vendredi 27 novembre 2020

Avis : Secret Stepbrother d'Erin Graham

 

Editions Addictives//Broché 502 pages
29 octobre 2020//Disponible en eBook




Il n'a pas le droit. Il s'en fout. Calden est rebelle, en guerre contre le monde entier, et ne se soucie que d'une personne : sa petite soeur Cassie. Son monde vole en éclats le jour où il apprend que son père biologique, qu'il n'a jamais connu, est le sénateur Jacobs : un homme politique puissant et déterminé à étouffer le scandale de cette révélation. Entre les paparazzi qui lui pourrissent la vie et les frais médicaux de sa soeur qui s'accumulent, Calden est forcé de conclure un pacte qui va changer sa vie. Le deal est simple : le sénateur Jacobs prend en charge les frais nécessaires à Cassie et aux études de Calden, en échange de quoi le jeune homme devra se plier à une mascarade de famille heureuse et unie. Un seul écart, et le deal est rompu. Sauf qu'il y a Harper, la fille adoptive du sénateur. Elle est mystérieuse, sensuelle, innocente... et interdite. Pour elle, Calden serait prêt à rompre tous les pactes.




Calden Wallas, 21 ans, étudiant en droit à New York, n'a pas une vie facile. Orphelin depuis 18 mois, il doit s'occuper au quotidien de sa petite sœur de 11 ans, Cassie, qui garde de nombreux handicaps de l'accident qui a coûté la vie à leurs parents et dont elle a été la seule survivante. 
Le frère et la sœur vivent chichement chez leur tante Jen qui essaie de les aider au mieux. Seulement, le manque de moyens financiers commence à peser lourd : Cassie devrait intégrer un centre de rééducation scolaire pour progresser et ce n'est pas avec le salaire de Jen et celui du job de fin de semaine de Calden que ce projet pourra se réaliser, d'autant plus que, bien qu'excellent élève, Calden se voit refuser une bourse universitaire à cause de ses trop nombreuses absences... 
Le jeune homme est prêt à tout pour sa petite sœur, même à stopper ses études pour trouver un travail à plein temps. Mais ce serait un tel gâchis ! 
Jen ne compte pas le laisser faire… Et va trouver une solution radicale : faire en sorte que soit dévoilée la véritable identité du géniteur de Calden, que lui-même ne connaît pas ! D'un seul coup, Calden va être projeté dans une nouvelle vie en rencontrant son père, le sénateur Gordon Jacobs. Ce dernier découvre lui aussi sa paternité et compte l'assumer... à sa manière 😒 
Un contrat va être passé entre le père et le fils : les Wallas n'auront plus à se soucier de leurs dettes si Calden donne l'impression d'avoir parfaitement intégré la famille Jacobs et ne fait "aucune vague". Pourquoi pas? Ce serait si simple de jouer la comédie, ne serait-ce que pour assurer l'avenir de Cassie ! Mais Calden n'avait pas prévu que pour honorer son contrat, il devrait vivre avec Harper, la fille adoptive de Gordon… et ce détail va bien lui compliquer la vie !



Quelle jolie histoire, touchante à souhait 💗
Si un roman devait définir la question "le cœur ou la raison?", ce serait certainement celui-ci 😊

Dès le début, j'ai été prise dans l'histoire, on plonge directement dedans, pas de fioriture, le décor est rapidement posé : Calden n'a pas vraiment de chance et se retrouve dans une position bien délicate. Lui qui fait son maximum pour sortir la tête de l'eau, pour subvenir aux besoins de sa sœur, qui a déjà du mal à faire son propre deuil, ça fait mal au cœur de le voir autant s'enfoncer dans la galère… Heureusement, il n'est pas du style à faire pleurer dans les chaumières, garde toujours une part d'optimisme et un caractère fort. Il sait parfaitement où sont ses priorités et ce qu'il veut. 

Lorsque Gordon Jacobs et sa famille entrent dans sa vie, plutôt violemment d'ailleurs, on comprend tout de suite la réaction du jeune homme… Difficile pour lui de, quelque part, mettre sa fierté de côté ! Mais tout au long de l'histoire, on va apprendre à le connaître, le voir évoluer, gagner en maturité et on ne peut que lui souhaiter le meilleur !

La personnalité de Harper est complexe. Si elle se dicte une conduite exemplaire, il n'en reste pas moins beaucoup de mystères qui l'entourent. Sa loyauté est sans faille, un trait de caractère qui est tout autant un défaut qu'une qualité. Si peu sûre d'elle, elle a besoin d'un déclic pour avancer. Mais même lorsque cette impulsion arrivera, tout ne sera pas rose et limpide d'un seul coup, elle aussi doit évoluer à son rythme, elle aussi avance à l'aveugle… Elle est touchante par bien des aspects !

Globalement, si l'histoire est touchante, elle est aussi passionnante : pas de répit, une histoire qui se construit page après page au gré des émotions des personnages. Les sentiments qui se développent coulent de source tellement ils sont bien décrits, bien amenés, la lecture se fait naturellement, tout en gardant des parts d'ombre qui s'éclaircissent tout doucement jusqu'aux dernières lignes… 

Pas de dénouement rocambolesque avec une cassure nette, tout vient comme il faut, tout simplement...

L'écriture d'Erin Graham est toujours aussi fluide, aussi agréable, maniant autant l'humour que l'émotion qui prend aux tripes, alternant l'optimisme et les difficultés, tenant en haleine les lecteurs sur ce qu'il adviendra finalement des personnages...

Je n'ai qu'une question à poser à l'auteure : rassure-moi, le vieux grincheux Richard, il est bien mort, achevé par tout ça ? 😉

Pour faire bref, c'est une histoire prenante, un roman à lire absolument, traitant d'un sujet qui peut paraître tabou de prime abord mais qui est tellement bien traité qu'il n'en est rien. Chaque personnage détient un rôle dans l'histoire, chacun a un chemin à effectuer, nous en sommes spectateurs et témoins au fil des pages. Une belle leçon de vie à tout point de vue.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire