mardi 17 novembre 2020

Avis : Ils sont chez nous de Lisa Jewell


 

Éditions Hauteville, 4 novembre 2020, 384 pages, disponible 

au format papier et numérique

 

 

 

 

Certains secrets de famille sont plus mortels que d'autres...

Trois cadavres et un bébé abandonné : c'est la macabre découverte que fait la police dans une belle demeure de Chelsea, celle qu'occupait la famille Lamb. Faute de preuves et de témoignages, les enquêteurs privilégient la piste d'un suicide collectif et l'affaire est classée.

Vingt-cinq ans plus tard, quand Libby hérite de la maison et se voit révéler les circonstances de son adoption, elle se rend sur les lieux pour percer le mystère de ses origines. Accompagnée par Miller, un journaliste qui a enquêté sur cette terrible affaire, la jeune femme va faire des découvertes troublantes. Mais est-elle prête à découvrir l'effroyable secret qu'on lui cache depuis sa naissance ? Elle ignore encore que quelqu'un, quelque part, donnerait cher pour la retrouver...

 

Libby 25 ans, hérite d'une immense maison dans un quartier huppé de Chelsea. Quelque peu décrépie certes, mais quand même !

Elle sait qu'elle a été adoptée mais ignorait jusqu'alors que, à l'âge de 10 mois, elle avait fait les gros titres de la presse. 

Elle avait été retrouvée dans cette maison ainsi que 3 corps : ceux de ses parents biologiques et celui d'un inconnu. 

L'enquête - au vu des éléments découverts - avait conclu à un suicide collectif

Elle apprend aussi qu'elle a un frère et une sœur, disparus et jamais retrouvés.

Libby va enquêter sur le drame qui a conduit sa famille à cette fin tragique mais une présence rôde dans la maison : ami ou ennemi ?

Nous suivons en parallèle Lucy, mère de 2 enfants, fauchée, à la rue et qui a connu un parcours de vie chaotique et que nous devinons très rapidement liée à cette affaire. 

Mais qui est-elle exactement ?

Pourquoi vouloir se cacher à tout prix ?

Et puis, nous découvrons le passé et les événements qui se sont déroulés dans cette demeure par l'intermédiaire d'Henry, l'un des enfants disparus.

Nous découvrons leur vie avant que le drame ne se produise.

Un drame qui a commencé le jour de l'arrivée des Autres dans la famille Lamb.

Des invités qui ne devaient rester que quelques jours mais qui se sont incrustés pendant 5 longues, très longues années, précipitant la chute de la famille jusqu'à ce que..... 




Ce récit nous offre un suspense qui nous tient dans ses filets jusqu'au bout et même plus !

Les personnages sont intenses, perturbés dans leur vie d'adulte - on le serait pour moins que ça - certains vont se révéler de vrais manipulateurs, tyranniques, avides, les plus faibles vont devenir des victimes, des proies, quant à Libby, elle va se retrouver plongée au coeur d'un drame où elle aura un rôle à jouer bien malgré elle.

Les Autres pourraient être comparés à des sangsues, des morpions : une fois accrochés difficile de s' en défaire. 

Ce roman est un tome unique mais la fin, oh cette fin !!! 

Mais est-ce vraiment la fin ?

Elle nous donne de quoi faire travailler notre imagination et tirer nos propres conclusions.


En bref, Ils sont chez nous est un suspense qui nous prend aux tripes, qui nous distille au compte goutte les drames du passé et qui nous démontre que les manipulateurs ne sont pas toujours ceux que l'on croit !




 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire