vendredi 16 octobre 2020

Avis : Rosewater T1 de Tade Thompson

 

J'ai Lu éditions, 30 septembre 2020, 410 pages, disponible 

au format papier et numérique

 

 

 

 


Nigeria, 2066. La ville de Rosewater a poussé comme un champignon autour d'un biodôme extraterrestre apparu quelques années plus tôt, et qui suscite de nombreuses interrogations parmi la communauté internationale. Les habitants de Rosewater se fichent bien du comment et du pourquoi, tant que le dôme continue de dispenser ses guérisons miraculeuses lors de son ouverture annuelle. Agent de répression de la cyberfraude, Karoo travaille secrètement pour le S45, une officine d'Etat chargée de missions plus ou moins discrètes qui l'a recruté en raison de ses pouvoirs psychiques. Mais aujourd'hui, ses talents font de lui une cible...

 


Nigéria, 2066.

Rosewater est une ville spéciale qui a connu, il y a 11 ans, l'apparition d'un dôme, englobant la ville et, apparemment, un dôme d'origine extraterrestre. 

Une fois par an, un cercle, une ouverture, apparaît sur le dôme et ceux qui sont malades ou blessés se retrouvent guéris miraculeusement. Mais si la plupart du temps, cela se passe bien, parfois, pour une raison qu'on ignore, certains sont déformés et d'autres, réanimés, c'est à dire qu'ils reviennent à la vie, des zombies en quelque sorte et qui doivent être éliminés.

Karoo est un réceptif, une personne capable de s'immiscer dans l'esprit des gens et de revivre des moments de leur vie. 

Il cumule 2 travails : le jour, il est employé au sein d'une banque où il repère, grâce à son talent, à travers la xénosphère (un lien psychique) les attaques de cyberfraude.

Et la nuit, il travaille secrètement, pour l'état. Un travail qui consiste à interroger des suspects mais pas de vive voix, par l'esprit, grâce à son talent psychique.

Au fil des pages, nous faisons des retours dans le passé de Karoo.

Nous y découvrons comment il a découvert son talent de réceptif, le fait qu'il n'est pas seulement un réceptif comme les autres mais également un dénicheur.

C'est à dire qu'il est capable de retrouver des choses, des personnes par son "esprit".

Nous suivons donc son parcours jusqu'au moment où se déroule l'intrigue principale.

Karoo est en danger car une menace pèse sur les réceptifs !

C'est un garçon discret, un peu tête brûlée et pas toujours d'accord pour se soumettre à l'autorité.

Son passé a fait de lui l'homme qu'il est aujourd'hui.

Il va faire la connaissance d'Aminat, une jeune femme avec laquelle il va nouer une tendre relation mais la jeune femme lui cache bien des choses.

Dangereuse ou pas ? 

Je vous laisse le plaisir de le découvrir.

Ce qui m'a tout d'abord attirée vers ce roman,c'est sa  cover que j'ai trouvée attirante, ensuite, le résumé m'a intriguée.

Et intriguée, je le suis restée car, je dois bien le reconnaitre, je n'ai pas tout compris et je ne suis pas vraiment rentrée dans l'histoire.

Est-ce parce que je m'étais imaginée une toute autre sorte d'intrigue ?

Je l'ignore mais je n'ai malheureusement pas accroché.

Trop alambiqué, trop confus pour moi. 



 Et ces sauts constants entre le passé et le présent m'ont encore plus perdue !

Je ne suis pas parvenue à apprécier Karoo ni les autres personnages.

Je sais qu'il s'agit d'une trilogie et peut-être la suite me fera-t-elle découvrir de nouvelles facettes du personnage mais ce premier tome me laisse avec un sentiment mitigé et une intrigue dans laquelle je n'ai pas su m'immerger !





 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire