jeudi 28 janvier 2021

Avis : Hybrides, T12 : Pénombre de Laurann Dohner

 

Editions Milady//Poche 504 pages
9 décembre 2020//Disponible en eBook





Ils ont été créés. Emprisonnés. Mais jamais brisés.
Chargée de découvrir les secrets des Hybrides, Kat vient tout juste de réussir à s'introduire sur leur territoire quand l'un des gardes la surprend et l'arrête. Il fait battre son cœur plus vite, et ce n'est pas dû à la peur... Pénombre admire le courage de l'intruse, mais ne peut lui faire confiance. Malgré le désir féroce qu'elle lui inspire, les blessures de son passé sont trop vives pour qu'il accepte de s'ouvrir à elle. Kat n'imaginait pas qu'elle prendrait autant goût à la captivité, pourtant, lorsqu'elle se retrouve à la merci de l'Hybride, le rôle de prisonnière lui paraît soudain des plus alléchants...





J’attendais l’histoire de Pénombre depuis un moment déjà, et je dois dire que je n’ai pas du tout été déçue. Plus j’avance dans cette saga, plus je l’adore. Elle est vraiment très addictive même si la trame est toujours la même. Cependant ici, c’est tout de même assez différent. Pas de Mercile à l’horizon , pas de complots visant à anéantir les hybrides, et les personnages principaux sont assez différents des autres tomes. 

Dans ce tome, il n’y a pas vraiment d’action si ce n’est les fortes et nombreuses interactions entre Pénombre et Kat et pourtant je ne me suis pas ennuyée une seconde, l’écriture est toujours aussi fluide et prenante. 

Nous faisons la connaissance de Kat, qui a été missionnée par son chef d’intégrer Homeland afin de retrouver quelqu’un. Elle fait partie du FBI et pour pouvoir entrer sans problème, elle va se créer une nouvelle identité. Cependant, à peine arrivée, une attaque a lieu dans l’enceinte d’Homeland. Ces réflexes d’agent reviennent à la vitesse de l’éclair et elle arrive à déjouer cette fameuse attaque.

Tout de suite arrêtée, elle va être confrontée au plus implacable des Hybrides, Pénombre. Expert en interrogatoires, ceux-ci peuvent vite devenir musclés. C’est un Hybride qui est très froid (encore plus que les autres), sombre, mystérieux de par son passé et surtout inaccessible. 

Mais il a en face de lui une femme plus que coriace ! S'il ne peut pas avoir les informations qu’il veut par la force (les Hybrides ne font pas de mal aux femmes) il va tenter la séduction. Pénombre, qui n’a plus aucune relation avec la gent féminine depuis longtemps, se sent irrésistiblement attirée par la jeune femme. Bien qu’il sache qu’elle lui ment, il ne peut s’empêcher de la désirer. Mais Pénombre a vécu quelque chose par le passé qui lui a laissé des séquelles émotionnelles et de fait reste loin des femmes et des femelles Hybrides. 


J’ai adoré ces deux personnages qui sont vraiment différents des autres tomes. Kat est ce que l'on appelle une carriériste, son boulot passe avant tout, même les hommes. Elle a rompu avec son dernier petit ami qui lui avait demandé de choisir entre lui et son boulot. C’est une femme de caractère qui en a dans le pantalon comme on dit, qui ne se laisse pas faire même par un Hybride qui pourrait sans difficulté la maîtriser. C’est une femme vraiment courageuse et cette mission va lui poser des difficultés dans le sens où elle n’a pas envie de trahir les Hybrides. De ce fait, elle va prendre des libertés et vraiment s’éclater à donner ses cours et faire connaissance avec les Hybrides.

Pénombre est un taiseux qui ne se lie avec personne. Il reste bien entendu aimable mais ne cherche pas la compagnie de ses « frères » Hybrides. Il préfère demeurer seul et ne s’attacher à personne plutôt que de souffrir et de leur faire du mal. Il a cette culpabilité ancrée en lui depuis ce qui s’est passé et cette trahison qu’il n’a pas supporté. Il ne fait confiance à personne et encore moins à Kat qui lui rappelle sans cesse son passé. 

Pourtant entre eux, tout va démarrer sous un rapport de force. Cherchant à s’imposer l’un à l’autre, il était évident qu’à un moment ils allaient craquer. Leur relation restera secrète un moment puisque pour Pénombre il ne s’agit que de sexe et de plaisir partagé.

J’ai, comme toujours, adoré retrouver les Hybrides des différents tomes et surtout Rage (un de mes chouchous) qui essaye de se rapprocher de Pénombre et non sans mal. Et la cerise sur le gâteau c’est enfin de faire la connaissance des bébés Hybrides, ils m’ont fait craquer.


C’est encore un coup de cœur et un de mes tomes favoris !








Aucun commentaire:

Publier un commentaire