mardi 15 septembre 2020

Avis : 10 bonnes raisons de te détester ! d'Emma Green

Editions Addictives//Broché 406 pages
9 juillet 2020//Disponible en eBook





Art Pearson a deux amours dans la vie : son île du Pacifique et l'hôtel paradisiaque qu'il a bâti en partant de rien. L'engagement, la famille, ça n'a jamais fait partie de ses plans. Pourtant, son passé le rattrape sept ans après une nuit torride et sans lendemain : une jeune Française vient de débarquer à Hawaï avec ses jumeaux et son sale caractère, prête à piétiner tous les châteaux de sable sur son passage. Entre le bad guy sans attache et la mère célibataire, le paradis sur terre pourrait bien tourner à l'enfer.




Gabrielle Marceau, 27 ans, est une jeune maman parisienne qui va tout envoyer valser d'un seul coup : son emploi de sous-cheffe dans un restaurant, son appartement, même son frère Hadrien qu'elle adore pourtant, pour partir à l'autre bout du monde, sur une petite île Hawaïenne... 

Que va t-elle y chercher ? ou plutôt qui ? Arthur Pearson, ce californien qu'elle n'a pas revu depuis 7 ans... 

Pourquoi ? La raison de ce voyage où elle n'a pu prendre qu'un aller simple se résume en deux prénoms : Hermione et Sirius, ses jumeaux de 7 ans... Gabrielle est persuadée que Art est le géniteur de ses enfants, et seul faire sa connaissance aidera ses jumeaux à avancer dans leur vie...

Mais pas si facile de débarquer ainsi, d'expliquer à un type bourru surnommé "Mec Détestable", asocial que, d'une unique nuit torride il y a de ça 7 ans sont nées les deux tornades françaises ! 

Gabrielle va devoir s'armer de patience, d'optimisme et d'obstination pour essayer de percer à jour Art, ce mystérieux gérant de gîtes écolos qui ne compte pas la laisser entrer dans sa vie aussi facilement ;-)



Difficile de ne pas s'attacher au personnage de Gabrielle, cette mère de famille solo qui tente le tout pour le tout pour que ses enfants puissent grandir plus sereinement... Et pourtant, j'avoue, elle m'a quelque peu énervée (non en fait, elle m'a profondément saoûlée)! Soit, sa cause est noble, mais cependant les moyens qu'elle emploie pour arriver à son but m'ont vraiment dérouté. Certes, elle n'a que 27 ans, mais tout de même, en étant maman de deux enfants, elle ne m'a pas semblé très responsable...

Pour le coup, j'ai tout de suite apprécié Art au contraire. On ne peut pas lui jeter la pierre concernant son accueil et sa réaction à l'arrivée de Gabrielle et maintes fois je lui ai donné raison. Surtout qu'au final, il n'est pas celui que l'on pourrait croire de prime abord, il n'est pas le sale mec qui n'assume pas sa paternité etc etc. Difficile de se voir imposer des sentiments et une double descendance, 7 ans après une seule nuit de débauche... bref...

L'histoire en soi ne m'a donc pas entièrement convaincue. Heureusement, les décors paradisiaques, les rebondissements, les personnages secondaires et les péripéties adjacentes au récit principal m'ont un peu plus emportés ;-) Les caractères de Sirius et Hermione sont tout à fait crédibles (quoiqu'un peu malpolis des fois, mais ce n'est qu'un point de vue personnel), les plats que va concocter Gabrielle m'ont fait saliver, Tamara m'a fait rire aux éclats, Aubrey m'a énervé... 

Bref, c'est dommage, quelque chose n'a pas bien collé, je n'ai pas supporté le caractère de Gabrielle. Je veux bien qu'elle soit décidée etc mais là, ça frôlait l'indécence. Le fond de l'histoire me paraissait sympathique mais le comportement de cette mère de famille m'a rebuté, pour ne pas dire choqué parfois et a un peu gâché ma lecture. D'ailleurs la poursuite de celle-ci a été plutôt dictée par ma volonté de connaître un peu plus Art, de découvrir sa face caché, de le comprendre un peu plus... 


Je retiens tout de même cette magnifique tirade de la femme-dragon qui m'a chamboulé : " On ne va pas visiter le ciel sans raison ! Le boss, il a besoin d'un long voyage d'amour, pas d'une nouvelle fusée chaque jour. Décrochez-lui des étoiles avant que son ciel n'en compte plus."

Voilà, je suis certainement passé à côté de ma lecture, je n'ai pas réussi à m'y accrocher, le manque de crédibilité de l'histoire et le caractère horripilant de l'héroïne m'ont trop refroidit. Je n'ai pu que me consoler en appréciant les répliques cinglantes et parfaitement logiques de Art… :-(




Aucun commentaire:

Publier un commentaire