jeudi 3 décembre 2020

Avis : Le bonheur dépend parfois d'un flocon de Colleen Wright

 

France Loisirs éditions, novembre 2020, 336 pages, disponible au format papier

 

 

 

 

 

À l'approche des Fêtes, Iris décore sa petite auberge, perdue dans la campagne, pour accueillir quelques habitués restés fidèles au fil des ans. L'établissement connaît depuis quelque temps des problèmes financiers qui pèsent sur son couple. C'est alors qu'une tempête de neige inattendue précipite chez elle tout un petit monde. Il y a là Molly qui écrit des livres pour enfants mais qui se trouve en pleine panne d'inspiration, Marcus le jeune veuf séduisant qui a bien du mal à gérer ses deux petites filles mais aussi Hannah venant pour se marier dans un cadre pittoresque mais dont le fiancé annule à la dernière minute. Cette dernière a d'ailleurs la surprise de retrouver Luke, son ami d'enfance qui n'est autre que le petit-fils de Iris...

Les histoires s'entrecroisent et alors que tout semblait mal parti, cette tempête de flocons va les réunir et qui sait ? Changer leur vie à jamais... 

 


Iris a toujours vécu dans cette maison qu'elle adore. 

Elle l'a revendue, il y a quelques années, à Jeanne et Tim qui ont quitté leur travail respectif pour ouvrir une auberge. 

Iris est restée pour s'occuper de la réception et, occasionnellement, donner un coup de main en cuisine.

Mais les affaires ne marchent plus bien à cause d'une grande chaîne d'hôtels : le Starlight Lodge qui s'est installée tout près et qui attire les clients potentiels.

C'est donc la mort dans l'âme mais gardant le sourire malgré tout, que Tim et Jeanne accueillent leurs clients pour ce qui s'annonce comme leur dernier Noël. 

Il y a Molly, auteure de livres pour enfants en mal d'inspiration, Hanna venue pour se marier, accompagnée d'Audrey, sa meilleure amie et de ses parents. 

Hanna qui attend impatiemment son fiancé, Trevor qui doit les rejoindre et Audrey, son époux, militaire, qui a eu une permission exceptionnelle.

Il y a Luke aussi, le très charmant petit fils d'Iris, venu lui rendre visite en cette veille de Noël avant de rejoindre sa mère.

Mais une terrible tempête de neige va tout bouleverser ! 

 
Les routes sont bloquées, la circulation impossible.

Ce qui fait que plusieurs personnes, incapables de rejoindre le Starlight Lodge, trouvent refuge à l' Evergreen Inn. 

Il y a Marcus et ses 2 adorables filles, un couple charmant : Frank et Eileen  et l'énigmatique Mr Geoffrey Godwin, un britannique pure souche, pince sans rire et quelque peu grincheux !

Comment faire pour satisfaire tout ce petit monde lorsque les routes, impraticables, empêchent tout ravitaillement ?

Qu'importe, la magie de Noël va s'inviter et faire de ce qui aurait pu tourner à la catastrophe, un séjour mémorable !

Mais que ces histoires de Noël font du bien !!!

Bien sûr, les bases sont toujours les mêmes : rupture amoureuse, coup de foudre, catastrophes, tristesse et le tout résolu grâce au célèbre miracle de Noël mais on ne s'en lasse pas !

Tous les personnages sont terriblement attachants, leurs histoires respectives sont parfois bouleversantes, tristes. 

Ce qui fait qu'on ne peut qu'espérer que tout s'arrange au mieux pour eux !




Et puis, l'ambiance de l'Evergreen Hill .... De sa décoration en passant par l'accueil et sa cuisine chaleureuse et revigorante ne nous donnent qu'une envie : partir tout de suite là-bas pour profiter d'un séjour inoubliable !

Tout est tellement bien décrit que c'est comme si on y était : on ressent l'ambiance chaleureuse et colorée du lieu, on sent les effluves que ce soit des bougies, du feu de bois, de l'air pur, des pâtisseries, de tous les mets que l'on découvre...

On a l'impression de sentir les cookies, encore tout chauds, fondre sur la langue, de savourer le réconfort d'un bon chocolat chaud, de découvrir, sous nos papilles extatiques, le moelleux de la viande, le croustillant des tartes, ....


 

Dans cette auberge, on a l'impression (et ce n'en est pas qu'une) d'être chouchouté, dorloté, comme si on faisait partie d'une seule et même grande famille !

Et puis, on suit avec passion l'évolution des différentes histoires qui se croisent.

En bref, Le bonheur dépend parfois d'un flocon est une romance de Noël comme on les aime, qui fait du bien, qui permet de s'évader et de continuer à croire en la magie de Noël !

Et ça, c'est beau !




 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire