lundi 25 février 2019

S.T.A.G.S | Tome 1| Partie de chasse de M.A Bennett

Bayard, 21 novembre 2018- Grand Format 384 pages
Disponible en eBook

Meurtrière. Mais sans avoir l'intention de tuer.
J'ai donc des circonstances atténuantes.
Et avant que vous ne perdiez toute compassion, je n'ai pas donné la mort de mes propres mains. Nous étions en groupe. Comme dans une chasse à courre.
D'abord, je dois vous parler de mon lycée. Tout part de là. STAGS est la plus vieille école d'Angleterre. La partie la plus ancienne date de 683...
Et puis, bien sûr, il y a Henry de Warlencourt.
Vous avez peut-être entendu parler de lui sur le Net ? Ou alors vous avez vu sa photo aux infos ? Personne n'aurait pu imaginer quel monstre il était.
Moi non plus.
Jusqu'à ce que je reçoive l'Invitation...

Et si de chasseur vous deveniez la proie ? 

Greer MacDonald, contrairement à la majorité de ses camarades, n’est pas issue d’un milieu aisé. Si elle est élève à STAGS (Saint Aiden the Great School), c’est grâce à une bourse d’études. STAGS est bien plus qu’une simple école, c’est un monument de l’institution britannique. Seule l’élite y est acceptée. Voilà pourquoi, même si les règles sont tordues, l’ambiance morose, voire carrément malsaine, Greer s'y plie volontiers. Son but ultime est d’entrer dans le moule et de devenir une Médiévaleprivilège ultime, réservé seulement à une poignée d’élèves, qui gouvernent l’établissement.  Du coup lorsqu’elle reçoit une invitation de la part du grand Henry de Warlencourt, le chef désigné des Médiévaux, elle y voit là l’opportunité rêvée pour accéder au cercle d’élus. Alors même si le programme du week-end ne lui plaît pas plus que ça, elle s’empresse d’accepter. 
Ce programme, quel est-il ? Chasse, tir et pêche. 
Toutefois, Greer va très vite comprendre que les enjeux sont bien différents de ce qu’elle imaginait. 

Ce récit est narré différemment des autres, puisque l’auteur a fait le choix de démarrer par la fin. Ainsi, nous savons dès le départ comment tout cela se termine. Reste à savoir comment tout ceci est arrivé !  C’est ainsi que l’héroïne nous délivre son histoire, en s’adressant directement à nous. Elle raconte les faits qui se sont déjà déroulés, et donc le texte est au passé composé – chose assez rare pour être souligné. 
Personnellement, j’ai adoré ce choix, que j’ai trouvé audacieux. Pourtant, au départ, ce n’était pas forcément gagné. L’héroïne s’égare souvent rentrant dans d’innombrables descriptions. Un mal nécessaire pour plonger dans l’ambiance particulière de ce roman. STAGS ne ressemble vraiment à aucune autre école. Et l'on comprend très vite que les étudiants ne sont pas non plus comme les autres. Comme si le temps n’avait pas d’emprise sur eux, et que seules les mœurs et coutumes de leurs ancêtres étaient acceptables. Ainsi toute technologie est bannie. Et pour suivre les traditions de leurs aïeux, la pratique de la « chasse, tir et pêche » est devenue sacrée.  Or Henry et ses amis ont une façon bien à eux de la pratiquer, et leurs invités (dont Greer) vont s’en rendre compte à leurs dépens. Même si l’on sait ce qui va se passer, comment tout cela va se finir, je peux vous certifier que le suspense reste haletant. Je n’ai pas pu lâcher le livre avant ce mot « The end » suivi d’un point d’interrogation. Car oui, il y a un tome 2. Nous avons découvert la face apparente de l’iceberg, mais il reste encore toute la partie cachée. Ce qui nous promet de nombreuses surprises. 

En bref ? Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre, qui est, pour moi,  un véritable page turner. D’ailleurs, je rajouterai de ne pas vous fier aux commentaires Amazon, car la plupart de ceux que j’ai lus ne proviennent pas de lecteurs lambdas, mais de « membres testeurs » (pas forcément habitués à ce type de lecture ni la cible recherchée - ce qui pourrait expliquer les mauvaises appréciations.)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire