mardi 13 avril 2021

Avis : Enfoiré de prince charmant ! de Laura Black

 

Editions Addictives//22 mars 2021
Uniquement en numérique 




Il est la glace, elle est le feu.
Méfiant, solitaire et implacable, Vitale di Falcone est obsédé par une seule chose : rendre son prestige à son nom et retrouver les biens que son père a dilapidés en jouant.
Quand il rachète l’ancien palais familial, il embauche toute une équipe de restaurateurs d’art et fait la rencontre de la pétillante Aeryn… qui est loin de le laisser indifférent.
Irrévérencieuse et maladroite, la belle Irlandaise assume ses rondeurs et sa langue, qu’elle n’a pas dans sa poche.
Ils s’affrontent sans pitié le jour, avec passion la nuit, mais au final… qui prendra le dessus sur l’autre ?





Vitale Di Falcone n’a plus qu’une chose en tête, c’est une véritable obsession : rendre son prestige à son nom et retrouver tous ses biens. En effet, quand il était enfant, son père a tout dilapidé au jeu. Après de nombreuses années il a enfin réussi à racheter le palais familial mais celui-ci est en très mauvais état.

Aeryn est enfin de retour à Venise après vingt ans d’absence. Elle a été embauchée avec ses collègues afin de restaurer le palazzo di Falcone. Ce travail est une très grande opportunité pour la jeune femme mais aussi une petite revanche.

Aeryn Finnigan est une restauratrice d’art. Avec sa mère, Luigina, elles ont été exilées et sont parties vivre en Irlande à cause des accusations envers sa mère qui est décédée quand Aeryn était encore jeune. C’est une jeune femme combative et avenante, très franche aussi mais extrêmement maladroite.

Quand le petit groupe de restaurateurs se présente à Vitale Di Falcone, il est irrémédiablement attiré par la rousse gaffeuse !

Vitale Di Falcone est un prince et propriétaire d’un vignoble. Son père a perdu tout l’héritage familial au poker avant de mettre fin à ses jours. C’est Vitale qui l’a découvert ce jour-là. Et depuis ce jour, il pense que toutes les femmes sont vénales, des profiteuses cupides qui n’hésitent pas à user de leurs charmes tout comme leur ancienne cuisinière Luigina. Du coup il évite vraiment les relations et ne se satisfait que de relations éphémères. C’est un homme autoritaire, froid et arrogant mais derrière cette façade se cache autre chose.

J’ai beaucoup aimé ce petit voyage à Venise, un dépaysement total ! 

Les personnages n’ont pas grand-chose en commun, déjà ils viennent de deux mondes différents. Vitale fait partie de la haute bourgeoisie puisqu’il est prince, tandis qu’Aeryn vient d’un milieu plutôt modeste, mais elle a brillamment réussi dans ses études, c’est une belle revanche sur sa vie. Entre ces deux-là cela va vraiment être tendu, ils ne vont faire que s’étriper. Mais alors leurs joutes verbales et leurs répliques acerbes m’ont fait passer de supers moments de rigolades.

Beaucoup de rebondissements tout le long de cette romance qui fait que je ne me suis pas ennuyée une minute. L’écriture de l’auteure est fluide et très agréable, elle donne le goût de connaître tous les secrets que nous cachent nos héros. De très belles descriptions de Venise qui m’ont fait voyager, j’avais l’impression d’y être. De belles émotions avec des personnages au caractère affirmé, de l’humour, de la sensualité, des rebondissements en veux tu en voilà et des révélations, en bref une jolie comédie dans un cadre très romantique qu’est Venise.










Aucun commentaire:

Publier un commentaire