lundi 29 juin 2020

Avis : Dark Elements, Tome 1 : Baiser brûlant de Jennifer L. Armentrout

Éditions J'ai Lu - 3 juin 2020, Semi Poche 444 pages
Disponible aussi en eBook



Layla est un être unique. Non seulement ses baisers sont capables de tuer n'importe qui ayant une âme, mais elle est aussi la seule représentante de son espèce : mi-gargouille, mi-démon. Or, quand on grandit au sein d'un clan de Gardiens chargés d'anéantir les créatures démoniaques pour protéger l'humanité, mieux vaut faire profil bas et cacher ses sentiments. En particulier auprès du charmant Zayne, qui la voit davantage comme une petite soeur. Lorsque Layla rencontre Roth, un démon aussi dangereux que séduisant, la liste de ses priorités change quelque peu. En effet, ce dernier prétend connaître tous ses secrets, notamment celui de ses origines...

Non, vous ne rêvez pas ! J'ai enfin terminé un roman ! 
(Je peux presque entendre le son des cloches et de vos acclamations.)

Il ne fallait pas moins que la grande Jennifer L. Armentrout pour me sortir de cette gigantesque panne de lecture. Là où je galère depuis plus de six mois (voire un an) à finir certains romans, celui-ci aura été englouti en une journée ! Indicateur assez parlant, je trouve, sur mon ressenti lors de cette lecture... 

Dedans, il y a tout ce que j'aime : La plume délectable de Jennifer, un univers original, des personnages attachants, une intrigue qui nous tient en haleine, de l'action, des rebondissements, une romance qui met en émoi, le tout accompagné de dialogues savoureux. 

Nous voici plongés dans un monde où des Gardiens (alias les gargouilles qui ornent nos églises) tentent de préserver le monde des démons qui envahissent continuellement la terre. Si le voile a été levé concernant la présence des Gardiens, les humains ignorent en revanche leur rôle premier : à savoir chasser les démons. L'existence de ces derniers est cachée afin de conserver la pérennité de l'humanité. 
Layla est loin d'être une ado lambda. Bien qu'elle soit lycéenne, nul ignore sa relation étroite avec les gardiens. Elle a été "adoptée" par leur clan, selon la version officielle. Ce qui lui vaut admiration pour certains et dégoût pour d'autres. Les avis sur les Gardiens étant très tranchés !
Cependant, aucun de ses camarades, amis inclus, ne connaît sa véritable nature : moitié gardienne, moitié démone. Cette particularité est comme un boulet d'une tonne qu'elle traîne à son pied. Jamais elle ne sera l'égal de Zayne, le Gardien qui fait aussi battre son cœur plus vite. Son meilleur ami et confident depuis toujours. Jamais elle ne pourra envisager un avenir avec lui, puisque jamais elle ne pourra l'embrasser au risque d'absorber son âme. Son "pouvoir" la voue à une vie de solitude. Néanmoins, grâce à lui, elle peut se rendre utilise et marquer les démons pour facilité leur extermination. C'est sa contribution, sa façon à elle de racheter aux yeux des gardiens sa part de démone. 
Jusqu'au jour où elle rencontre Roth, un démon supérieur aussi canon qu'agaçant. Auprès de lui, ses convictions et tout ce qu'elle pensait savoir du monde qui l'entoure risquent bien de voler en éclats.
Le monde ne serait-il pas tout blanc ou tout noir comme on le lui a appris ? 

Cette dernière interrogation est aussi une des raisons qui m'ont fait adorer ce roman. Rien n'est simple dans la vie, rien n'est figé non plus. C'est ainsi qu'on se prend d'amour pour le beau Roth. Un démon taquin, parfois menteur et joueur, mais adorablement craquant. 

Ce premier volet est un gros coup de cœur ! La fin m'a tiré une larme (ou deux.) et je me languis de lire la suite ! 

Je finirai juste par cette phrase de Roth qui m'a mise dans tous mes états  : 
« Je me suis perdu à l'instant où je t'ai trouvée. »




Aucun commentaire:

Publier un commentaire