samedi 27 juin 2020

La menace Andromède de Daniel H. Wilson (d'après une idée originale de Michael Crichton)

L'Archipel éditions, 18 juin 2020, 368 pages, disponible 
au format papier et numérique






En 1967, l'exposition à une bactérie d'origine extraterrestre – nommée Variété Andromède – décima presque entièrement une bourgade de l'Arizona. Pendant cinq jours, une équipe de scientifiques œuvra sans relâche pour endiguer l'épidémie qui menaçait de tout anéantir sur son passage...
Cinq décennies plus tard, un drone détecte une anomalie au milieu de la jungle amazonienne. La Variété Andromède est de retour ! Et elle a muté...
Réunis en urgence, scientifiques et militaires savent que le temps leur est compté. Le virus se propage et gagne du terrain.
Jusqu'à bientôt menacer toute forme de vie sur Terre...
Avant toute chose, il faut savoir que Michael Crichton, plus connu pour son roman Jurassic Park ainsi que par Le monde perdu, a écrit en 1969 La variété Andromède, un thriller scientifique d'anticipation. Décédé en 2008, Daniel H. Wilson a écrit une suite à ce premier récit : La menace Andromède.


Tout démarre par un instant de distraction, par un fichu hasard de circonstances qui va provoquer un effet boule de neige catastrophique. 

Lorsqu'un certain Paulo fait la découverte de la Chose, un fléau qui détruit tout ce qui l'approche, il est déjà trop tard !
 
Suite à l'apparition d'Andromède en 1967, une micro particule redoutable venue de l'espace et qui avait échappé à tout contrôle, les américains créèrent le projet Vigilance Éternelle, chargé de surveiller et de prévenirtout risque de nouvelles épidémies dues à la souche Andromède. 

Une souche particulièrement intelligente puisque de sa première forme : le SA-1 qui était mortelle pour les humains, elle avait muté en une seconde forme : le SA-2 capable de réduire en poussière des composants plastiques.
Mais les années passant sans incident notable, certains s'interrogent sur l'utilité d'un tel projet. 

La colonelle Stacy Hopper qui dirige le projet, s'interroge sur sa viabilité, au vu des millions nécessaires à son activité lorsque survient l'apparition de la Chose.

Une chose qui croît à une vitesse exponentielle et semble annihiler toute forme de vie.

Une équipe de 4 personnes est envoyée sur place et une 5ème personne les dirige depuis l'espace.  
L'équipe se compose de : Harold Odhiambo, un kenyan, Peng Wu, une chinoise, Nidhi Vedala, une indienne et James Stone, un américain, tous des pros dans leur domaine de compétence ainsi que Sophie Kline, depuis l'espace. 

Arrivés sur place, ils s'aperçoivent très vite que l'écologie mondiale est menacée au vu de l'emplacement de ce qu'ils appellent  l'Anomalie : le coeur de la forêt amazonienne. 

Mais comment faire pour contrer une telle menace dont ils savent si peu de choses ?

Je dois avouer que les 80 premières pages ont été ardues à lire : beaucoup d'explications techniques, de noms de projets, d'abréviations dans lesquels je me suis totalement perdue !  

L'action commence vraiment lorsque toute l'équipe se rencontre pour la première fois au coeur de la jungle amazonienne.
La confiance entre les membres de l'équipe n'est pas vraiment au rendez-vous !
Entre méfiance, animosité et non-dits, la mission qui est la leur : à savoir sauver le monde de ce terrible virus, semble bien compromise !

En bref, une course contre la montre haletante va s'engager pour la sauvegarde de la planète, nous apportant son lot de rebondissements, de drames, de trahison et de suspense !

 

https://www.editionsarchipel.com/livre/la-menace-andromede/




https://www.amazon.fr/menace-Androm%C3%A8de-Michael-Crichton/dp/2809828598/ref=tmm_pap_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=1592927181&sr=8-1
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire