samedi 5 décembre 2020

Avis : Les oubliés de Noël de Manon Kaljar

 

Hugo Poche//Poche 605 pages//8 octobre 2020
Disponible en eBook




Les cadeaux ne viennent pas toujours du Père Noël
Bénévole pour l'aide alimentaire aux sans-abri de Londres, Elliott a déjà été confronté à beaucoup de situations inattendues, mais c'est la première fois qu'il se retrouve nez à nez avec une star en fuite. Malgré lui, il décide de prendre l'inconnue sous son aile et l'invite à découvrir un monde à l'opposé du sien, loin de l'hypocrisie et des paillettes.

Cet univers de faux-semblants, Cassiopée espère le quitter pour enfin passer un Noël sous le signe de la bienveillance et au sein d'une famille. Alors en dépit des réticences d'Elliott, qui fuit comme la peste ce milieu de faste et de paparazzis, la jeune femme saisit cette occasion unique d'aider et de faire le bien au côté des volontaires de l'association. Après tout, leurs univers ne sont peut-être pas si éloignés que ça...

Quand l'ombre des rues rencontre la lumière des projecteurs, tous les espoirs sont permis. Même celui de fêter Noël au chaud !




Les fêtes de fin d’année arrivent à grand pas, alors le temps se prête parfaitement à ce que je lise ma première romance de Noël. 
Il est vrai et je l’ai déjà dit, je ne suis pas une grande adepte de tout ce qui touche de près ou de loin à Noël, mais certains résumés me donnent envie de m’y plonger et j’ai jeté mon dévolu sur la romance de Manon Kaljar. 
D’une, je trouve la couverture très jolie et gourmande, et de deux, le résumé m’a carrément emballé. Ici, l’ambiance de Noël n’est pas le sujet principal mais plutôt des valeurs et des sujets d’actualités qui passent en premier plan.

Nous faisons la connaissance d’Elliott et de Cassiopée qui viennent de deux mondes différents. Elliott s’occupe de l’association que feu ses parents ont créé, Food For Life, qui vient en aide aux sans-abris de Londres. S'il en tient la gestion, il est totalement investi en tant que bénévole.

Sa rencontre avec Cassiopée est des plus atypiques. En effet, quelles sont les chances de tomber nez à nez avec une actrice célèbre, dans une ruelle insalubre, alors qu’il apporte un repas à une sans-abri ?

Contre toute attente, il va aider la jeune femme et l’héberger chez lui alors qu’il n’aspire qu’à la tranquillité. Le jeune homme fuit le monde des paillettes, des paparazzis afin de mener une vie tranquille.



J’ai adoré ma lecture ! Déjà, l’histoire est écrite du point de vue d’Elliott et ça c’est assez rare. En général, tout se passe du point de vue de l’héroïne ou bien d’une alternance des personnages principaux, et j’ai trouvé qu’être dans la tête d’Elliott était vraiment original.

Je ne vais pas cacher que j’ai adoré ce héros qui, sous ses airs un brin austère et froid, se cache un homme bienveillant, qui essaye de faire au mieux pour prendre soin de sa nièce. Il est très attachant, dévoué aux autres, il a vraiment un grand coeur. 
Cassiopée, que l’on sent bien au bout du rouleau, qui n’a pas choisi cette vie, qui est en réelle souffrance, j’ai eu un peu de mal avec ses réactions parfois. Mais au fur et à mesure on s’attache à cette jeune femme touchante qui n’aspire qu’à connaître les joies d’une famille unie et aimante.

Ensuite, le thème abordé des sans-abris m’a beaucoup ému. Un vrai sujet d’actualité qui ne peut laisser indifférent et qui est très bien traité. L’histoire est bien écrite, il y a de nombreux rebondissements qui donnent toujours envie d’en savoir plus. La plume de l’auteure est fluide et légère malgré le thème abordé et je n’ai pas vu défiler les pages.

Et puis la romance qui prend tout son temps, c’est doux et mignon. J’ai vraiment apprécié cet aspect, les personnages apprennent à se connaître réellement, cela aurait pu me déranger mais dans cette histoire je n’ai pas eu l’impression qu’il manquait quoi que ce soit.


En bref , une jolie romance de Noël, qui parle de valeurs magnifiques, d’altruisme.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire