jeudi 14 janvier 2021

Avis : Coupable ! I love you de Isa Lawyers

 

Hugo Poche, 12 novembre 2020, 778 pages, 
disponible au format papier et numérique

Elle l'aime. Il s'y refuse.

Sarah est une jeune avocate parisienne totalement dévouée à son travail, au grand dam de sa famille. De tous les combats, elle n'hésite pas à se mettre régulièrement son boss et ses collègues machos à dos pour défendre ses convictions. Lorsque sa secrétaire, souffrante, ne peut assurer un rendez-vous dans un palace, Sarah accepte de prendre sa place, convaincue de dévoiler un adultère scandaleux... et tombe sur un inconnu aussi beau qu'inattendu.

Dès leur première rencontre, l'univers de Sarah bascule. Persuadée avoir trouvé l'amour de sa vie, elle est prête à tout pour continuer à le voir. Elle troque alors ses Converse pour des talons hauts, met de côté son identité pour vivre son idylle, et le mensonge s'installe.

Mais peut-elle vraiment remiser au placard ses valeurs pour un homme qui ne la connaît pas, au risque de se perdre ?

 


Sarah Lucas, jeune avocate de 25 ans est passionnée par son métier. Elle se donne sans compter dans la société d’avocat qu’elle a rejoint voici un an en plein cœur de Paris et où, en tant que seule femme, elle essaie tant bien que mal de se faire une place dans cet univers un peu machiste. 

Son premier crédo ? 

Défendre le droit des femmes. 

Difficile de se faire entendre et gravir les échelons auprès de son boss, Bruno, le macho par excellence, et les autres associés du cabinet. Même sa secrétaire, Véra, ne semble pas lui être d’une grande aide, cette dernière arborant de grands airs un peu snobs et rappelant sans cesse à Sarah qu’une « vraie » femme doit savoir se mettre en valeur… Heureusement, Sarah peut compter sur son ami et collègue Gabriel, qui la soutient autant qu’il peut.

En dehors de son travail qui lui prend toujours tout son temps, la sœur et la mère de Sarah sont désespérées de ne pas la voir amoureuse… Mais pour la jeune et brillante avocate, c’est le cadet de ses soucis !

Alors que Sarah et son acolyte Gabriel s’interroge avec humour sur les mystérieux rendez vous quotidiens auxquels Véra la secrétaire se rend à sa pause déjeuner, celle-ci va supplier l’avocate d’aller transmettre un message à la personne qu’elle doit retrouver, alors qu’elle doit se rendre à l’hôpital en urgence. Sarah, un peu désarçonnée par cette requête spéciale, compte bien se débarrasser de cette tâche au plus vite et reprendre sa journée…

Mais cette rencontre va changer le cours de son existence… 

Sarah ne pourra pas s’empêcher d’entrer dans le jeu de ce bel inconnu, pour le meilleur mais aussi pour le pire !

 

 

Aux premiers chapitres, j’ai été complètement happée par cette histoire bien originale ! Quel suspense ! J’ai été absolument conquise par la personnalité forte de Sarah, son franc-parler, sa manière d’être, une femme « qui en a », qui sait ce qu’elle veut, qui veut défendre la cause féminine avec ferveur mais aussi avec cœur, sans pour autant vouloir écraser la gente masculine. 

Bref, je sentais que Sarah allait rejoindre mon podium des héroïnes romanesque.

Et puis… Patatras… le soufflé est retombé…

Je suis en colère car tout était là pour m’offrir mon premier coup de cœur de l’année avec cette avocate tenace, un caractère bien affirmé, une histoire qui sortait du lot, pleine de rebondissements, un homme mystérieux et charismatique à souhait.

 

Malheureusement, la magie n’a pas opéré sur la longueur. D’ailleurs, « longueurs », c’est le mot. C’est cela qui m’a chagriné dans un temps, puis mise en colère. Cette impression de trop tourner en rond, ces « 1 pas en avant, 3 pas en arrière » qui m’ont lassée à force.

 Je suis si déçue de ce tournant .


Clairement, arrivée au moment de LA révélation du secret que détenait Sarah depuis le début de l’histoire, j’ai failli abandonner ma lecture en constatant qu’il me restait quasiment la moitié du roman à lire.

Puis, motivée, je me suis dit qu’il y aurait nécessairement des péripéties et rebondissements qui sauraient me tenir en haleine jusqu’au bout.

Déception… Des retournements de veste prévisibles, une Sarah qui m’est apparue comme insipide, gamine à souhait, capricieuse, pénible … 

Bref j’ai lutté mais du coup j’ai traîné 10 jours sur l’histoire !

Trop de quiproquos, trop de secrets qui n’ont même pas lieu d’être, trop de longueurs… 

Même Hélias, qui pourtant semble sexy à souhait a fini par me soûler.


 

J’en suis venue à détester Sarah qui fait n’importe quoi tout au long de l’histoire, qui oublie vite sa condition de femme affirmée pour se transformer en pseudo ado amoureuse en mode limite harcèlement, Hélias et ses éternelles incertitudes m’ont usée , Véra qui en se faisant enlever l’appendice se fait en même temps enlever sa façon d’être hautaine pour devenir une gentille confidente et alliée…

 

Bon ben voilà quoi… C’est dommage, vraiment dommage. Je suis déçue dans l’ensemble mais surtout en colère car tout débutait si bien ! Mais trop de longueurs, trop d’incohérences dans le caractère des personnages, et encore trop de longueurs… La trame de l’histoire était tout bonnement géniale mais je n’ai pas réussi à avoir assez de patience pour apprécier l’ensemble malheureusement.

 



 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire