lundi 19 octobre 2020

Avis : Tahoe, le collectionneur de Katy Evans

Editions Hugo Roman//Collection Hugo New Romance
Broché 326 pages//8 octobre 2020//Dispo en eBook




Peut-on vraiment être amie avec le plus irrésistible des séducteurs ?

Tahoe Roth n'est pas le genre d'homme à avoir une nouvelle fille à son bras chaque semaine. Non, il préfère en avoir deux ou trois à la fois. Ce n'est même pas de sa faute : il peut à peine sortir sans qu'une horde d'admiratrices se jette sur lui, et il est si difficile de faire un choix...
Regina Wylde a bien compris la situation et c'est pour cette exacte raison qu'elle a décidé il y a quelques années que Tahoe serait son ami, rien de plus. Un ami troublant, dont les yeux bleus insondables la laissent encore parfois rêveuse...
Mais maintenant, tout va changer : elle a rencontré un homme et elle espère bien que cette toute nouvelle relation éloignera Tahoe de ses pensées pour toujours. C'est son plan, elle s'y tiendra. Si seulement Tahoe n'avait pas, depuis qu'il la sait en couple, cette petite lueur dans le regard... Une étincelle rageuse qui signifie " Tu m'appartiens. "




Regina Wylde est la meilleure amie de Rachel, l'heureuse épouse de Malcom Saint, dont nous avons fait la connaissance dans la série du même nom. Tahoe Roth est le meilleur ami de ce dernier. 
Alors une relation entre Regina et lui n'est pas du domaine du possible. D'une ça nuirait à leur groupe vu que tout le monde est certain que ça ne durerait pas et de deux, Tahoe n'est pas l'homme d'une seule femme, bien au contraire : elles sont parfois deux ou même trois à passer dans son lit. Regina le sait et en a été témoin. C'est un défilé incessant de belles femmes qui passe entre les bras de ce beau viking aux yeux bleus électriques. 


Et même s'ils sont attirés l'un par l'autre, ils décident que rien de sexuel ne se passera entre eux. Ils sont et resteront amis ! C'est tout !
Regina va alors se consoler dans les bras de Trent. Il est gentil, agréable et sûr, mais rien n'y fait. C'est Tahoe qui la fait vibrer de désir.


Le point fort de Katy Evans c'est la tension sexuelle, quasi palpable, qu'elle fait régner entre les deux héros. Ils sont sous tension sexuelle permanente alors qu'il n'y a aucun contact entre eux, même pas un simple baiser. Ce qui fait que nous, simples lectrices, sommes dans la position du "voyeur" à attendre, espérer, soupirer, qu'enfin ils cèdent à leurs pulsions. 


L'autre point fort de Katy  est le point commun de tous ces héros : 
LUI, c'est le Mâle Alpha. Sa virilité suinte par tous les pores de sa peau. La gente féminine n'a plus qu'à changer de petite culotte ! 
ELLE, c'est la femme forte qui sait tenir tête et dire non quand il le faut. Mais les mots qui sortent de sa bouche disent une chose mais son corps, le traître, dit l'inverse. Ses hormones sont en ébullition constante et prêtes à céder comme une digue.


Pour conclure, c'est une romance New Adult, comme on les aime, qui se lit bien trop vite et qui nous maintient dans la même tension que l'héroïne. Les cinquante dernières pages sont une délivrance. Non pas qu'on soit soulagées que ce soit fini, mais qu'enfin ils passent à l'action et cèdent à leurs désirs.




Lire les précédentes chroniques en cliquant sur la photo







Aucun commentaire:

Publier un commentaire