mardi 23 mars 2021

Avis : Collateral Damage Tome 1 : œil pour œil de Natasha Knight

 

Auto-édition//Broché 328 pages//15 février 2021
Disponible en eBook




Gabriela
Stefan Sabbioni a fait irruption dans ma chambre sans y être invité, le jour de mon seizième anniversaire. Il est resté dans l’ombre, avec son odeur de whisky et de mort, et il a passé autour de mon cou un collier cassé et couvert de sang séché. J’ai cru qu’il allait m’étrangler.
Ce soir-là, il a laissé un message à mon père. Il a dit qu’il reviendrait pour lui prendre un bien précieux.
Cependant, je n’ai jamais transmis ce message. Je me demande si ce serait différent si je l’avais fait, parce que maintenant, deux ans plus tard, il est de retour. Et cette fois, il ne se cache plus dans l’ombre.
Il est venu tenir sa promesse.
Il est revenu pour prendre ce fameux bien précieux.
Moi.

Stefan
Marchese est l’instigateur de la tragédie subie par ma famille. Je ne vais pas me contenter de le mettre à genoux, je vais l’enterrer pour ce qu’il a fait.
Lui prendre sa fille n’est que le début. Je vais le faire tout en sachant que je déclenche une guerre. Je vais le faire tout en sachant que mes ennemis se rallieront à sa cause. Ils ne reculeront devant rien pour me détruire, et il ne reculera devant rien pour la récupérer.
Cela dit, je ne suis pas du genre à me dérober devant la guerre. Je ne fais aucun cadeau et je ne partage pas mes jouets. Je démolis tous ceux qui essaient de toucher ce qui m’appartient.
Et une chose est sûre, cette fille m’appartient.




Œil pour œil et Vie pour vie forment une romance en deux parties, à lire dans l’ordre.

Au vu du résumé, je m’attendais vraiment à une Dark bien sombre, mais finalement c’est plutôt même assez léger. Je ne suis pas vraiment déçue, c’est une auteure que j’affectionne particulièrement mais il est vrai que j’aurai vraiment adoré que cette romance soit une vraie Dark. Et puis sa plume est toujours autant addictive et agréable à lire donc pas trop de regrets.

Il y a deux ans, Gabriela Marchese fêtait ses 16 ans. Fête fastueuse organisée par son père qu’elle déteste. Elle préfère donc s’isoler dans sa chambre mais s’aperçoit qu’elle n’y est pas seule. Un homme grand est dans sa chambre, il est venu lui offrir un cadeau pour son anniversaire en lui demandant de transmettre un message à son père, il reviendra pour lui prendre quelque chose de précieux pour lui.

Deux ans plus tard, Gabriela a tenté de s’enfuir grâce à l’aide de son garde du corps mais surtout son ami, Alex. Malheureusement, ils ont été rapidement retrouvés, Alex est battu à mort et Gabriela contrainte de rejoindre la demeure familiale. Si elle s’est enfui c’est que son père comptait la marier contre son gré au fils d’un de ses amis, c’était la goutte de trop !

Mais voilà, retour à la case départ, elle se retrouve dans le bureau de son père où se trouve aussi deux autres hommes, un assez âgé et un autre qu’elle reconnaît aussitôt puisque c’est CELUI qui était dans sa chambre deux ans plus tôt, Stefan Sabbioni ! Et bien entendu il est là pour elle !

Stefan Sabbioni fait parti de la mafia sicilienne et son plan est simple : se venger du père de Gabriela qui a tué son frère Antonio il y a de cela deux ans. Et quoi de mieux que de prendre la fille de son pire ennemi et de l’épouser, ainsi que l’héritage qui en découlera, car il veut vraiment faire souffrir Marchese et le voir mourir. Le contrat signé, Stefan prévient Gabriela qu’il reviendra la chercher le lendemain pour l’emmener chez lui en Sicile en attendant le mariage qui aura lieu dans un mois.


Bien que cela soit une Dark un peu trop soft à mon goût, on retrouve de la noirceur et de la violence dans ce roman. Mais si Stefan peut se montrer froid, autoritaire et effrayant, il peut aussi se montrer charmant et attentionné. Gabriela comprend bien que si elle est chez lui c’est parce que Stefan veut sa vengeance même si elle reste un dommage collatéral. Gabriela, du haut de ses 18 ans, est une jeune femme avec du caractère qui ne va pas se plier facilement devant Stefan même si la plupart du temps elle cédera. Elle a cette rage qui la tient en alerte et est très mature pour son jeune âge. C’est un personnage qui m’a beaucoup plu, elle ne joue pas les victimes et même face à son père elle n’hésite pas à lui répondre de façon sarcastique. Mais pourtant une chose m’intrigue, cette tension entre le père et la fille que j’ai ressenti dès le début du roman m’interpelle et j’espère que l’on saura ce qui a pu se passer entre eux même si j’ai ma petite idée sur la question.


Beaucoup de mystères et de secrets planent dans ce premier tome. Certains sont dévoilés, d’autres non. Finalement cette histoire de vengeance est beaucoup plus complexe qu’on ne l’aurait pensé. La relation entre Stefan et Gabriela va évoluer tout doucement, autant il y aura des clashs que de rapprochements. Et cette fin inattendue à laquelle je ne m’attendais me laisse sur des charbons ardents, alors vivement le tome 2 !






Aucun commentaire:

Publier un commentaire