vendredi 29 janvier 2021

Avis : La malédiction des bannis de Janine Wilk

 

Bayard Jeunesse éditions, 13 janvier 2021, 400 pages, disponible 

au format papier et numérique

 

 

 

 

 


Prends garde à toi, Lucy... Ce cimetière n'est pas un endroit recommandable pour une fille de ton âge. Depuis quelque temps, je me réveille souvent au milieu de la nuit avec l'impression que je ne suis pas seul. Je sens comme une menace, et je me dis que je ferais sûrement mieux de m'enfuir en courant.

Voilà une mise en garde que Lucy MacKay ne devrait pas sous-estimer. Cette jeune fille de 13 ans vit au cimetière de Greyfriars avec son père, gardien des lieux. Elle est habituée au silence, aux ombres et aux apparitions macabres, qu'elle essaie d'ignorer tant bien que mal. Mais quelques jours avant le Nouvel An, une menace surgit des ténèbres pour énoncer une terrible prophétie : un tyran ivre de vengeance et de sang renaîtra de ses cendres et prendra la vie d'un MacKay. Lucy et sa meilleure amie Amelia ont une semaine pour empêcher ce désastre - à moins qu'il ne soit déjà trop tard...

 

Lucy MacKay habite au coeur du cimetière le plus hanté d'Edimbourg : Greyfriars Graveyard,  avec son père qui en est le gardien.

Pour une raison qu'elle ignore, sa mère a quitté la maison, il y a 2 ans et depuis, plus aucune nouvelles !

Une situation que vit très mal la jeune fille qui tient son père pour responsable de ce départ, ce qui rend leurs relations quelques peu tendues !

Lucy cache un secret que seule son amie Amelia connait : elle peut voir les fantômes !

Des fantômes qu'elle a classé en deux catégories : les Mornes qui semblent vouloir quelque chose d'elle et qui refusent de passer de l'autre côté mais qui ne sont pas dangereux et les Vexators qui eux sont puissants, violents, sanguinaires et qui se nourrissent de l'énergie des Mornes, provoquant purement et simplement leur disparition.

Lucy fait tout son possible pour faire abstraction de son don mais pas facile lorsque vous vivez au sein d'un cimetière.

Un Vexator particulièrement puissant et dangereux décide de revenir "à la vie" animé par une vengeance terrifiante et Lucy va devoir apprendre à se servir de son don car pour revenir, le Vexator n'a ni plus ni moins besoin que de prendre la vie d'un MacKay !

Elle sera aidée dans son combat par Amelia, férue de surnaturel - tant qu'elle n'y est pas vraiment confrontée - , Ghosty-Stevie, un sans - abri qui loge dans un ancien mausolée et l'étrange Madame Forbes, une amie de sa mère.

 

Ce récit, bien qu'il s'adresse à des jeunes à partir de 12 ans, m'a fait dresser les cheveux sur la tête !

Entre le décor, les spectres particulièrement bien détaillés, le brouillard qui envahit tout, la réputation de lieu hanté, tout est bien présent pour nous faire frissonner et augmenter la tension dramatique !

Lucy et Amelia sont à l'opposé l'une de l'autre mais cela ne les empêche pas d'être les meilleures amies du monde.

Lucy est la plus téméraire.

Suite au départ inexpliqué  de sa mère, elle se pose beaucoup de questions. Elle a appris à vivre avec sa capacité mais refuse de la considérer comme un don et tente d'en faire abstraction mais comme je le disais précédemment, difficile à faire lorsque l'on habite dans le cimetière le plus hanté d'Edimbourg.

Un cimetière qui existe d'ailleurs bel et bien !  




Amelia est la plus fofolle.

Son attrait premier pour le don de son amie et pour tout ce qui touche au surnaturel (pour une raison que nous découvrirons par la suite) va être quelque peu refroidi lorsqu'elle se trouvera confrontée au Vexator mais elle ne flanchera pas et continuera à aider Lucy.

J'ai été complètement submergée par l'intrigue, la tension augmentant par touches subtiles jusqu'à l'affrontement final et l'arrivée d'une aide inattendue !

Mais ça, je vous laisse le découvrir !


En bref, ce roman jeunesse est une belle réussite qui nous offre un récit palpitant, angoissant juste ce qu'il faut, avec de nombreux rebondissements, des personnages attachants, déconcertants pour certains et exécrables pour d'autres.

 

Et si je devais résumer mon avis en une image, ce serait celle-ci !






 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire