mercredi 11 mars 2020

Confronte-moi de Léna Forestier

Harlequin éditions, collection HQN, 12 février 2020, 65 pages, disponible uniquement en numérique







Face au désir, peuvent-ils seulement lutter ?

Mallaury n’avait pas prévu de reprendre la salle de boxe de son père, à seulement vingt-deux ans. Mais, quand celui-ci se retrouve plongé dans le coma à la suite d’un accident, elle n’a pas le choix. Se battre sur un ring, elle sait faire. Gérer un club et son personnel, c’est une autre histoire, surtout quand elle rencontre Enzo, l’homme que son père a embauché pour l’épauler. Tatoué et tout en muscles, cet excellent boxeur devient très mystérieux dès lors qu’il s’agit de parler de son passé… Mallaury n’a aucune confiance en lui, et encore moins en ses propres réactions : la façon dont Enzo la regarde la trouble beaucoup trop…
 




Quelle n’a pas été ma surprise de découvrir que cette romance était en fait une nouvelle.

Je ne suis pas une fan absolue de ce format, mais le résumé était - je dois l’avouer - assez tentant.

Nous faisons la connaissance de Mallaury qui revient à Marseille au chevet de son père, qui suite à un accident, est tombé dans le coma. 
Elle a 22 ans et vit à Lyon où elle poursuit des études et dès l’appel de son frère elle a tout laissé tomber pour les rejoindre.

Le temps de l’hospitalisation de son père, elle doit gérer la salle de boxe de ce dernier. 
Lorsqu’elle quitte le chevet de son père pour rentrer chez eux, elle constate que la porte de la salle est ouverte. 
Pensant en premier lieu à un oubli de son frère Freddy, elle entend des bruits dans le bureau de son père et se dit qu’un intrus est entré. 
Ni une ni deux, elle n’hésite pas à le surprendre pour le frapper. 
Si elle parvient à le toucher, elle est vite mise à terre. Celui qui la surplombe n’est autre que Enzo, l’homme que son père a embauché pour l’aider.

S'ils ressentent une attirance mutuelle, le fait qu’Enzo soit si mystérieux sur son passé intrigue énormément Mallaury ! 

Que peut-il bien cacher ? 

Surtout quand le jeune homme lui dit qu’il n’est pas un homme bien pour elle !!

Bien que cela soit une nouvelle, j’ai passé un agréable moment. 
Ce format ne me convient pas en général, tout simplement parce que je trouve qu’il est difficile sur aussi peu de pages de structurer une histoire qui tienne la route. 
Je veux dire par là, qu’il est difficile d’être si concis et de pouvoir créer l’intrigue, poser le décor, de voir évoluer les personnages. 

Pourtant, je dois dire que Léna Forestier a bien mené sa romance. Tout y est, il ne manque absolument rien.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Mallaury, c’est une jeune femme forte et sensible, équilibrée malgré le divorce de ses parents. Elle aime sa famille et n’a pas hésité à les rejoindre quand son frère l’a prévenu pour leur père. 
Je trouve qu’elle va gérer au mieux cette situation qu’est l’hospitalisation de son père et jongler entre son rôle de fille, de sœur  ainsi que la gérance de la salle de boxe.

Enzo, quand à lui est bien intriguant dès le départ. 
Mais comme les chapitres alternent d’une voix à l’autre, on sait assez vite ce qu’il lui est arrivé et comment il essaye de reprendre sa vie en main. 
Le seul bémol est qu’il ne veut pas que Mallaury soit au courant de son passé et surtout il ne veut pas trahir la confiance de son père qui n’a pas hésité à l’embaucher malgré ce qu’il lui est arrivé.

La plume de l’auteure est fluide et addictive, et bien qu’il soit très court, je voulais savoir comment allaient s’en sortir nos deux héros. Si vous voulez passer un petit moment sympa dans le monde de la boxe, n’hésitez pas !
 









https://www.harlequin.fr/livre/12782/hqn/confronte-moi



https://amzn.to/3aDC7qJ

Aucun commentaire:

Publier un commentaire