vendredi 5 février 2021

Avis : Imprévisible Boss d'Eugénie Dielens

Editions Addictives//11 décembre 2020
270 pages uniquement en eBook



Ce qui se passe en salle de réunion…
Lexy est une femme indépendante, battante, et n’est pas du genre à reculer devant le premier obstacle.
Alors, quand elle arrive en retard pour un entretien d’embauche, elle y va carrément au culot : pour passer les contrôles de l’accueil, elle se présente comme la copine du patron !
Sauf que celui-ci est juste derrière elle…
Amusé par son aplomb, séduit par son irrévérence, il lui accorde une chance.
Seul souci ? Il est beau comme un dieu, sexy, joueur… et décidé à tester toutes ses limites.
Lexy a enfin trouvé un adversaire à sa taille : que l’affrontement commence !




Lexy Owlite, 26 ans, fraichement débarquée à New-York avec sa fille Avery de 6 ans, n’a pas le choix : il lui faut impérativement un travail afin d’assurer son quotidien et cette nouvelle vie avec sa fille. 
C’est ainsi qu’elle se présente pour un poste d’assistante auprès de l’O’Leary Corporation, même si elle est hautement plus qualifiée pour cet emploi. Malheureusement, les choses ne sont pas simples, rien que pour cet entretien, elle arrive en retard ! Qu’à cela ne tienne, armée de son culot, Lexy ne va pas hésiter à se faire passer pour la petite amie du grand patron, alias Hayden O’Leary pour pouvoir tout de même le rencontrer…ce qui fait bien rire ce dernier qui assiste à la scène 😉 
Au moins, les présentations sont faites ^^ Mais Hayden est aussi joueur qu’elle et va lui faire passer un entretien pour le moins original, afin de s’assurer que Lexy n’est pas une simple bécasse attiré par ce jeune, riche et sexy célibataire… Engagée sur le champ, Lexy va devoir composer avec sa vie de maman solo, son nouvel emploi, sa stagiaire Mia qui n’est autre que la sœur de Hayden…et son irrésistible patron ! 
Une sorte de jeu dangereux va s’instaurer entre le boss et son assistante, un jeu dans lequel aucun des deux ne souhaite perdre des plumes…



Lexy est une jeune maman à qui la vie a joué un sale tour. Aujourd’hui, pour le bien-être de sa fille, elle est prête à tout. Maman poule, à la limite de la surprotection, elle a un peu de mal à vivre pour elle et profiter de sa propre existence… Son nouvel emploi va l’aider à sortir un peu de l’enceinte fortifiée qu’elle a construit autour d’elle et de sa fille.

Hayden est un patron quelque peu original : bien qu’il soit indécemment riche, doué dans son domaine et beau comme un Dieu, il ne semble pas se prendre trop au sérieux. Joueur, blagueur, il se donne sans compter pour les personnes qui lui sont chères, qualité que Lexy n’hésitera pas à lui reprocher à maintes reprises ! Heureusement, sa sœur Mia est sur le front pour temporiser les rapports entre le patron et son assistante car il faut avouer qu’en dehors de leurs petits jeux de séduction, ils ont beaucoup de mal à communiquer !

La petite Avery a aussi son importance dans l’histoire. Dommage qu’elle soit autant bridée par sa mère qui la surprotège, mais heureusement qu’elle a hérité du fort caractère maternel 😉 Son évolution, même si prévisible, est bien amené et plutôt chou 💗

L’histoire est sympathique, un peu rapide à mon goût dans l’évolution des sentiments et parfois un peu pénible dans les réactions trop défensives de Lexy, mais elle se lit facilement et l’électricité palpable entre les deux principaux personnages est plutôt divertissante !

Les caractères, autant de Lexy que de Hayden, m’ont horripilé à maintes reprises, ceci dit, entre l’une qui a trop de mal à s’ouvrir et n’arrive pas à faire confiance au point d’en handicaper sa fille, et l’autre qui met la charrue avant les bœufs sans prendre de gants, difficile de ne pas avoir envie de leur distribuer des claques ! Au final, c’est Mia qui m’a le plus plu de par son caractère entier et protecteur 😉

Malgré tout, c’est une romance mignonne, une lecture facile et distrayante, un jeu entre les personnages qui animent tout le récit. Je m’attendais à « plus » sur la fin, un rebondissement de dernière minute qui au final n’a pas eu lieu, mais ce n’est pas « grave » dans le sens où la romance était complète 😊
En bref, une romance mignonne, sympathique, plutôt « doudou » sans trop de prise de tête 😉









 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire