jeudi 7 janvier 2021

Avis : Dark Legacy Tome 2 Préjudice de Natasha Knight

 

Auto-éditions//Broché 324 pages//21 octobre 2020
Disponible en eBook



La prendre est mon droit le plus strict.
La briser est mon devoir.
J’aurais choisi Helena entre mille. Je l’ai su dès l’instant où je l’ai vue.
Elle est différente des autres. Il y a des ténèbres en elle, une fougue. Et cela réveille la bête qui m’habite.
Mais elle n’est pas ce que j’attends. À chaque mot et chaque geste, elle me pousse dans mes retranchements, se glisse sous ma peau, remet les règles en question, bouleverse le cours de l’histoire.
Pourtant, je vois bien comment mon frère la regarde. Il la désire, et d’après les règles que nous suivons, elle lui appartiendra dans un an.
Si ce n’est que je n’ai aucune intention de la lui céder.

Il est conseillé de lire Dark Legacy, la trilogie, dans cet ordre :
Sacrifice
Préjudice
Supplice




J’étais super pressée de lire la suite au vu de la finalité du premier tome qui laissait Helena en mauvaise posture. Et comment dire, je reste mitigée par ce deuxième tome.

En effet, je m’attendais vraiment à plus de choses, comme cette histoire de malédiction ou aussi connaître vraiment ce qui a bien pu se passer entre les deux frères (Sébastian et Grégory). Tout est survolé, le suspens n’est pas vraiment présent ici, les sentiments très rapides. Sébastian a beau vouloir Helena et surtout ne pas vouloir la partager avec ses deux frères, il n’est pas très combatif le garçon. Certes, il fera tout pour retrouver la jeune femme qui a été kidnappé mais voilà, ça tourne un peu en rond.

Sébastian sait comment mettre fin à cette histoire de malédiction une fois pour toutes et pourtant, il va en mettre du temps pour faire cesser cette abomination. Grégory a beau lui dire, et bien, cela n’a pas l’air de le décider plus que cela. Sébastian a beau être jaloux et ultra possessif, pour autant il va partager la jeune femme avec son frère… Allez comprendre !

Helena comprend bien les sentiments de solitude de Grégory et cela peut paraître ambigu du point de vue de Sébastian. Il aurait fallu que les deux frères se parlent, mais vraiment !!

Finalement, on a l’impression que d’avoir été choisie pour la moisson ne la dérange plus autant que cela… J’ai trouvé que leurs sentiments étaient trop rapides au vu du contexte de cette malédiction. 


En bref, une lecture vraiment en demi-teinte. Si le thème de cet héritage maudit était vraiment une bonne idée et de surcroit originale, il m’a manqué beaucoup de choses dans ce deuxième volet. Pour autant, je lirai le dernier tome qui sera consacré à Grégory et à une autre des sœurs Willow.


Pour lire la chronique précédente cliquez sur l'image




Aucun commentaire:

Publier un commentaire