lundi 18 mars 2019

Calder & Eden |Tome 2 | de Mia Sheridan

Hugo Roman, 7 mars 2019 - Grand Format 325 pages
Disponible en eBook




Leur amour survivra-t-il maintenant qu'ils sont libres ?
Calder et Eden ont réussi à échapper à la secte dans laquelle ils vivaient depuis des années. Mais à quel prix ? 
Jusqu'alors ils avaient affronté les dangers de leur existence, ensemble, au cœur de leur communauté. Ils se retrouvent projetés dans un monde dont ils ne connaissent rien. 
Calder est convaincu que l'amour de sa vie n'a pas survécu à la terrible inondation qui a englouti les membres de leur communauté. Il s'estime responsable de sa mort et lutte pour trouver un sens à sa vie. Eden pense aussi que Calder a disparu ce jour funeste et même si elle a trouvé de l'aide et de nouveaux amis, elle ne fait que survivre. 
Le défi à relever est immense et difficile. 
Mais une passion comme la leur ne peut pas s'éteindre. 
Elle pourrait peut-être les guider l'un vers l'autre. 
Pour espérer trouver le bonheur à deux, ils devront abattre de nombreux obstacles liés à leur passé mais aussi d'autres, plus nouveaux.

J'avais une crainte en lisant ce tome 2, c'est de ne pas retrouver l'intensité du 1, puisque la secte est maintenant derrière eux et qu'on change de ce fait d'univers. Alors oui, l'atmosphère  du récit est moins oppressant, néanmoins l'intensité est toujours aussi vive. 

Nos héros se retrouvent enfin libres, le pire est derrière eux. Pourtant, c'est un tout autre enfer qui commence pour eux. Un enfer peut-être pire encore que le précédent, car Eden est convaincue que Calder est mort et réciproquement. Sans le savoir, ils vivent dans la même ville. Quelques kilomètres seulement les séparent, et pourtant c'est un gouffre immense de désespoir.  L'un sans l'autre, ils sont incomplets, incapables d'aller de l'avant. Les années passent sans pour autant que le trou dans leur cœur se résorbe. Jusqu'au jour ou le destin s'en mêle. 
Toutefois le bonheur des retrouvailles est bien vite entaché par la dure réalité... 

Encore une fois, j'ai été happée par la plume de Mia Sheridan, qui a ce pouvoir de nous transporter dans un tourbillon d'émotions. J'ai été émue aux larmes (à plusieurs reprises) par cette lecture. L'amour entre nos deux héros est si puissant qu'il a quelque chose de transcendant. C'est le genre de récit qui nous vide de notre énergie et nous laisse dans un état second, tant les sentiments éprouvés au cours de la lecture sont forts. 
Alors, même si parfois le côté mièvre m'a fait sourire, je n'en ai pas moins été bouleversée. 

En bref ? Comme le premier opus, ce tome 2 est une réussite.  


Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente

Aucun commentaire:

Publier un commentaire