mercredi 9 octobre 2019

Call me bitch L'intégrale de Emma Green

Éditions Addictives, 5 septembre 2019, 356 pages, disponible au format papier et numérique






Règle numéro un : cohabiter sans s'entretuer. Règle numéro deux : interdiction de s'aimer.

Par un coup monté de leurs proches, Jude, l'irrécupérable dandy, et Joe, la jolie grande gueule, se voient confier la garde de la petite Birdie : un tyran à couettes de tout juste 3 ans. Placez dans une demeure londonienne les pires baby-sitters de la terre et les meilleurs ennemis du monde, ajoutez une enfant pourrie gâtée et laissez mijoter deux semaines. Le plan le plus foireux de l'univers ? Ou peut-être la recette d'une passion pétillante, avec juste ce qu'il faut d'amour, de haine, d'humour et de désir...






Après avoir fait la connaissance de l’histoire de Sidonie et d’Emmett, nous voici en présence de Joséphine dite Joe et de Jude.


Nous avions déjà eu affaire à eux dans Call me baby, puisque Joe est la sœur jumelle de Sidonie et Jude est le parrain de la petite Birdy et le meilleur ami de Emmett. Au vu du caractère de Joe et des joutes verbales entre elle et Jude, je n’avais qu’une hâte, c’était de découvrir ces deux personnages.

Car si les sœurs sont jumelles, elles ne pourraient être plus différentes. 

Sidonie est blonde comme les blés alors que Joe est brune, l’une est gentille, douce et tempérée, l’autre est beaucoup plus rentre dedans, provocatrice, avec un caractère volcanique.

Joe porte en elle une grande colère, elle stagne dans sa vie et ne sait pas quoi en faire. Elle est adepte des histoires d’une nuit, le fait d’avoir été abandonnée par son père ainsi qu’un évènement de sa jeunesse lui ont fait perdre la confiance envers les hommes. 
Dès que quelque chose ne va pas, ou qu’elle prend peur elle prend la fuite et Jude va faire preuve d’une grande patience envers Joe.
Rappelez vous dans le tome précédent, entre Joe et Jude, derrière les piques bien senties, se cachait déjà une certaine attirance. Ils se cherchaient constamment à savoir qui prendrait le dessus sur l’autre.

Alors, quand Emmett et Sidonie partent en voyage en amoureux, ils confient à Joe et à Jude la petite Birdy pendant un mois. Ce qui ne réjouit pas Joe évidemment. 

Entre une nana qui jure régulièrement, qui n’a pas le look BCBG de la nanny, qui n’a pas sa langue dans sa poche, un dandy "plus sexy tu meurs" et une petite fille tout aussi adorable que tyrannique, cela risque de faire des étincelles.

J’ai adoré cette histoire ! 
Une héroïne plus sombre, un dandy séducteur et sur de lui et un petit dragon, on ne risquait pas de s’ennuyer. J’ai pris plaisir à retrouver la petite fille, j’ai encore ri de son « Pas belle » dédiée cette fois-ci à Joe. J’ai aimé le jeu du chat et de la souris entre Joe et Jude, ou le fuis moi je te suis ! 
À première vue, ils n’ont rien en commun mais vraiment rien. 
La jeune femme a quitté l’école très tôt et est devenue barman, Jude lui vient d’une famille aisée et travaille avec Emmett dans une boîte prospère. 

Et pourtant, ils se ressemblent plus qu’on ne le pense. Chacun a une blessure en lui qui l'empêche d’avancer et d’être vraiment heureux.

J’ai adoré retrouver tout ce petit monde, de suivre l’évolution de la relation entre Joe et Jude. Que celle-ci m’a rendue folle avec ces je le veux mais il n’est pas pour moi !! Jude si patient, si agaçant avec son flegme et pourtant tellement craquant. 

En bref, un super moment passé avec cette lecture agréable, toujours cette belle plume qui nous pousse à tourner les pages pour savoir la suite. Des moments drôles, sensuels, attendrissants, des personnages attachants, une histoire plaisante sans prise de tête.
 











Aucun commentaire:

Publier un commentaire