprisonné, rejeté par ses parents et sa sœur, il lui est interdit de retourner vivre à  la réserve.

Mary est la fille du propriétaire du haras où Logan doit travailler. C’est une jeune femme de 23 ans, qui, dès que Logan lui est présenté, ressent une très grande attirance envers cet homme bien plus âgé qu'elle.

Peu importe, elle le veut et va faire en sorte de l’avoir. 

Mais Logan, bien que cette attirance soit réciproque, ne peut se permettre de tout perdre alors qu’on lui offre une seconde chance de se construire une belle vie. Et surtout pas en craquant et en cédant aux beaux yeux de la fille de son patron. 

Mais, de jour en jour, de semaines en semaines, cela devient plus difficile de résister à cette attirance réciproque.

Mary est une jeune femme de son temps, solaire, joyeuse et pleine de joie de vivre. Déterminée et courageuse, elle ne cédera pas aux pressions que la société veut lui imposer, car elle connaît Logan et son grand coeur.

Logan est un homme désabusé, solitaire, qui a perdu confiance en lui et envers les autres, mais aussi très attentionné, tendre et plus que touchant, et maintenant, il n’aspire qu’à une vie faite de bonheur, de se trouver une femme et de fonder sa propre famille.

Mon coeur a plus d’une fois bondi dans ma cage thoracique au vu de toutes ces émotions que les personnages ont véhiculés. 

Déjà Logan m’a fortement émue,  à m’en donner les larmes aux yeux. 

On peut dire qu’il revient de loin, et même s'il a payé sa dette à la société, il reste malheureusement catalogué et ses origines n’aident pas non plus. 

Mary lui fait confiance dès le départ, elle sent que c’est un homme bon et généreux malgré son passif de détenu. Mary m’a aussi chamboulée - je dirai vers la deuxième partie du roman - surtout pour une bonne raison que je ne dévoilerai pas ici. Elle m’a fait beaucoup de peine au moment où les choses semblaient s’arranger pour eux. 

J’avoue que j’ai versé quelques larmes et pourtant je me doutais bien que quelque chose allait arriver.


 

Leur amour est tellement puissant et sublime, c’est cela que je retiens de ma lecture. 

J’ai été plus que bouleversée par cette romance qui m’a  atteinte plus que je ne veux l’admettre. Nina Loren m’a vraiment transportée par ses mots, elle a su traiter des sujets sensibles avec justesse, beaucoup d’émotions sans pour autant tomber dans le mélo. Son écriture est très agréable et plus qu’addictive, tout s’enchaîne parfaitement, tout en fluidité sans aucune lourdeur. 

Ce roman est plein d’espoir, il nous prouve qu’il ne faut jamais baisser les bras et surtout se battre pour son  véritable amour lorsqu'on le rencontre. Nous devrions tous avoir le droit de goûter au bonheur quel que soit notre passé, quelles que soient nos origines,  quelles que soient nos différences, quoiqu’en en pense les gens !

 





 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire