jeudi 19 mars 2020

Zombie story T1 Zombie island de David Wellington

Bragelonne éditions, 11 mars 2020, 432 pages, disponible au format papier et numérique







De la chair fraîche dans le monde des zombies !

À la suite d'une catastrophe mondiale les pays les plus développés sont envahis par des hordes de zombies cannibales. Seules quelques enclaves subsistent, en Somalie notamment. À la recherche d'un remède au virus, un groupe d'adolescentes surarmées, menées par un vétéran, se rend à New York.

Tous se croient préparés au pire. Mais dans l'île de Manhattan en ruine, ils vont bientôt découvrir que la non-mort est loin d'être le destin le plus terrifiant...

 

Un mystérieux virus - dont nous ne saurons rien - a décimé une grande partie de la population et transformé les "survivants" en zombie affamés de chair humaine.

Dekalb se trouve en Somalie où une partie de la population survit sous la poigne de Mama Halima, une farouche guerrière qui a pour milice une troupe d'adolescentes toute aussi guerrière qu'elle et surarmée.

Dekalb, à son grand dam, est envoyé à New York avec une troupe de ces jeunes filles pour y chercher des médicaments introuvables en Afrique.

Il a accepté cette mission pour sauver sa fille Sarah qu'il a laissée en Somalie sous la protection de Mama Halima.

Mais l'île de Manhattan n'est plus ce qu'elle était, les non-morts sont les seuls -ou presque - à y être encore présent.

Il faut savoir que ces zombies n'ont plus une once de matière grise et sont complètement ... débiles.

Affamés perpétuels mais avec un vide sidéral dans la tête ! 



Jusqu'au jour où Gary arrive !

Qui est Gary ?

Je ne vous en dirai pas plus mais sachez qu'il va se révéler plus redoutable que ces amateurs de chair humaine perpétuellement affamés.

Un ennemi sur lequel Dekalb et sa troupe devront compter et surtout combattre mais parviendront-ils à lui échapper ?

Rien n'est moins sûr !

J'ai déjà lu mon lot d'histoires de zombies : des particulièrement horribles, des romantiques (si, si), des terribles à l'humour corrosif.

Zombie island se classe dans les horribles mais pas trop !

Dekalb est un héros improbable qui aurait préféré se trouver ailleurs plutôt qu'en plein coeur de Manhattan.
Il est spécialiste des armes à feu mais n'a jamais tiré ou tué, quelqu'un autant dire qu'il va avoir des difficultés à tuer son premier zombie.
Les jeunes filles qui l'accompagnent sont tout son opposé : guerrières redoutables, des pros dans le maniement des armes à feu, fortes, courageuses et prêtes à mourir pour leur cause.
Il faut reconnaitre qu'au départ, elles méprisent quelque peu Dekalb qu'elles jugent peureux et le considèrent  plus comme un poids morts qu'autre chose.

Mais leur périple au sein d'un Manhattan cauchemardesque va peu à peu modifier leur opinion.

Gary ... Je ne peux trop vous en parler sous peine de trop vous en dire mais je peux vous révéler qu'il est très, très méchant.

En bref, un récit de zombies qui vous fera frissonner juste ce qu'il faut, un peu lent au démarrage mais qui se termine sur les chapeaux de roues.

 


https://www.bragelonne.fr/catalogue/9791028110413-zombie-island/




https://www.amazon.fr/Zombie-Story-T1-Island/dp/B07YTD2VGZ/ref=sr_1_4?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=2RVFA7CMC3U03&keywords=zombie+island&qid=1584277994&sprefix=zombie+island%2Caps%2C155&sr=8-4

Aucun commentaire:

Publier un commentaire