mardi 6 octobre 2020

Avis : Fucking Love, Tome 6 : For Them d' Amélie C. Astier


Auto-édition//Broché 510 pages//16 août 2020
Disponible en eBook




Bienvenue dans l’univers du porno gay.
Chez FUCKING BOYS, le monde du X est revisité.
Zane Mitchell est acteur et gérant du célèbre Gentlemen’s Club. Âme torturée, la vie ne l’a pas épargné.
Vaughn Williams est sapeur-pompier pour la ville de Los Angeles. Aider les autres est une seconde nature chez lui. Suite à une intervention, leurs routes se sont croisées et depuis, les deux hommes se sont liés d’amitié.
Seulement, ils n’avaient pas prévu que leur relation évoluerait vers des sentiments dépassant les limites qu’ils s’étaient fixées.
Alors que le destin met Zane à l’épreuve, l’acteur décide de prendre la fuite loin de celui qui pourrait le comprendre et l’aider à sortir de sa descente en enfer.
Vaughn est bien décidé à ne pas l’abandonner. Le pompier va devoir livrer bataille pour sauver Zane de ses démons avant que les dés ne soient jetés. Pourront-ils laisser une dernière chance à l’amour ?






C’est encore avec beaucoup d’émotion que je vous livre ma chronique. 

Ce tome 6 For Them m’a totalement dévasté. 

Je pensais avoir déjà vécu le pire avec le tome précédent, For Us, mais là, je ne sais pas quoi dire, je perds mes mots face à tous ces maux. 
C’est clairement pour moi le tome le plus chargé et le plus dur émotionnellement que j’ai eu à lire depuis le début de cette saga. Et pourtant, preuve en est qu’Amélie ne nous a pas clairement épargné depuis le début, tous ces thèmes divers et variés, toujours plus intenses et difficiles et pourtant ici j’ai du mal à trouver mes mots. Mes pensées s’emmêlent dans cette souffrance, mais pire encore, une souffrance où l’on cherche soi-même à se faire du mal pour tenter d’oublier CELUI qui n’est plus, CELUI qui était son tout, son monde, son premier amour… Que c’est dur…


J’ai mis du temps à le lire ce tome, sincèrement même si je savais qu’il allait être difficile de connaître l’histoire personnelle de Zane, j’ai été touchée de plein fouet dans mon coeur, dans mon âme. Et quand on sait enfin par quoi il est passé, on se dit que non ce n’est pas possible de vivre cela, et pourtant cela existe encore de nos jours malheureusement. J’éprouve une haine féroce pour sa famille de sang (même dans leur contexte si particulier), je ne peux imaginer faire subir cela à quelqu’un, tout cela parce qu’il est différent !!


Zane a été détruit totalement, et la perte de l’être cher l’a condamné un peu plus dans l’errance de sa vie mais peut-être avec une lueur d’espoir au bout !!

Car s'il retourne là-bas, dans ce qui était sa vie de souffrance passée, il revient pour une bonne raison. Mais revenir au cœur de sa souffrance, seul, va le plonger pleinement dans les excès divers et dangereux que l’on peut connaître, à la rechercher de plus, de plus fort, jusqu’à la rupture… Vaughn va être là pour lui, comme il l’a été depuis le début, même pendant sa fuite. 


Vaughn je l’aime ce mec !! Déjà dans le tome précédent, je trouvais que c’était un homme en or. Il a été pour Zane l’épaule pour pleurer, l’oreille qui l’écoute, le cœur sincère et pur, sans arrières pensées, juste une présence indéfectible qui met du baume au cœur. Et là encore une fois, il va être présent pour Zane. Il va devoir combattre les démons qui poussent Zane à l’autodestruction !! 


Zane trouvera-t-il le chemin vers le bonheur ou se laissera-t-il happer par ses démons ?

Laissera-t-il Vaughn l’aider mais surtout se laissera-t-il cette chance d’aimer de nouveau ?

Vaughn sera-t-il assez fort pour aider Zane à sortir de cet enfer personnel ?

Le beau pompier apaisera-t-il la peine dévastatrice de Zane ?


J’ai pris le parti de ne pas faire de résumé, j’avais juste envie de vous parler de mes ressentis, de toutes ces émotions qui m’ont fait vriller le cœur. Mon cœur, parlons-en, il a saigné pendant ma lecture, tellement que j’ai du faire quelques pauses. Parce que cela existe, parce que cela ne devrait pas, parce que c’est juste inimaginable rien que d’y penser, j’en tremble encore…


Amélie, je ressors totalement défaite et meurtrie par l’histoire personnelle de Zane, mais aussi avec du baume au cœur. Tu as encore une fois démontrée que tu es une grande auteure, de celles qui nous font sortir de notre zone de confort, poussant parfois à l’extrême mais avec une telle justesse. Je ne peux que te remercier sincèrement pour toutes ces histoires que tu crées dans ton imagination plus que fertile. Tu réussis toujours à me bouleverser, tu as le don de me faire ressentir tellement d’émotions fortes, car derrière les peines, les souffrances et les pleurs, tu arrives à me donner le sourire. Et bien que cela reste une fiction, il y a toujours une part de vérité autour qui donne à réfléchir et qui donne une profondeur à cette saga.


Ce tome est un total coup de foudre, un coup de cœur absolu, un pur coup d’âme.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire