jeudi 18 février 2021

Avis : Et puis un jour de Ludivine Delaune

 

BMR éditions, 8 janvier 2021, 314 pages, disponible 

au format papier et numérique

 

 

 

 


Un simple regard, deux vies qui basculent.
Ces dernières années, Sarah s’est perdue dans son rôle de mère. Le temps l’a éloignée de son mari, Simon, qu’elle a tant aimé.   Pourtant, lors d’une escapade à Paris, Sarah croise le regard de Gino. C’est le coup de foudre, intense et irréversible. Tout les sépare, elle, mariée et mère d’un petit garçon, et lui, séducteur au cœur fermé. Pourtant, plus rien ne compte.
Au contact de Gino, Sarah comprend qu’il n’est pas trop tard pour réapprendre à aimer et profiter de la vie. Ils le savent tous les deux, ceci n’est qu’une parenthèse inattendue, sans promesses ni regrets.
Mais certaines histoires sont parfois trop dures à oublier…

 


Cette lecture est presque un coup de coeur, je n’en étais pas loin vraiment. 

L’histoire en elle-même est superbe et les personnages très touchants, je n’ai rien à dire là-dessus. 

Mon gros problème a été le style d’écriture qui m’a plutôt gênée,  je lis peu de romance à la troisième personne et j’ai un réel souci avec cela.

Ce roman est une histoire de vie, une histoire d’amour, un coup de foudre, une histoire d’âmes sœurs, une totale évidence. 

Comment pourrait-on juger ces personnages alors que ce qui leur arrive pourrait arriver à n’importe qui dans la vraie vie. Ici il n'est aucunement question de jugement, seulement d’amour mais surtout de le vivre pleinement et de trouver son bonheur.

J’ai vraiment été touchée par cette histoire même si je ne pensais pas du tout à cette tournure qu’a prise l’auteure. Mais finalement je ne suis pas déçue (à part le style d’écriture) et j’ai été plutôt émue.

 

Il suffira de seulement 4 jours pour changer à jamais la vie de Sarah et de Gino.

Sarah est mariée à Simon, ils ont un petit garçon. On ne peut pas dire qu’elle soit vraiment heureuse dans son couple, elle est plutôt désabusée. Seul son petit garçon la rend vraiment heureuse. Elle part pour 4 jours de stage pour son travail et sa sœur lui fait bien comprendre qu’elle doit profiter de ce petit séjour pour vivre pour elle. De ce fait après la première journée de stage, elle part visiter les monuments de Paris. Et là elle va percuter un homme, un bel homme très charismatique : Gino.

Gino est un italien qui vit à Paris, son métier est guide touristique. Il est lui aussi en train de montrer les merveilles architecturales à une femme mais à la seule fin de finir sa nuit avec elle. 

Mais en se faisant percuter par une  femme, tout son programme va changer. 

Voilà, comment se rencontrent Sarah et Gino. Ils n’ont pas grand-chose en commun, elle est mariée et a un petit garçon, et lui, c’est l’archétype de l’italien séducteur, qui n’est qu’à la recherche du plaisir éphémère, il ne croit plus en l’amour.

Pourtant entre eux, cela va être le coup de foudre !! 

Ils vont vivre ensembles ces 4 jours dans une totale osmose, intense, comme s'ils se connaissaient depuis toujours. 

Mais le temps est venu pour Sarah qui doit retourner chez elle, auprès de son mari et de son fils. Ils ne se sont fait aucune promesse malgré l’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Car ils savaient à l’avance que cela ne pourrait pas continuer. Ils vont retourner à leur vie qui leur paraît insipide et sans intérêt depuis que l’autre n’est plus là. 

Ils vont passer par des moments difficiles, ne pouvant s’oublier l’un, l’autre, car, même loin physiquement, ils ne cessent de penser à ce « nous ». Si Sarah avait des difficultés dans son mariage, elle ouvre vraiment les yeux sur son mari et se dit qu’elle mérite vraiment mieux. 

Quant à Gino, désespérément amoureux comme jamais il ne l’a été, la transition est plus que difficile, il va se noyer dans l’alcool, le sexe et sur la peinture.

Pourtant le destin les réunira deux ans plus tard, au chevet de la sœur de Sarah, et là, comme la première fois, c’est l’évidence parfaite. Ils prendront des décisions qui seront ou non acceptées par leur entourage proche, mais qu’importe, ils sont prêts à combattre pour leur amour.

Nous les suivrons sur les années qui suivent, avec des joies, des peines, des bonheurs, des désespoirs, comme au premier jour avec tout l’amour qu’ils ont  l’un pour l’autre.

Comme je l’ai dit plus haut, c’est presque un coup de coeur !! 

Il n’y a pas vraiment d’action dans cette romance qui est purement une histoire d’amour. 

Les personnages de Sarah et Gino m’ont vraiment émue, ils sont  bouleversants et super attachants.

 D’autres, comme Simon le mari de Sarah, m’a vraiment écoeurée et énervée, je lui aurais bien mis une bonne baffe

 


Il ne se rend pas compte de la femme qu’il a à ses côtés et quand il le saura il sera trop tard. Et que dire de sa « meilleure amie » que je pensais vraiment sincère, je l’ai trouvée abjecte pour ce qu’elle a osé lui faire alors qu’elle-même ne s’était pas gênée pour lui faire la morale.

Mis à part le fait qu'il soit écrit à la troisième personne, ce roman est vraiment parfait. 

Alors si ce détail ne vous dérange pas, soyez sûr que, vous aussi, vous aurez le coup de foudre pour Sarah et Gino.

 

Je terminerai par la déclaration de Gino à Sarah que j’ai trouvée juste sublime et qui m’a touchée :

 « Maintenant, je les vois toutes ces personnes qui vivent, sans se rendre compte, qu’en fait, elles survivent, parce que leur rêve à elles, c’est d’être heureuses. Alors que mon rêve à moi, c’est juste toi. »

 




 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire