vendredi 9 octobre 2020

Avis : L'inconnu de l'ascenseur & moi de Sophie-S Pierucci

Editions Addictives//Poche 470 pages//13 août 2020
Disponible en Broché & eBook



Succomber... ou pas ? Le jour où Charlyne se retrouve coincée dans l'ascenseur avec un inconnu, elle panique. Il est grand, musclé, ne montre pas son visage, sent beaucoup trop bon et, en plus, il est sarcastique ! Ils échangent des piques, s'agacent et découvrent qu'ils vivent sur le même palier. Ça promet ! L'attirance est puissante, irrésistible... pourtant il la fuit. Tout les oppose, il a des secrets et un passé qu'il préfère cacher. Mais Charlyne est curieuse, déterminée... et très troublée. Tous les moyens sont bons pour qu'il baisse la garde, et le mystérieux inconnu n'est pas au bout de ses surprises. Charlyne est capable de tout, et bien plus encore !





Ce roman est une belle découverte. Vraiment ! Je ne connaissais pas l’auteure mais j’avais entendu pas mal d’avis positifs et je me suis finalement lancée.
Si je ne l’ai pas lu avant, je suis contente de l’avoir fait aujourd’hui. 

Nous faisons la connaissance de Mathew, un homme taciturne et renfermé qui revient de l’enterrement de sa voisine de palier. Dans l’ascenseur, il va faire la connaissance de « sa nouvelle voisine », il ne le sait pas encore mais sa vie va irrémédiablement changer.
Sa rencontre avec Charlyne va le bouleverser plus qu’il ne l’aurait voulu, et remettre en cause toutes ses certitudes. 
C’est un homme blessé, qui a vécu un évènement tragique dans sa vie privée et depuis, il ne parle à personne, se cache des autres  sous la capuche de son sweat-shirt et un cache-cou. Et pourtant il va attiser la curiosité de Charlyne, ce qui bien entendu n’était pas prévu. 

Parlons un peu de la demoiselle ! Charlyne emménage avec sa meilleure amie en face de l’appartement de Mathew. Strip-teaseuses toutes les deux, pas par choix en ce qui concerne Charlyne, c’est un travail alimentaire. Elle cache au fond d’elle une grande blessure intime et un éternel regret, celui d’être danseuse de ballet. Un rêve qui s’est brutalement interrompu suite à un accident de vélo et qui a mis fin définitivement à sa future carrière. 
Mais si seulement il n’y avait que cela !! 
Elle a en plus des relations très conflictuelles avec son père, qui la dénigre constamment, du coup ses relations avec les hommes en pâtissent. 

Elle ne veut pas d’une histoire d’amour, elle ne veut pas s’attacher, elle ne fait pas de le sentiment. 

Pourtant la jeune femme est intriguée et fortement attirée par Mathew, et c’est une pomme qui s’échappe d’un sac de courses qui va finalement les mettre en contact. Ce frisson ressenti va les prendre au dépourvu, réveillant en eux des choses qu’ils se sont interdit depuis longtemps. 
Mais tout n’est pas simple, Mathew part bientôt faire le tour du monde qu’il rêve de faire depuis de si nombreuse années mais malheureusement reporté suite à ce fameux évènement. Et bien qu’il ressente une énorme attirance envers Charlyne, il se comporte la plupart du temps comme un connard envers elle et faisant style qu’il n’en a rien à faire d’elle. Ce rejet peine à chaque fois la jeune femme, mais comme un papillon attiré par la lumière elle ne peut s’empêcher de retourner vers lui.


On va suivre ces deux personnages tout du long, qui vont petit à petit s’ouvrir l’un à l’autre. Ils vont changer en se côtoyant, se poser de nombreuses questions et tomber dans un jeu du chat et de la souris, et à celui qui gagnera la partie.

Mais s'ils étaient finalement gagnants tous les deux ?

J’ai beaucoup aimé découvrir la plume de l’auteure. C’est fluide et léger, avec de belles émotions très bien décrites. Si quelquefois, j’avais envie de frapper Mathew, Charlyne en aurait mérité aussi. Leurs forts caractères est un élément que j’ai fortement apprécié, aussi entêté l’un que l’autre ! 
La double narration permet de suivre leur évolution et leurs pensées, ce qui est évidemment un plus.

C’est une histoire de nouveau départ, que tout est possible même si la vie vous en fait baver et qu’avec une rencontre, LA bonne personne, vous pouvez de nouveau croire en vos rêves.













Aucun commentaire:

Publier un commentaire