vendredi 18 décembre 2020

Avis : Ma pire ennemie de Tara Jones

 

Hugo Poche//Poche 522 pages//12 novembre 2020
Disponible en Broché et eBook




Et si la vérité était pire que le mensonge ?
Que feriez-vous si vous étiez la fille d'une tueuse en série ? Joanna a toujours su que sa mère n'était pas comme les autres. Pas aussi affectueuse ni attentive à son enfant ; mais quand elle apprend que c'est une criminelle, sa vie s'effondre. Littérale- ment.
Il vit maintenant avec ce lourd poids et réorganise son existence. Cela commence par changer de métier : difficile de continuer à enseigner quand on porte le nom d'une meurtrière...
Joanna devient alors serveuse et dissimule sa réelle identité. Quand elle rencontre son nouveau patron, Scott, les débuts sont un peu difficiles : cet homme froid semble enfermé dans son chagrin depuis la mort de sa mère.
Mais très vite, Joanna se plaît à rêver à une nouvelle existence qu'elle partagerait avec Scott.
A-t-elle enfin trouvé le chemin vers le bonheur, loin des crimes de sa mère, sa pire ennemie ?
Elle n'est pas au bout de ses peines et sa route sera peut-être plus tortueuse qu'elle ne le pensait...




Que feriez-vous si vous appreniez un jour que votre mère est une tueuse en série ?
Que cette mère, qui ne vous a jamais aimé ni considéré, continue de vous pourrir la vie ?
Quand celle qui vous a donné la vie n’est finalement que votre pire ennemie ?

C’est une histoire hors du commun que nous propose Tara Jones, avec un thème fort et inédit, ainsi que des personnages touchants et bouleversants.

C’est l’histoire de Joanna, dite Jo, qui n’a pas eu la chance d’être née dans une famille aimante et sécurisante. En effet, elle est la fille d’une tueuse en série ! Bien que sa mère soit en prison, elle subit quand même les menaces, la haine et le jugement des gens tout autour d’elle. La preuve en est, elle est gentiment remerciée de son poste de professeur, car être la fille d’une tueuse en série n’est pas de bon goût pour les parents d’élèves. Heureusement, elle peut compter sur son meilleur ami Cooper. Ils se connaissent depuis l’enfance et, entre eux, cela a tout de suite collé, ils se sont aidés mutuellement. Leur enfance n’étant pas commune, chacun avait des problèmes avec son parent, cela les a plus soudés que jamais. 

De ce fait, Cooper propose à Jo, pour continuer à vivre et travailler normalement, de changer de nom de famille pour trouver un autre poste. Celui-ci va se présenter, alors qu’elle fête son anniversaire dans un bar de la Nouvelle-Orléans, le WAM, tenu par Scott Bradley. 

Scott, le patron, est une personne en souffrance. En effet, celui-ci a perdu sa mère quelques temps plus tôt de façon horrible. Il n’arrive pas à remonter la pente, il est pétri de douleur et de haine. Pourtant, il n’est pas seul, son grand frère et sa petite sœur sont là ainsi que son meilleur ami. 

La rencontre entre Jo et Scott va irrémédiablement changer leur vie ! Elle, qui n’aspire qu’à une vie normale, et peut-être trouver un jour l’amour, avec le fardeau qu’elle porte, va être déstabilisée par le jeune homme. Lui, qui n’est plus que l’ombre de lui-même, va revivre en compagnie de Jo, recommencer à espérer. Entre eux, l’alchimie est palpable et réconfortante. Seraient-ils la clé du bonheur futur et de leur rédemption ?

J’ai vraiment eu mal au cœur pour Jo. Cette jeune femme n’a pas eu un début de vie facile. Elle m’a particulièrement touchée, elle qui n’aspire maintenant qu’à une vie normale. Elle va faire des choix difficiles, tout en cachant des choses à Scott. Elle a l’espoir que lorsqu’il apprendra qui elle est, il ne la rejettera pas comme tous les autres. 
Scott revit auprès de Jo, c’est indéniable. Pourtant, le lourd secret qu’elle tait risque de mettre à mal leur relation. En effet, comment faire avancer une relation quand elle est grêlée par les mensonges ?

Scott est un homme perdu, brisé, blessé. Il n’arrive pas à remonter la pente, mais comment le pourrait-il alors qu’il lui manque celle qui était sa confidente, son tout, sa mère adorée ? Grâce à sa rencontre avec Jo, il va reprendre sa vie en main, et reprendre espoir en la vie. C’est un homme qui m’a beaucoup touché, malgré son caractère impétueux, il reste un homme sensible. 

Je suis obligée de vous parler de Cooper, le meilleur ami de Jo. Je l’adore ce mec, vraiment ! Il est le pilier de Jo, toujours là pour elle, malgré la distance, il n’hésite pas à revenir pour la réconforter et l’aider dans les pires moments. Il a, lui aussi, vécu une enfance difficile et l’on comprend bien que c’est ce qui les a rapprochés plus jeunes. 

Ce roman je l’ai adoré ! Même si on sait d’avance comment cela va se finir, il n’en reste pas moins, que cela le fait. L’écriture de Tara Jones est fluide et légère. Très addictive aussi, on se laisse porter par les protagonistes, par leurs histoires personnelles. Elle aborde aussi des thèmes de société, tels que le racisme, le jugement des autres…

J’ai trouvé très originale que l’héroïne soit la fille d’une tueuse en série. Cela pousse le lecteur à se poser des questions, et engendre des émotions assez intenses.

En bref, ce fut une lecture intense et émotionnelle. Une romance originale, portée par des personnages bouleversants et touchants.








Aucun commentaire:

Publier un commentaire