mercredi 25 mars 2020

Le jeune Messie (DVD) de Cyrus Nowrasteh

Saje Distribution, 11 mars 2020, disponible en DVD







Âgé de 7 ans, Jésus quitte l’Egypte avec ses parents où ils vivaient exilés, pour retourner à Nazareth. Hérode, qui a entendu parler de l’existence d’un prétendu messie, envoie alors le centurion Severus pourchasser l’enfant.
 




Le jeune Messie retrace un morceau de l’enfance du Christ quand, à l’âge de sept ans, il doit quitter l’Égypte avec sa famille pour retourner à Nazareth (où ils ont trouvé refuge) suite à la manifestation des « pouvoirs » de Jésus, après une dispute entre enfants qui tourne au drame.

Commence alors un long voyage semé de rencontres et d’embûches mais surtout de découvertes et de réponses pour le jeune garçon.

Dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment en visionnant ce film, malgré le fait que je n’ai pas été « transportée ». 

Tout d’abord, le gros point fort de ce film est, pour moi, le jeu d’acteur du jeune garçon qui incarne Jésus. 
Ce personnage a su me toucher, il y a chez lui une forme bouleversante d’innocence, de bonté et de curiosité qui fait qu’on a envie de le protéger. 
Sans doute car au fond de notre tête, on ne peut s’empêcher de songer au cruel destin qui l’attend. 

Cependant, malgré une interprétation réussie du rôle principal, je dois avouer avoir ressenti un peu de déception suite au visionnage de ce film. 
Il ne faut pas s’attendre à quelque chose d’aussi fort que La passion du Christ, par exemple. 

Alors certes, la partie traitée ici est loin d’être aussi percutante que l’histoire tragique de Jésus à l’âge adulte, mais il y aurait eu matière, je pense, à faire quelque chose de plus marquant. 
Certaines images ont su être troublantes, notamment quand sur le chemin, Jésus découvre des hommes crucifiés sur la croix et que sans le savoir, il contemple là son avenir. 

Malheureusement, en dehors de quelques passages, j’ai trouvé l’ensemble assez plat. 

Aucun frisson, rien, j’ai regardé les séquences défiler les unes après les autres sans me sentir investie émotionnellement dans l’histoire, peut-être parce que dans le fond, je n’y croyais pas. 

Je n’ai pas été happée comme je m’attendais à l’être.  

En bref, Le jeune Messie aura plus été pour moi un simple moment de divertissement qu’une œuvre poignante dont on se souvient encore des années après l’avoir visionnée.
 



https://www.sajedistribution.com/film/le-jeune-messie.html
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire