vendredi 31 juillet 2020

Avis : Nos horizons infinis de Tahereh Mafi

Editions Michel Lafon//Broché 306 pages
18 juin 2020// Disponible en eBook





2002. Un an après les attentats du 11 septembre qui ont ébranlé le monde entier, la vie de Shirin est un enfer. Pointée du doigt, insultée, menacée, cette lycéenne d'origine iranienne n'a pour seules échappatoires que la musique et la breakdance.
Jusqu'au jour où elle rencontre Océan James. L'intérêt que lui porte le jeune homme la déstabilise... D'autant que les deux adolescents viennent de deux mondes que tout oppose.






Shirin est une jeune femme quittant doucement l'adolescence, d'origine iranienne. Forte de caractère, fière de ses origines et de son choix de porter le hijab, elle traîne malgré tout de nombreuses faiblesses : les déménagements incessants de sa famille qui lui ont fait connaître pas moins de trois lycées différents ces deux dernières années, un frère de deux ans son aîné, beau et populaire là où elle est discrète et a du mal à se faire des amis, ses origines flagrantes qui l'a font passer aux yeux de beaucoup pour une potentielle terroriste...

Alors qu'elle commence une nouvelle année scolaire dans une ville inconnue un an après les attentats du 11 septembre 2001, Shirin a du mal à trouver sa place. Bonne élève, ses nouveaux professeurs ne semblent pas la prendre au sérieux, manquent cruellement de diplomatie et d'empathie pour cette élève singulière. Elle semble être la cible de toutes les curiosités… et des méchancetés des personnes l'entourant au sein du lycée ! Le racisme est présent, partout, et Shirin s'enferme dans une bulle pour essayer d'y échapper. Jusqu'au jour où son frère lui propose de se sortir un peu la tête de tout cela en montant un groupe de Breakdance. Passionnée, Shirin va se donner à fond dans cette discipline. De plus, au lycée, un jeune garçon avec qui elle doit être en binôme en cours de biologie, semble lui parler avec respect... Shirin va t-elle réussir à s'assumer, à sortir de l'enclave dans laquelle le racisme ambiant l'enferme ? Le Breakdance va t-il l'aider à s'affirmer? Le beau Ocean, son camarade, va t-il réussir à lui faire prendre confiance en elle? 


Dés les premières lignes, j'ai été complètement conquise par ce roman. Shirin est un personnage particulièrement attachant : pas tout à fait adulte, elle possède néanmoins une maturité que bon nombre de jeunes gens n'ont pas. Les évènements mondiaux liés au terrorisme l'ont sans doute fait grandir trop vite… Elle voudrait simplement vivre librement, sans le regard pesant des autres, elle aimerait pouvoir affirmer ses origines et ses choix religieux sans subir la haine des autres... Mais ce n'est pas si simple lorsque l'on est une jeune fille discrète, qui a du mal à se lier aux autres de par ses nombreux déménagements ! Ses parents, s'ils semblent insensibles à cette situation n'en sont tout simplement pas conscients, trop soucieux du bien-être de la famille et de grimper en classe sociale. Navid, son grand frère, ne peut pas réellement la comprendre : lui même ne rencontre absolument pas toutes ces difficultés, il faut dire qu'il est populaire et contrairement à Shirin, ne porte aucune distinction religieuse sur lui… 

Ainsi, le hijab porté par Shirin pose soucis à ses camarades ou professeurs. Pourtant elle le porte par choix et conviction personnelle et à aucun moment par provocation. Pourquoi le fait que ses cheveux ne soient pas visibles est-il si problématique ? Pourquoi ce foulard n'est il pas considéré comme un simple accessoire de mode tel qu'une casquette ou un bandeau ? Shirin va donc décider de démontrer qu'elle peut être une personne à part entière et non pas une "potentielle terroriste" comme chacun aime le penser. Elle va essayer de s'affranchir de ces regards de haine, et le Breakdance va l'aider en ce sens. Oui, une jeune femme, même voilée, peut danser et breaker sans soucis ! 

L'arrivée d'Ocean, ce jeune homme partenaire en biologie, va tout autant bouleverser son quotidien. Non seulement il sait s'intéresser à elle, se montrer curieux plutôt que suspicieux, maladroit parfois, mais surtout, il va aller au delà des rumeurs infondées par les autres… Car quelque part, lui aussi sait à quel point les apparences peuvent être trompeuses et comment les pensées communes peuvent gâcher une vie... 

Dans ce roman, j'ai retrouvé tout à fait l'univers du breakdance que je connais un peu : que les profanes en la matière ne paniquent pas, l'auteure a su parfaitement véhiculer le courant de pensée qui accompagne la discipline et a parfaitement décrit les figures et autres pas de danse... 
Cette histoire est touchante, on assiste à une jolie évolution de la belle Shirin. 
Un roman qui, sans être engagé, fait passer un doux message de tolérance et pointe du doigt le harcèlement moral que peuvent subir certaines personnes victimes d'amalgames faciles. 

Une histoire belle tout simplement.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire