mardi 17 novembre 2020

Avis : Un chat pour Noël de Florence McNicoll

 

Editions Hauteville//Broché 320 pages
21 octobre 2020//Disponible en eBook




Le chat le plus solitaire de Battersea trouvera-t-il un foyer pour Noël ?

C'est bientôt Noël au refuge pour chats et chiens de Battersea et Laura désespère de trouver une famille pour la nouvelle venue, Felicia, une jolie chatte noire et blanche aussi sauvage qu'affectueuse. Son petit ami, Rob, ne comprend pas pourquoi elle passe autant de temps au travail, mais pour Laura, ce refuge est bien plus qu'un simple job, c'est sa vie ! Alors que les fêtes approchent à grands pas, Laura fait la connaissance de neuf personnes, toutes en quête d'amour, et elle leur cherche le compagnon à quatre pattes de leur rêve. Lorsque le bel Aaron adopte Felicia, Laura se dit qu'il pourrait aussi faire son bonheur...

Un conte réconfortant sur l'amour et nos amis les bêtes.






Un chat pour Noël est un joli roman, un texte qui fait du bien au moral.

Tout au long du livre, nous suivons en particulier Laura, salariée à Battersea, un refuge qui accueille des chats et des chiens. La jeune femme, en couple avec Rob depuis quelques années, est complètement investie dans sa tâche. Elle a pour but de créer les annonces des chats et de recevoir les possibles adoptants afin d’évaluer leur profil et en conclure si oui ou non, ils peuvent être candidats à l’adoption. En effet, comme dans toute association responsable, on demande à ce que les futurs propriétaires remplissent des conditions particulières. Dans un premier temps, Laura évalue le comportement et l’état d’esprit des gens à travers un questionnaire, puis se renseigne sur leur logement. 
Comme je côtoie une association animale, j’étais très intriguée par la façon dont le sujet allait être traité. Le ton n’est pas tout à fait juste et je m’en doutais un peu puisqu’on est dans un roman de Noël. Mais en choisissant de parler d’un refuge, j’attendais quand même de la part de l’auteure qu’elle se fasse le devoir de montrer l’envers du décor. Au moins un peu plus que ça. Parce que là, à part une exception, toutes les adoptions se passent pour le mieux, elles sont même incroyables, pleines d’espoir. Et ça fait du bien, c’est très beau à lire. Mais ce n’est pas la réalité. En effet, la seule adoption refusée par l’association est celle d’une célèbre YouTubeuse. Le personnage est superficiel au possible, dépeint comme une cruche qui voit l’adoption d’un chat comme un nouvel accessoire à la mode. 

Sauf que dans la réalité, il y a davantage d’adoptions qui sont un échec sans que ce soient des « stars des réseaux sociaux en quête d’un faire-valoir » qui désirent adopter. Ce sont par exemple des personnes qui remplissent tous les critères, repartent avec l’animal et le ramènent quelques jours plus tard avec souvent aucun autre motif qu’un changement d’avis. 

De même, je trouve que les histoires de vie des chats n’ont pas été assez abordées. On a quelques infos ici et là, notamment avec Felicia, mais il y a tant à raconter. Car les animaux abandonnés ou errants ont presque tous des parcours de vie bouleversants.

Il y avait donc beaucoup de choses à dire sur toute la difficulté de travailler au sein d’un refuge, mais cet aspect a été mis de côté, à mon sens. Pour moi, ça aurait été tout aussi fort de montrer combien s’investir dans une telle tâche est difficile autant moralement, psychologiquement et physiquement. 

Malgré ce point négatif, j’ai tout de même passé un bon moment.

Surtout grâce au personnage de Laura qui est attachant. La jeune femme se bat au quotidien pour la cause qu’elle défend, en toute circonstance, même si cela doit la conduire à quitter sa belle famille pour rentrer chez elle seule en train avec un chat qu’elle viendra de trouver. Sa force est admirable et sa détermination et sa bienveillance font d’elle un modèle.

En ce qui concerne le côté romance du livre, les fans de grandes difficultés et grands sentiments risquent d’être déçus ; l’histoire d’amour est mise en arrière-plan, tellement loin d’ailleurs que je ne m’y suis pas vraiment attachée. 

Un chat pour Noël est donc un joli roman optimiste à lire pour se booster le moral si on aime les animaux et qu’on ne cherche pas une romance de Noël. Pour ma part, malgré un manque de profondeur en ce qui concerne le refuge, j’ai passé un très bon moment.








Aucun commentaire:

Publier un commentaire