jeudi 4 février 2021

Avis : H.A.R.D. Hot, Arrogant, Rebelle, Déterminé de Laura Black

 

Éditions Addictives, 21 janvier 2021, 519 pages, disponible 

au format papier et numérique

 

 

 

 

 


Tate est dangereux, violent, imprévisible. Il n'accorde sa loyauté qu'à son gang, les Styx Lions. Arizona est têtue, déterminée et intrépide. Membre du FBI, elle s'associe aux Styx Lions pour démanteler une fondation soupçonnée de trafic d'êtres humains. Forcés de travailler ensemble, Tate et Arizona s'opposent en tout, se repoussent et se désirent. Elle n'a peur de rien, l'attire et le rend dingue, lui qui ne sait pas faire l'amour sans faire mal... Et quand le moindre faux pas peut leur coûter la vie, le désir est plus dangereux que jamais.

 


Arizona Reyes, 29 ans, n’est pas une femme prête à se laisser dominer. Agent FBI, elle fait ses preuves sur chaque enquête, notamment dans la traque des prédateurs sexuels via internet. 

Une nouvelle affaire se présente dans son service et s’avère difficile : une sombre histoire de trafics d’enfants agrémentée de pédophilie. 

Pour aider le FBI, l’unité d’Arizona va devoir collaborer avec les célèbres Styx Lions, gang de bikers ayant subit il y a peu une grosse attaque d’un gang rival. 

Dax, le Chef des Styx Lions est plutôt ravi de voir arriver Arizona et son professionnalisme au sein de son unité, mais son bras droit, Tate, ne semble pas partager cet enthousiasme. Mais pour les besoins de l’enquête, il va devoir s’y faire, et supporter la belle Arizona qui est bien décidée à ne pas le lâcher. 

Le problème, c’est que Tate Grison n’est pas n’importe qui. Solitaire, habité par « la bête », une voix assoiffée de sang et de violence dans sa tête, il est dangereux et face à la belle agent du FBI, il n’arrive quasiment plus à se contrôler… Mais Arizona est têtue et compte bien apprendre à connaître le biker balafré, le comprendre et l’aider dans ses soucis personnels…

Lorsque j’ai commencé ma lecture, je ne savais pas que ce roman avait un lien avec « Game of Desire » que j’avais adoré… Quel bonheur lorsque très vite, je m’en suis rendue compte!  

J’étais si contente d’avoir des nouvelles de Dax et Tasha, mais aussi des autres membres des Styx Lions… et enfin connaître le mystérieux et dangereux Tate !

Je ne vais pas y aller par 4 chemins… J’ai tout simplement ADORÉ ce roman, de A à Z, à tout point de vue.

Clairement, Tate n’est pas le genre de héros dont on tombe amoureuse dés les premières lignes. Mais il est tellement fascinant, inaccessible, dangereux, mystérieux et pourtant semble si fragile, toujours sur la corde raide, que l’on ne peut pas lui résister. 

J’ai été subjuguée par sa personnalité, j’ai voulu connaître le « vrai » Tate, mais aussi « la bête » qui fait partie de lui. Rien n’aurait pu m’empêcher de le comprendre, d’en apprendre plus sur lui… On ne peut pas imaginer le pourquoi du comment il est si torturé. C’est au fil des pages que l’on découvre cette âme tourmentée, blasée, désillusionnée… et force est de constater qu’on ne peut que s’attacher à cet homme brisé ! 

Arizona, même si elle est un peu pénible parfois dans son entêtement qui peut la mettre en danger, est une femme « qui en a ». 

Elle ne pouvait pas mieux tomber que sur les Styx Lions pour la sortir de la routine dans laquelle elle s’enlisait, elle qui n’aime pas se contenter du confort offert. C’est une passionnée, une tête brûlée à sa manière et une fine psychologue. Elle est impressionnante de par ses nombreuses qualités et pourtant, elle sait reconnaître lorsqu’elle fait des erreurs et assumer ses faiblesses. 

J’ai beaucoup aimé ce personnage qui ne se laisse pas faire, sans pour autant brandir la carte du féminisme à tout va. Elle est consciente que son statut de femme peut lui apporter des avantages et compte bien les utiliser. Elle arrive à se faire une place au sein des Styx Lions naturellement, tout en imposant son fort caractère tout de même. Bref, elle est juste géniale

 

Le roman peut faire peur de prime abord : volumineux, une multitude de personnages, plusieurs intrigues variées présentées dés le début… Et pourtant, les pages défilent à une vitesse folle. Le rythme n’est jamais rompu, les rebondissements nombreux, une évolution qui se fait de façon naturelle et cohérente. La plume de Laura Black est tout simplement incroyable ! Elle nous emmène loin, sans nous laisser le temps de reprendre notre souffle, avec un vocabulaire recherché, des tournures de phrases parfaites qui rend le roman absolument addictif !

L’histoire en soi… en fait plutôt LES histoires du coup, car les problématiques abordées sont nombreuses sont toutes parfaitement menées. 

Bien sûr il y a un fond de romance, mais celle-ci est atypique, on est loin du conte de fée « facile » où tout se déroule sans accrochages ! Il y a de la violence, de l’acharnement, du combat, du désir de rédemption dans cet amour… 

Le roman se forge aussi autour d’une enquête passionnante, horrible par bien des aspect, touchante… On retrouve aussi les soucis habituels des Styx Lions déjà abordés dans « Game of Desire » … Et enfin, on en apprend beaucoup sur la psychologie, sur la relation fraternelle étrange qu’entretiennent Tate et Vic.

L’ensemble donne une histoire palpitante, émouvante, sensationnelle… J’ai été envahie par tellement d’émotions différentes au cours de ma lecture que je n’arriverais même pas à toutes les lister une à une.

Je crois que c’est officiel, je suis absolument fan de la plume de Laura Black et de ses histoires époustouflantes.

Sans surprise, « H.A.R.D. » est mon premier gros coup de cœur de 2021 !

 





 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire