samedi 5 janvier 2019

Gardiens des cités perdues T7 Réminiscences de Shannon Messenger

Lumen éditions, 15 novembre 2018, 766 pages, disponible au format papier et numérique






Sophie ne sait plus quelle stratégie adopter. Ses amis eux-mêmes semblent avoir perdu la foi : leur retentissante victoire en Atlantide aurait dû marquer un tournant décisif dans le combat contre les Invisibles, et pourtant la lutte paraît au point mort. Toujours prêtes à déstabiliser le monde des elfes, Vespéra et Lady Gisela ont disparu dans la nature. Quant à Fintan, prisonnier du Conseil, il refuse obstinément de révéler quoi que ce soit de leurs sombres plans. Pour couronner le tout, les jeunes recrues du Cygne Noir reçoivent un véritable coup de massue à l'énoncé du verdict du procès d'Alvar, toujours amnésique.

Mais quand Sophie et Fitz, victimes d'une nouvelle attaque, échappent de justesse à la mort, ils n'ont plus guère le choix. S'ils veulent garder une chance de l'emporter face à ces ennemis sans pitié, il leur faut dès à présent changer radicalement de tactique pour adopter celle de leurs adversaires – quitte à trahir leur nature et leurs plus intimes convictions...  

Alors que la team Foster, à savoir : Fitz, Keefe, Dex, Biana, Tam, Linh, Willie et, bien sûr Sophie ont gagné leur combat contre les Invisibles en Atlantide, le moral n'est pas au beau fixe.
Car bien que Fintan soit prisonnier, l'équipe se rend bien compte que les Invisibles ont toujours une longueur d'avance sur eux !
Comment faire pour contrecarrer leurs projets ?

Mais cela n'est pas le plus difficile, Fitz va devoir faire face au verdict du procès de son frère ainé qui est passé du côté obscur - chez les Invisibles ! - et qui a tenté plus d'une fois de les tuer.

Par la suite, nos amis subissent une nouvelle attaque qui laisse Sophie et Fitz aux frontières de la mort.
Ils ne doivent leur survie qu'au talent et aux potions toutes plus infectes les unes que les autres mais particulièrement efficaces d'Elwin.

Hélas, cette attaque leur a laissé ce qu'Elwin appelle des "échos", des réminiscences de leur peur, de leur angoisse, de la terrible douleur ressenties au cours de l'attaque. 
Des échos qui les empêchent non seulement de se rétablir rapidement mais qui abritent ce que Sophie qualifie de monstre.
Échos qui se manifeste dans l'esprit de Sophie sous la forme d'un monstre lorsqu'elle panique et pour Fitz, de vives douleurs au niveau du coeur lorsqu'il ressent de violentes émotions.

Nos amis savent que s'ils veulent parvenir à surprendre et à battre les Invisibles, ils vont devoir changer leur manière de combattre - car ils sont trop prévisibles - et devront se résoudre, si la situation l'exige, à tuer froidement leurs ennemis quoiqu'il leur en coûte !

Mais d'autres événements concernant notamment Silveny ainsi que des prétendus alliés - qui n'en sont pas vraiment -  la menace qui pèse sur le Festival Céleste et la naissance - un masse - de bébé Trolls qui n'ont rien de mignons vont venir s'ajouter aux - déjà - très  nombreux problèmes auxquels doit faire face Sophie et ses amis.



Dans ce septième tome, Sophie n'est pas au bout de ses peines, loin de là. 

Sa dernière rencontre avec les Invisibles, qui l'a presque tuée, lui porte un sacré coup au moral car elle se rend bien compte que quoi qu'ils fassent, au bout du compte, ce sont les Invisibles qui mènent la danse.
Malgré sa nature pacifiste, elle sait qu'elle va devoir apprendre non seulement à se défendre mais aussi à attaquer, riposter, quitte à donner la mort, une idée qu'elle a en horreur mais qui risque bien de se révéler indispensable si elle veut survivre car ses ennemis - eux - n'ont pas ce problème de conscience !

Fitz pour sa part, prend très mal le verdict rendu par le Conseil au sujet d'Alvar, un frère qu'il déteste maintenant par dessus tout !

La relation entre Sophie et Fitz va prendre un nouveau tournant mais Chuuut ! Je n'en dis pas plus !

Keefe lui, est toujours pareil à lui-même : il adore chambrer ses amis, n'en fait souvent qu'à sa tête mais n'en est pas moins un solide atout dans la team.

Au risque de me répéter - mais est-ce ma faute si ces romans sont toujours aussi passionnants ? - j'ai été emballée par ma lecture.

Encore une fois révélations, luttes, trahisons, amitiés, complots, chagrin émaillent habilement les pages de ce récit.

En bref, un nouveau tome tout aussi excellent que les précédents et qui nous laisse encore une fois sur un final !!!! 
Je ne vous raconte même pas dans quel état je suis restée !

Mais pas le choix, il va falloir patienter de loooooongs mois avant de découvrir la suite et d'imaginer, en attendant, de multiples scénarios plus catastrophiques les uns que les autres !








https://amzn.to/2GVnOnw


Un bonheur n'arrivant jamais seul, Lumen nous offre une nouvelle bonus qui nous fait découvrir - en quelques pages - les activités de Fitz lorsqu'il est sorti du Centre de soins et qu'il a passé quelques jours sans voir Sophie. 
À découvrir ICI et à ne lire qu'après avoir terminé la lecture de Réminiscences sous peine d'être spoilé !

À noter également qu'il en existe également une sur Keefe à lire après le T6 et que vous trouverez ICI

Pour découvrir les chroniques des tomes précédents, cliquez sur les covers !
http://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2014/06/gardiens-des-cites-perdues-de-shannon.htmlhttp://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2015/02/gardiens-des-cites-perdues-t2-exil-de.htmlhttp://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2015/12/gardiens-des-cites-perdues-t3-le-grand.html
 http://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2016/07/gardiens-des-cites-perdues-t4-les.htmlhttp://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2017/04/gardiens-des-cites-perdues-t5-projet.htmlhttps://www.lesreinesdelanuit.com/2017/12/gardiens-des-cites-perdues-t6-nocturna.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire