lundi 26 août 2019

Grim Lovelies de Megan Shepherd

Éditions Castelmore, 14 août 2019, 410 pages, disponible au format papier







Anouk envie le «  Joli Monde  », celui des humains, avec ses belles voitures et ses tenues à la mode, un monde où les gens sont libres d’aller et venir, et de tomber amoureux. Malheureusement, tout cela lui est inaccessible, car elle n’est pas humaine. Anouk est née animal et a été transformée en jeune fille par la sorcière Mada Vittora, qui a fait d’elle sa domestique. Derrière les murs de sa prison parisienne, elle mène une morne existence, entre balai et casseroles. Mais lorsque sa maîtresse est découverte gisant dans une mare de sang, Anouk et ses amis s’empressent de fuir avant d’être accusés du crime.
Le monde extérieur tant fantasmé devient un lieu hostile. La société secrète de magie, «  la Haute  », s’est déjà lancée à leurs trousses, tandis que s’engage une course contre la montre pour garder apparence humaine. Car si Anouk et ses amis échouent à prolonger le sortilège qui les a transformés, ils perdront tout. S’ils y parviennent, des pouvoirs insoupçonnés pourraient s’ouvrir à eux.
Anouk, Cricket, Beau, Luc et Hunter sont des Familiers.

Car avant, d'être des Familiers, ils étaient des animaux : rat, chien, loup, chouette ou chat.

Eux-mêmes ignorent qui ils étaient avant mais après le sort lancé par la sorcière Mada Vittora, ils sont devenus des humains voués à servir la sorcière.

Anouk est la bonne à tout faire et la préférée de sa maitresse, elle est la seule des 5 à aimer sa maitresse.
Les autres connaissent le véritable visage de Mada Vittora qui est cruelle, avide et ne la portent pas dans leur coeur.

Le soir où Anouk découvre, horrifiée, le cadavre de sa maîtresse baignant dans une mare de sang, elle est contrainte de fuir avec Beau car ils risquent d'être accusés du crime.

Mais là n'est pas leur seul problème !

À la mort d'une sorcière, tous les sorts qu'elle a jeté se défont après 48 heures ce qui signifie que si Anouk et ses amis ne trouvent pas très rapidement une solution, le sortilège qui les a transformés en humains s'achèvera et ils redeviendront des animaux.

Une chose qu'ils ne peuvent et ne veulent accepter !

Une course contre la montre va s'engager car non seulement le temps presse mais "la Haute" (la société secrète de la magie) s'est lancée à leur poursuite pour les anéantir.
En effet, en les transformant, Mada Vittora a commis un acte de trahison car la création de Familiers est un sortilège interdit qui entraine immédiatement l'anéantissement des transformés.

Une situation que nos amis n'ont pas envie de vivre !

Mais pourquoi une telle crainte vis à vis des Familiers ? 
Et s'ils étaient plus que de simples animaux transformés et recélaient en eux des pouvoirs insoupçonnés ?   

Cette lecture est totalement inattendue et l'intrigue particulièrement originale!

Imaginez des animaux transformés en humains, qui découvrent ce que c'est que d'être une personne douée de paroles, de réflexion, de libre arbitre (malgré leur condition de quasi esclaves), de ressentir des sentiments d'amour et d'amitié.

Une véritable révélation !

Anouk a été "éveillée" il y a une année, elle ne connait cependant rien du monde extérieur, contrairement aux autres, car sa maîtresse ne lui a jamais autorisé à quitter le manoir.
Sa tâche réside à entretenir la maison, à nettoyer, astiquer, servir Mada Vittora jour et nuit.

N'ayant jamais rien connu d'autre - et pour cause - Anouk voit en sa maîtresse une personne admirable et est prête à tout pour la satisfaire.
Le moindre compliment reçu est pour elle comme le plus précieux des cadeaux et elle ne lui tient même pas rigueur des sévices qu'elle subit parfois.
 Mais à un moindre niveau comparé à ce que subissent Beau, Cricket et Luc.
Luc qui a d'ailleurs disparu et dont nul ne sait ce qu'il est devenu.

Beau sert de chauffeur - entre autre - quant à Cricket, elle est l'espionne et la voleuse de la maison.
Hunter, le plus costaud, sert de garde du corps à Viggo, le fils "adoptif" de la sorcière.
De par son statut, Hunter n'est pas aussi proche d'Anouk que les autres qui, tous créés avant elle, la considèrent comme leur petite soeur et même un peu plus que ça pour Beau.
Anouk est farouchement opposée à l'idée de redevenir un animal et fera tout pour tenter de contrecarrer la fin du sortilège.

Elle aura besoin de toute l'aide disponible venant de ses amis mais aussi d'alliés totalement inattendus.

À travers de nombreuses péripéties, nous suivons le parcours de de ces Familiers avec beaucoup de passion.
J'étais impatiente de découvrir comment ils allaient parvenir à se sortir de situations parfois épineuses et le moins que l'on puisse dire est qu'ils ne manquent pas de ressources.
J'ai été emportée par la plume de l'auteure qui nous fait vivre de multiples aventures trépidantes et des retournements de situations qui le sont tout autant.

En bref, j'ai été charmée par ces Familiers, émue par leur volonté de vouloir à tout prix garder leur humanité, happée par les nombreux rebondissements, attristée par certaines situations et surtout abasourdie par ce dénouement qui ne nous laisse qu'une envie : découvrir la suite du périple d'Anouk et ses amis.



http://www.castelmore.fr/livre/view/grim-lovelies



https://amzn.to/2L6PEvI

Aucun commentaire:

Publier un commentaire