mercredi 26 septembre 2018

Ce que nous avons perdu de Gayle Forman

Éditions Hachette Romans, 29 août 2018, 320 pages, disponible au format papier et numérique







Freya est une «  chanteuse née  ». En tout cas, c’est ce que son père lui a dit.
Maintenant que sa voix l’a lâchée, que lui reste-t-il  ?

Harun erre. Sans James. Qui lui a dit de «  dégager de sa vie, connard  ».
Pas moyen de l’oublier. Mais comment se faire pardonner  ?

Nathaniel débarque seul à New York. Sans son père.
Finie, leur «  fraternité à deux  ».

Un pont, un pas en arrière,  une chute  : trois destins se percutent.
Ensemble, ils vont apprendre à surmonter ce qu’ils ont perdu.  


Pour nos trois personnages principaux - qui approchent chacun de la vingtaine - , le récit commence par la même phrase : 

"Je suis perdu(e)"

Et perdus, ils le sont bel et bien tous les trois mais à des niveaux différents.

Freya qui mise tout sur sa carrière de chanteuse qui lui permet de sortir de l'anonymat et surtout de la solitude, voit son rêve s'effondrer lorsqu'elle perd sa voix.

Harun, jeune juif, vit très mal son homosexualité. Il a perdu James car il a refusé, entre autre, de révéler son homosexualité à sa famille par peur d'être rejeté, par lâcheté comme il le dit lui-même.

Nathaniel est un personnage plus secret. Il vit une relation - trop - fusionnelle avec son père et arrive à New York pour le retrouver.

Ces trois jeunes qui n'ont rien en commun si ce n'est une enfance et adolescence loin d'avoir été idylliques vont se rencontrer au détour d'un malencontreux incident.

Des liens vont immédiatement se créer entre eux.

Freya découvre en Nathaniel quelqu'un qui l'apprécie pour la personne qu'elle est et non pour le personnage médiatique qu'elle représente.

Harun voit en Freya un moyen de reconquérir James.

Quant à Nathaniel, il savoure le réconfort d'une présence, lui qui a vécu de nombreuses années avec pour seule compagnie, celle de son père.

Parviendront-ils en unissant leur différence et leur solitude à  retrouver l'espoir en une vie "normale" ?

Lorsque j'ai commencé ma lecture, je ne me doutais certainement pas que j'allais être embarquée dans un récit si poignant !

Freya, Harun et Nathaniel forment un trio qui nous bouleverse au plus profond de notre être.

Comment des jeunes gens ont-ils déjà pu affronter tant d'épreuves que ce soit au niveau d'une famille éclatée que seule la notoriété permet de maintenir un semblant de cohésion, d'une sexualité qui est hors de ce que l'on considère - à tort - comme "la norme" et d'une vie de fraternité qui ne mène qu'à l'exclusion et à la solitude ?

Mais le destin a décidé de tendre la main à ces jeunes déboussolés leur apportant à chacun ce qui leur manque grâce à leur rencontre : l'estime de soi, la reconnaissance, l'acceptation de qui l'on est, d'abord par soi-même et ensuite, par les autres.

Le chemin ne sera pas facile, les embûches nombreuses et le désespoir tout proche mais ce qui va les sauver ce sera l'espoir.
L'espoir en une autre vie, en l'amitié, au droit à la différence, en l'amour.

En bref, Ce que nous avons perdu nous offre une magnifique histoire de vie, de rencontres et d'espoir, des personnages au mal être mais particulièrement attachants. 
Un récit bouleversant et captivant qui ne pourra que vous émouvoir.



https://www.hachette.fr/livre/ce-que-nous-avons-perdu-9782016270059



https://amzn.to/2O5NAI7

Aucun commentaire:

Publier un commentaire