mercredi 26 septembre 2018

Company of killers T2, À la recherche d'Izabel de J.A Redmerski

Milady New Adult, 19 septembre 2018 - Grand Format 
Disponible en eBook


Des cendres de Sarai renaîtra Izabel.
Bien déterminée à rester aux côtés de l’assassin qui l’a libérée, Sarai entreprend seule de régler ses comptes avec un ancien démon au sadisme répugnant. Mais sa témérité lui fait voir la mort de très près… Elle impose alors à Victor un ultimatum : l’aider à devenir une tueuse comme lui ou la laisser se débrouiller seule à ses risques et périls. Afin de la protéger, Victor accepte de l’entraîner. Il reste à la jeune femme toutefois un dernier test à passer qui risque d’anéantir tous ses efforts et qui remettra en question toute la confiance qu’elle a placée en Victor Faust…

Je trépignais d'impatience de lire ce deuxième volet : quand j'ai reçu le colis, j'étais comme un gosse devant ses cadeaux de Noël. Malheureusement, j'ai un peu déchanté à la lecture. Attention, cela reste une série époustouflante, mais il faut bien le reconnaître : ce tome 2 manque de verve. 
Je n'ai pas retrouvé l'intensité quasi immédiate du premier tome. Cette addictivité qui nous pousse à lire toujours plus vite et à mettre notre quotidien de côté pour dévorer le roman. 

Les débuts, ici, sont nettement plus calmes. Nous y découvrons une Sarai qui, en apparence, a repris une vie normale, mais qui, en réalité, fomente un meurtre de sang-froid, derrière le dos de ses nouveaux amis et de son petit ami. Elle est loin d'avoir oublié son passé et veut se venger. Sa cible : Humburg, un être sadique et répugnant qu'elle hait profondément. Suffisamment pour mettre son monde en branle et la vie de ses proches en danger. Mal préparée, Sarai va se lancer dans une mission-suicide et c'est Victor qui va lui éviter le pire. Ce dernier a toujours eu un œil sur elle et savait que tôt ou tard, il reviendrait vers elle. 
Dorénavant, leur destin est lié et Victor n'a d'autre choix que de la former au métier de tueur à gages, qu'adviennent les conséquences... 

Comme je le disais plus haut, ce deuxième opus est bien moins palpitant que le premier. On ne vibre pas dès la première page et il faut attendre un certain temps avant d'être pleinement dans l'action. J'avoue : j'ai parfois trouvé le temps long. 
Et puis, dans le dernier quart du récit la cadence s'accélère Les pulsations de notre cœur se déchaînent alors au rythme des rebondissements qui s'enchaînent, et cela devient vraiment très attractif. Je regrette néanmoins qu'il ait fallu attendre tout ce temps pour renouer avec cette intensité si remarquable du tome 1. 

Après, cela reste une lecture qui m'a procuré énormément de sensations et un plaisir non feint. J'espère sincèrement que l'auteure ne s'arrêtera pas là, car je meurs d'envie d'avoir un tome sur Frederik, dont je suis un peu tombée amoureuse (oui, je suis maso !). 

En bref ? Un second tome moins attractif que le premier, mais qui reste agréable à lire. 



Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente : 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire